Mon dernier livre

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

lundi 21 septembre 2009

CED51 a CED 55

CED 51 : Vous n’êtes pas le rôle


Sylvain :
Un ami demande comment aider au mieux son prochain avec pourtant une pensée d'indignité.

St Esprit:
"De l'infini vers le petit, voilà une crainte de l' atome pour l' homme, une crainte de l'homme a Dieu. Il est indéniable que vous traversez votre désir dans la perception de cette petitesse. Il est de votre volonté d' exprimer le Grand dans le petit serais plus juste.
Alors, voilà les peurs du petit ne comprenant pas le grand, ne comprenant plus le Grand. Ah, Ami, sois dans la confiance absolue de la perfection que tu est. Dans les chants de conscience exprimant l' unité, ton "travail" suit la voie de ton désir.

Alors, face à une demande intérieure forte de retour à l' unité, tu te confond en ton prochain pour l'aider. Tu lui donne ta conscience pour tenter de le libérer de la sienne mais, il n' y a rien à libérer. Tu as encore en toi cette conscience du "quelque chose à libérer" et c' est ainsi que tu récupères ta croyance en une chose à libérer et cette chose te possède, te vampirise.
Quand tu est dans cette croyance, tu ne peux, par toi même t' en libérer facilement car tu crois en cette énergie à libérer. Sache que nous sommes là pour aider ....

Si tu fais face à une croyance qui n'est pas toi, d' abord tu dois comprendre que cela n'est pas toi " . "Ainsi prend, face à des attitudes non conformes à ton esprit la position suivante :
- Je fais face à mes croyances, c' est elles qui s' expriment à travers moi, mais, je ne suis pas ces croyances, Je suis lumière amour et Vie, tel est la nature de Dieu.
Voilà, si tu crois en nous alors utilises l' énergie des flammes violettes et roses mais , tu le sais, tout est dans l' intention.

SUPERCHERIE crie l' ego à celui qui vient du coté de la lumière, le sentiment d' indignité est encore là chez toi, placé comme le ressort parfait du divin. Quant tu seras sûr de toi et de ce que tu exprimes, alors l' ego aura gagné.

Je vais t' expliquer, tu as l' intention d' être amour pour les autres visibilités de toi même, ainsi, tu essaies de t' harmoniser à tous mais tu traverses l' expérience d' une autre croyance en "on ne peut pas plaire à tout le monde", c' est de là que le doute vient. Si tu étais sûr de toi actuellement ( car plus tard tu le seras mais dans l'expression divine) , cela signifierais que tu ne cherches que l' amour des autres et non le don d' amour !
C'est en donnant que l' on reçoit, c' est tes propres pensées d' amour qui te revienne.

Ah mon frère, le travail n' en n' est pas un ailleurs que dans les croyances ou désirs. Il y a tellement de désirs derrière les désirs des désirs ....Ne cherches pas la perfection mais l'amour, "je donne ce que je suis, je suis ce que je donne" , voilà une vérité lumineuse.

Les énergies de cette année sont celles du renouveau, bien sûr car cela est ta croyance. Ne viennent à toi que les peurs qui sont les derniers résidus des manteaux de théâtre ancien.

Mes frères et soeurs vous êtes de ceux là qui sauront que leurs pensées créent immédiatement la visibilité, vous êtes liés aux mêmes choix, à la même mission, votre compréhension est parallèle et parfaite. Vous n' enseignez rien qui ne soit déjà en vous et se révèle à vous à chaque instant. Parmi les phares de lumières, chacun de vous exprimera la joie de la bonne nouvelle : JE SUIS de retour"


Sylvain:
Dans la compréhension du "je ne suis pas le corps et le caractère" mon ami demande alors comment sortir de ce conflit ressenti dans le dégagement de la forme vers le sans forme.

St Esprit :
"Qu' essaies-tu de libérer , tu essaies de libérer l' acteur de son rôle, cela, tu ne le peux pas. Tu ne peux que prendre confiance et conscience de qui tu es vraiment. Et ce "qui tu es vraiment" n'a rien à libérer .
Toi tu essaies de modifier le jeu de l' acteur, cela va à l' encontre de l' apprentissage si long du rôle ! Il n' y a pas de rôle, pas de place même pour ce rôle dans le St Esprit. Le St Esprit EST. Cesse, cessez de vous torturer à vouloir modifier le rôle ! Il n'y a rien à modifier, l'énergie lumineuse est en tout et tous.
Ainsi si celui qui joue le rôle de père agace le fils méfiant, c' est parfait dans le rôle.
Seulement, prends le recul de ne pas être le rôle et voit ou perçoit ou choisit de voir la lumière et l' amour en l' autre. Cette vision est la vision juste, les couches superposées ne sont rien. C'est en voyant la lumière que tu modifies l' ombre".




CED 52 : Le chemin parfait

Sylvain :
La question du jour est "Pourquoi suis-je attiré par ce que je vois ? En quoi cela est ou non guidance ?"

St Esprit :
La nature de la vision dans l'illusion est subtile et nous devons en faire part ce jour. Ce que vous percevez dans l'illusion est un reflet de ce qui se produit dans une réalité plus vaste vers laquelle nous vous menons.
Certes, dans le précédent message, nous avons parlé du rôle et de votre place immuable dans le sans-forme ou le "besoin" de changer est inutile. Dès lors, vous êtes troublé de cela et vous demandez à distinguer le vrai du faux .
Tout ce que vous voyez à travers le rôle est faux, sans la moindre exception. Mais, malgré cette vision erronée, il vous est donné de percevoir cette réalité supérieure dont nous parlons au travers des "symboles" qui sont dans votre champ de visibilité.
En fait, vous avez tout ce qu'il vous faut pour vous éveiller à l'instant mais, selon votre désir et votre acceptation, vous venez à votre rythme dans la nouvelle conscience. Il y a toujours autour de vous toutes les réponses à toutes vos questions mais sous forme de symboles.
Expliquons-nous : si vous voyez , à travers vos yeux "physiques", une situation qui vous déplait, cherchez en elle le symbole, le "panneau indicateur" vers la suite de votre chemin.
Mais, ne jugez pas la situation, elle n'est que symbole. Lorsque vous conduisez une voiture, si vous voyez un panneau STOP ou voie sans issue, vous vous arrêtez ou faites demi-tour sans trop de jugement , confiant de savoir que vous arriverez de toutes façon a destination. Le GPS divin est toujours avec vous pour vous menez là ou votre désir se place.
Dans l'attente de l'arrivée, soyez confiant et observez ces panneaux, ces "coïncidences" qui vous montreront si vous êtes sur la bonne route ou sur une route plus lente. Aucun chemin ne vous détourne de votre destination. Pas de recul, juste quelques chemins de traverse.
Alors si vous êtes attirés par ce que vous voyez, essayez de "décoder" le symbole, et n'ayez aucune crainte de vous tromper dans le décryptage, la voie est parfaite et le "GPS" vous mènera là ou vous devez allez , pour le meilleur.

Sylvain:
Ah, mon ami a aussi parlé de GPS et de cette impossibilité d'erreur en dehors de la perception de ce monde.

St Esprit:
Oui, vous avez les réponses en vous, toutes les réponses, laissez les s'exprimer dans le plus grand amour qui soit et c'est ma voix que vous percevrez à travers vous.

Sylvain:
Mon ami demande aussi : "Pourquoi chacun que je rencontre semble avoir les mêmes symptômes que moi? Les mêmes sujets, les mêmes problèmes des mêmes moments. Certes on est un, mais parfois c'est assez déroutant... je me demande même si je n'ai pas un pouvoir surdimensionné et si c'est ma faute si l'un ou l'une vit ceci ou cela."

St Esprit:
Parfait, parfaitement parfait !

Sylvain: ???

St Esprit:
Il est juste et bon que celui qui soit dans la vision de l'unité dans son vœu la perçoive et celui qui la perçoit voit le symbole de la pleine réalisation de son désir. Alors, encore une fois, pas de jugements, juste la confiance et la joie de se savoir sur la voie rapide du coeur. La culpabilité de se sentir "responsable" de ce qui arrive aux autres est aussi un processus de compréhension de ne faire qu'un. Ce processus "corrige" la vision. De notre point de vue, il n'y a rien à corriger.
Dans la loi de visibilité (que certains appellent loi d'attraction), vous ne voyez de l' "autre" que la partie du rôle qui résonne avec vous et avec vos désirs. Vous n'êtes coupable que de ressentir en vous l'écho de cette visibilité. Ce que je veux dire par là, c'est que l'écho en l'autre et le désir en vous ne font qu'un, cela prend une couleur ou une autre. Sans jugement de la couleur mais l'acceptation que le tableau est parfait dans l'ensemble alors la "correction" dans votre visibilité va s'effectuer. Effectivement, vous ne pouvez rien changer depuis ce sentiment de culpabilité. Le sentiment d'amour de la situation comme étant parfaite vous ramène à la communication , à l'écoute de MOI, ainsi, les changements s'opèreront pour que vous soyez dans la joie qui est l'expression de la pure lumière.

Sylvain:
Merci de m'avoir aidé ici à mieux comprendre ce qu'un autre ami d'une autre dimension disait ainsi "Vous ne devez êtres maître que de votre relation au divin" , effectivement , à t'écouter , la seule maîtrise ou accroche ou contrôle à avoir est celle de garder la vision de Toi et de ton désir de nous mener à toi par la route la plus joyeuse qui soit.


St Esprit :
Bien sur, que chacun de mes enfants revienne à la maison sur un chemin de lumière parfaite.




CED 53 :Conscience / Confiance

Sylvain :
Il y a cette expression conscience/confiance qui revient souvent dans tes messages et qui semble être une clef, j'attribue cette conscience à la conscience de qui je SUIS dans ma relation avec toi et la Confiance en TOI en qui tu es mais peut tu développer ce sujet .


St Esprit :
"Et bien oui, il s’agit bien là d'une clef importante de progrès dans votre retour à la divinité. Tu le vois, tu commences à t'exprimer comme moi et pourtant tu crois encore à ta "personnalité", ce qui se passe dans ta progression et que tu intègres mes préceptes en toi et que ceux ci viennent dissoudrent ceux de l'ego. Dans ce nouveau schéma, tu n'es pas annihilé, tu prends juste conscience d'être ce que je suis.
Ce lien conscience/confiance est multidimensionnelle, c'est en quelque sorte la verbalisation du lien entre qui tu crois être, qui tu deviens et qui tu EST vraiment. Ainsi, dans la conscience, il faut voir la demande de l'Esprit d'être conscient, simplement conscient activement que "tu" ce que tu crois être, est en relation permanente avec l'Esprit. Cette simple conscience , sans jugement, permet à l'énergie divine de passer par l' Esprit pour t'accorder ensuite, toute "visibilité" de l'Amour du Père pour toi.
La confiance est comme le "haut" de ce lien qui nous relie. Cette confiance, dont nous n'avons pas fini de regarder chaque contour ensembles, est incontournable dans la progression nécessaire et désirée par ton âme. Il faut être fort dans cette confiance, car c'est un saut dans le vide."

Sylvain :
sans élastique !

St Esprit :
"Cela va t'étonner mais oui, c'est sans élastiques dans la vision de l'Esprit. C'est l'ego qui veut un élastique, c'est l' ego qui veut le contrôle de l'action et savoir qu'il ne "risque" rien. La confiance en l'esprit est une confiance absolue dans le fait que, dans le saut de l'esprit qui vous est demandé, dans ce demi-tour face à tout ce que vous croyez savoir, le meilleur sera fait. Les croyances vous ont limité pendant des éons, votre retour à l'esprit doit être fait dans la connaissance unique que vous ne savez rien de la "réalité". C'est en cela qu'il faut avoir confiance. Vous êtes comme aveuglé à la réalité de ce qui est par vos murs de croyance. Dans ce noir relatif, l'esprit veut vous prendre la main et vous guider. Votre conscience est celle que l'esprit vous prend en main, et votre confiance, celle que l'esprit va non seulement vous guider sans que vous croisiez le moindre obstacle mais , en plus, il va vous rendre la vue à ce qui EST.
Voilà la promesse de la conscience/confiance."



Sylvain :
Je pense que le terme est éclairci. Alors voyons, comment appliquer cela au quotidien. Je dirais faire ce que je dois faire dans une nouvelle vision, celle que tu me guide, celle que je ne peux faire exactement que ce que tu désires car je t'accorde ne rien savoir de ce
qui est VRAI. En fait, dans cette conscience/confiance, je dois perdre le jugement, car juger, c'est juger le lien.

St Esprit :
" Oui mais il n'y a rien à perdre, si tu fais un effort pour "perdre", c'est donc que tu places ta croyance en quelques chose à perdre. Je sais, mon ami(e), mes ami(e)s, que cette notion de confiance au quotidien vous parait un peu flou encore mais nous allons reprendre
toujours le même concept dans la suite des questions pour vous montrer cela sous tous les angles de votre expérience."



CED 54 : Qui dois-je remercier ?

Sylvain :
Un ami m'écrit ceci :
"Voilà, je ressens chaque jour un peu plus le besoin de remercier...remercier pour un repas, remercier pour une rencontre, un échange, remercier pour un signe Divin (mais de Qui ?), remercier d'être heureux et du bonheur de mes proches, d'être en bonne santé, remercier pour ce beau ciel bleu, remercier d'un "ah ah", etc…

Mais Qui dois-je remercier ?

Dois-je remercier le Christ en moi, le Saint-Esprit ?
Dois-je remercier mes Anges gardiens, mes Guides, les êtres ascensionnés qui m'aident (s'il y en a ?) ?
Dois-je remercier un Saint, un Archange particulier ?
Dois-je remercier Dieu, l'Amour, la Source…?
Et si je remercie mes Guides et que l'aide est du Saint-Esprit, ne vais-je pas le vexer ? "
Au delà de cette question, je ressens que la conscience/confiance en toi se traduit aussi par la connaissance que Tout est parfait et que , te remercier de ce qui EST renforce ce chemin mais comment faire en sorte que l'ego ne récupère pas cela ? Comment faire en sorte de ne pas valider l'existence d'un problème en croyant en lui même en sachant ce que nous savons, bref, un peu confus cette notion de remerciement ou et gratitude, éclaire nous là dessus.

St Esprit :
" Ah, il n'y a rien ni personne à remercier. L’Esprit n'est pas celui qui créé toutes grâces et tout bonheur dans votre vie. C'est votre vision ou plutôt votre choix de vision qui vous donne ces échos dans votre "réalité". Je comprends que vous ayez été éduqués à remercier lorsque quelque chose de "bon" vous arrive. Et que se passe-t-il quand quelque chose de "mauvais" vous arrive, maudissez vous le ciel et la Terre ?

Non, vraiment tout cela est illusion, tu parles, Sylvain, de remerciement et de gratitude et tu as peur que l'ego rattrape même cela qui vient d'une "bonne" intention. Tu, Vous ne recevez que ce en quoi vous croyez, si tu crois en tes peurs, alors, tu leur donnes le chant , le son dans la vision, dont tu es prêt a entendre l'écoute. Dans ces Cours en Ecoute de Dieu, il vous est demandé de choisir le chant de Dieu, la vision divine. Dieu chante à chaque seconde le chant de votre retour et tout autour de vous, chaque particule de l'énergie divine sert à vous placer en ce chant là. Vous retournez à la source et la Source vient à vous. Dans cette confiance, cessez de donner foi à ce qui n'est pas. N'ayez pas peur, la Père vous rejoint. Vivez dans la joie de ce retour et lâchez prise.

Dans cet esprit, le remerciement est VIVANT, il ne s’agit pas tant de prononcer un remerciement envers le divin ( sous quelque forme que cela soit cher ami, car les anges, esprits, êtres ascensionnés ne sont qu'un choix de résonance avec le chant divin ) que de vivre dans le lâcher-prise et la gratitude de vous savoir sur le chemin le plus parfait qui soit."

Sylvain :
Bon , tu me fais ressentir que si je remerciais, cela serait comme remercier quelque chose d'extérieur à moi et cela pourrait, et j'ai bien dit pourrait, valider la croyance en la division. Je suis celui là même que je veux remercier même si dire "je" me remercie n'as pas de sens parfait dans le monde de l'illusion.

St Esprit :
" Oui, faut-t-il vous rappeler que vous n'existez pas vraiment ici, l'ego, le Saint-Esprit ou l’être UN n'existe pas. Tous ces termes sont là pour vous symboliser vos choix et des "directions" mais ce que vous êtes, ce que je suis, ce que nous sommes est sans formes ni concepts ni symboles. Il n'y a rien à remercier, encore une fois, vous essayez de donner un sens à l'expérience en faisant cela, ce que je veux dire c'est que vous voulez remercier pour valider en vous l'idée d'être dans la bonne direction. Cela laisse une place infime à la possibilité de ne pas l'être, or ce n'est pas le cas, vous ne pouvez pas échouer. Dans la confiance, il y a une sorte de remerciement perpétuel si cela peut satisfaire votre envie intellectuelle de remercier. Avoir confiance en DIEU est le remerciement absolu. C'est en quelque sorte Dieu qui vous remercie de votre choix de retour, en acceptant de donnez la main au Père. Que d' Amour, que de choix à la conscience de votre retour"

Sylvain:
je te remercie d'employer encore des images proches de nous pour exprimer tes réponses. Parfois l'idée de n'être rien et de ne rien pouvoir faire "par moi même" me hérisse un peu (moi , dans la vision égotique je suppose).

St Esprit :
"Merci d'exprimer cet "obstacle" dans la vision de la gratitude et de la confiance. J'utiliserais, autant que cela sera nécessaire les images qui vous parlent. Pour ce qui est des obstacles sur le chemin du retour, choisissez de les percevoir comme l'enfant qui chute devant le Père, et soyez la aussi dans la confiance que le Père viendra rectifier votre vision . Le Père saura vous exprimer que rien n'est aussi "grave" que vous le percevez mais cela n'est pas encore le thème du jour".

Sylvain:
Tu es adorable, quelqu'un vient et le message s'arrête juste, je reconnais la perfection en cela!






CED 55 : la religion

Sylvain :
Nous voici à nouveau réunis face à cette question : y-a -'il une religion meilleure qu'une autre? Quel est le sens de la religion dans notre retour à la divinité ?


St Esprit:
"Merci de poursuivre l'ouverture de conscience de ce monde vers sa divinité Sylvain . La religion, les religions ne sont rien face à votre retour à la divinité. Il est important de considérer l'apport des religions dans vos vies, quel est-il ?
Hé bien, vous avez su être dirigés de manière familiale ou par choix vers un groupe de croyances ou un autre, car c'est bien cela une religion : un ensemble de croyances partagées.
Vous avez décidé de faire le choix de suivre certains préceptes plutôt que d'autres. Parfois, dans votre histoire , vous avez même combattu pour que votre croyance gagne face à une autre croyance. Chaque croyance est égale. Nulle croyance ne prévaut sur une autre, le monde
est Votre monde, il est inutile de combattre pour que votre monde "gagne" car vous ne pouvez vivre que dans votre monde, il n'y a pas d'autre monde que celui que vous avez "accepté en croyances". Ainsi, il n'y a pas de bonnes ou mauvaises religions, que des choix en vous, et par vous, ces choix prennent vies dans ce que vous appelez la "réalité".

Tous les "dieux" et toutes les divinités que vous chérissez sont vos créations , même si vous ne le percevez pas ainsi. Qu'ont prêché ceux que vous avez appelé prophètes ? Certes , ils semblent avoir dicté des règles qui correspondaient à l'espace-temps qu'ils traversaient et vous vous voulez suivre ces règles correspondant à une autre époque de votre évolution. La même base, le même fondement, la même philosophie existe dans ces schémas de pensées justes : l'AMOUR. L'amour est la seule religion, croire en l'amour, en l'amour du Père pour vous, en votre amour pour vous même est la seule règle, la seule religion qui nécessite votre attention.

Agissez par l'amour, respirez par l'amour, percevez par l'amour, vous n'êtes pas dissociés du Tout, vous êtes le tout. Maintenus dans un ensemble de perceptions ou vous semblez séparés, vous êtes pourtant chaque particule de votre monde qui est votre création. La religion du
siècle que vous vivez est celle de la réunification de l'ÊTRE avec l'être. l'"avoir" est la perception, l'"être" est la réalité.

En ces mots, je souhaite exprimer le bonheur inégal qui vous attend car RIEN n'est attendu de vous ! Ce qui vous attend, ce qui est déjà, est votre retour à la conscience de ce grand Tout. Vous vous percevez petit mais votre essence est éternellement et immuablement tout !

Sylvain :
Le sens de la religion dans votre retour à la divinité ?

Tu parles toi-même de sens, hé bien, la religion est la route que vous croyez prendre mais tout les chemins même uniquement à vous mais la destination que vous poursuivez par ces chemins est celle de votre intérieur. Vous êtes ces êtres qui courrez de chemin en chemin à la
recherche d'un trésor que vous portez au coeur en permanence. Posez-vous maintenant, cessez de vous agiter inutilement, centrez-vous sur "qui vous êtes", vous n'avez plus qu'à exprimer cela dans votre "réalité" . Ainsi, la route la plus merveilleuse qui soit se trace d'elle même devant vous, chaque pavé de la route est d'or , vous n'avez qu'à placer vos pas sur cette route qui vous même à coup sûr à votre destiné dans la confiance de ce merveilleux tracé.
Avec Amour, je vous bénis mes enfants"


Sylvain :
Whouah, je ne m'attendais pas à cela, je trouve cela merveilleux, je ne t'ai pas posé de questions dans ce CED depuis quelques temps , on dirait que , comment dire, c'est plus "fort" qu'auparavant.

St Esprit:
"C'est ta perception qui a changé, pas moi, c'est toi qui a évolué dans la compréhension et qui en voit l'écho visible."

Sylvain :
Et pourtant, je n'ai rien fait si je puis dire.

St Esprit:
"Mais si, tu as marché sur la route et c'est très bien ainsi, tu n'as pas besoin de "savoir", tu as juste besoin d'être comme je l'ai précisé, finalement, la confiance s'installe en toi même si tu n'en as pas l'"impression" dans la visibilité de ce monde que tu crois encore être "réel" ".

Aucun commentaire: