Mon dernier livre

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

vendredi 27 février 2015

Sylah 25/02/2015

e Suis Sylah,
Depuis des milliers de vos années, nous avons chercher avec vous la source de votre "inconstances" , bien sur, nous avons perçu que l' ego qui est le personnage joué agissait pour vous retenir à la matière illusoire mais surtout à un manque de connaissance de votre plein pouvoir.
Nous avons aussi compris à quel point l'expérience voulue par la Source était parfaite et que vous êtes bien plus puissant en création que nous ne le sommes nous même car votre création matériel, sur votre corps au moins, est quotidienne, quasi permanente.
Créé demande de l'énergie, beaucoup d'énergie. Alors bien sur vous faites celà naturellement car vous êtes entouré d'une énergie infinie sans le savoir.
Ce qui est étonnant de nos jours, c'est de voir que , maintenant, vous savez que vous êtes UN et pouvez manifester votre monde différemment et pourtant vous continuer à faire les mêmes erreurs, les mêmes choix, à vous placez dans les mêmes circonstances qui vous ont mis en défaut ou en échec jusqu'à présent.
Tout ces programmes n'ont plus lieux d'être, ne vous attacher pas éperdument après ce qui a disparu ou disparaitra dans la matière. Il est peut être temps de changer de vie, de changer la vie pour lui redonner l'aspect joyeux et naturel qui est le sien.
Le "comment faire" vous a déjà été donner par bien des voix mais, en vérité, le premier pas et "STOP", on arrête le mental le plus possible pour amener à soi ce qui est et non ce qui "devrait être" par votre connaissance imparfaite du grand tout.
Alors, vous accueillez en vous la réalité qui est sans la juger et alors , vous pouvez vous tourner à l'intérieur de vous même en prononçant votre désir de changement mais surtout en appliquant en vous la Volonté Divine de changer. Alors, il vous faudra "travailler" sur ce changement.
Changer vos habitudes, changer vos vêtements, oser la couleur, danser, respecter vous, cesser de juger....
Celà est un pas nécessaire, vous ne pouvez espérer obtenir des résultats différents en continuant à appliquer ce qui, visiblement, n'a pas forcément marcher jusque là.... alors, amusez vous et n'ayez crainte, en vérité, vous allez vers ce que vous avez toujours été.
Comprendre la perfection du présent est une clef du changement dans le futur. Il vous suffit de montrer à l'univers, qu'effectivement, des aspects de vous changent alors, l'univers vous inondera de ces bienfaits.

rehiel 20/02/2015

Je Suis Rehiel,
Ma présence est une présence que vous appelleriez angélique.
Je suis porteur de l'énergie de la vie par opposition à l'énergie de l'ombre.
Ce que je veux dire ici, c'est que mon appel mènera à vous une sorte de bouclier énergétique capable d'empêcher l'humeur de vos semblables de vous toucher plus que nécessaire. Ainsi, en temps de conflit, je vous invite à faire appel à moi.
En dehors de ma présentation, j'aimerai vous laisser un petit mot sur les "appels" ou "invocations". Vous avez eut, dans votre histoire, l'habitude d'appeler des "saints" à votre secours comme spécialistes de certaines situations, bien que cela ne soit pas toujours le saint invoqué qui réponde à vos demandes, celles ci étaient toujours entendue et une action énergétique était TOUJOURS mise en œuvre. Si vous réfléchissez à ce temps, vous verrez que la population était finalement, quelquesoit le contexte, plus heureuse que vous aujourd'hui qui vivez dans le stress, la vitesse et la précipitation plutôt que de vivre au calme dans le moment présent .
Il n'est pas question pour nous d'établir une nouvelle religion ni de vous exhorter a passer vos journées à nous appeler mais bien de vous dire de considérer notre présence à vos coté.
De même que vous regardez votre montre pour avoir l'heure mais ne la regarder pas en permanence, notre présence peut être invoqué et utilisé.
Dans le temps qui est le vôtre, il n'est nul besoin de connaitre notre nom ou de répéter 10 fois vos appels. Vous pouvez désormais, car nous n'avons jamais été aussi proches, appeler simplement l'aide divine et la fonction. Ainsi, si vous avez besoin d'une guérison, demander l'aide d'un médecin du ciel, si vous avez besoin de paix, demander l'aide d'un ange de paix, si vous avez besoin d'idée, demander un ange accompagnateur ....... tout les "métiers" existent ici comme sur votre plan.
Nous sommes présent à vos cotés et nous vous aimons.
Nous sommes au service de la Source et vous en êtes l'éclat.

Elohim 17/2/2015

Il est souvent évoqué que les évènements planétaires sont liés à des résonances de votre propre conscience....
Je suis Elohim
En la conscience divine, je m'exprime aujourd'hui pour signifier que votre planète a fait le choix d'ascensionner depuis bien des éons. Cette planète, ce vaisseau galactique qui vous porte d'une énergie à une autre, a sa propre conscience.
Vous lui avez donner des noms et même des consciences différentes mais, en vérité, elle est une entité biologique consciente de la source et de sa propre conscience.
Je vous invite à la considérer ainsi, non pour déresponsabiliser de son avenir, mais pour bien comprendre le Maitre qu'elle EST.
Ainsi, je veux vous rapprocher de la nature divine de la nature. Chaque élément naturel comprend la "conscience de la conscience".
Vous connecter plus à la nature est de plus en plus important durant le changement énergétique en cours.
Aucune sortie en nature n'est a négliger. L'eau possède aussi la supra conscience de vous révéler votre nature divine. Alors que cette eau est déprogrammé par vos villes, l'eau des rivières et de la mer reste chargé entièrement de la puissance divine.
Puiser donc votre énergie en la Terre, accorder lui le respect qui lui est du.
âmes de lumière et d'amour, la nature est votre nature, soyez en bien conscient et intégrer au plus profond de votre être la reconnaissance de votre appartenance Divine à l'unité que vous êtes, que nous sommes....

jeudi 12 février 2015

Lady Nada le 12 02 2015

Bonjour cher(e)s Amours,

Je suis Lady Nada

En tant que Prêtresse en Amour, mon devoir est de vous exprimer des choses simples. car l' Amour est simple et ne complique rien. Ce que je veux exprimer ici , c'est que l' Amour emplie chaque chose physique et non physique, c'est la force de vie qui est à la source de toute création.
L' Amour contient la paix et le bonheur en lui même. Hors, cette Amour est déjà là.

Bien sur celà est une fabuleuse nouvelle pour vos âmes mes amours mais, c'est aussi une très mauvaise nouvelles pour l'ego qui aime à se positionner en "chercheur spirituel" car, la connaissance de cette nouvelle va vous inviter à ne pas "chercher" à l'extérieur de vous, dans une quête sans fin ce que peut être la plénitude de l'Esprit Saint mais bien de trouver en vous ce qui est déjà là.

Alors, en vérité, celà parait à la fois évident mais vos systèmes de pensées vont se mettre à paniquer à l'idée d'une telle simplicité car il est toujours plus facile de faire un chemin en imaginant un final merveilleux que de s'arreter et s'apercevoir qu'il est déjà là car celà vous invite aussi a reconnaitre la magnificence de ce qui EST dans le moment présent quelquesoit les circonstances.

Certain diront "ce qui m'arrive ne peut être l'amour et le bonheur car, je souffre encore". Dans toute souffrance se cache une source infinie d'amour dont vous ne pouvez connaitre la grâce qu'avec une introspection que vous ne faites pas.

En actualisant des moments présents qui ne font qu'affirmer vos souffrances, vous prenez de l' Amour pour faire de la souffrance..... En vérité, c'est comme peindre une toile. Les couleurs de départ sont toujours les mêmes, c'est vous qui décidez de la scène gai ou triste que vous voulez décrire.

Ainsi, plus vous prendrez le temps de vous posez dans le moment présent, plus vous lâcherez les regrets du passé et les peurs du futur et plus le visage de Dieu se présentera à vous, il sera alors juste d'affirmer "Je suis Amour et Lumière et je l'ais toujours été".

Peut importe que ce message reste en vous comme un nuage encourageant ou une véritable technique de révélation de QUI vous êtes vraiment. Sachez qu'ici, de notre plan de lumière, nous aimons chacune de vos toiles, chacune de vos créations.

Merci de votre écoute."

Photo : Bonjour cher(e)s Amours,

Je suis Lady Nada

En tant que Prêtresse en Amour, mon devoir est de vous exprimer des choses simples. car l' Amour est simple et ne complique rien. Ce que je veux exprimer ici , c'est que l' Amour emplie chaque chose physique et non physique, c'est la force de vie qui est à la source de toute création.
L' Amour contient la paix et le bonheur en lui même. Hors, cette Amour est déjà là.

Bien sur celà est une fabuleuse nouvelle pour vos âmes mes amours mais, c'est aussi une très mauvaise nouvelles pour l'ego qui aime à se positionner en "chercheur spirituel" car, la connaissance de cette nouvelle va vous inviter à ne pas "chercher" à l'extérieur de vous, dans une quête sans fin ce que peut être la plénitude de l'Esprit Saint mais bien de trouver en vous ce qui est déjà là.

Alors, en vérité, celà parait à la fois évident mais vos systèmes de pensées vont se mettre à paniquer à l'idée d'une telle simplicité car il est toujours plus facile de faire un chemin en imaginant un final merveilleux que de s'arreter et s'apercevoir qu'il est déjà là car celà vous invite aussi a reconnaitre la magnificence de ce qui EST dans le moment présent quelquesoit les circonstances.

Certain diront "ce qui m'arrive ne peut être l'amour et le bonheur car, je souffre encore". Dans toute souffrance se cache une source infinie d'amour dont vous ne pouvez connaitre la grâce qu'avec une introspection que vous ne faites pas.

En actualisant des moments présents qui ne font qu'affirmer vos souffrances, vous prenez de l' Amour pour faire de la souffrance..... En vérité, c'est comme peindre une toile. Les couleurs de départ sont toujours les mêmes, c'est vous qui décidez de la scène gai ou triste que vous voulez décrire.

Ainsi, plus vous prendrez le temps de vous posez dans le moment présent, plus vous lâcherez les regrets du passé et les peurs du futur et plus le visage de Dieu se présentera à vous, il sera alors juste d'affirmer "Je suis Amour et Lumière et je l'ais toujours été".

Peut importe que ce message reste en vous comme un nuage encourageant ou une véritable technique de révélation de QUI vous êtes vraiment. Sachez qu'ici, de notre plan de lumière, nous aimons chacune de vos toiles, chacune de vos créations.

Merci de votre écoute."

samedi 7 février 2015

Michael le 6/2/2015

"Vous avez toujours su que vous saviez....."

Je suis Michael

Dans l'énergie qui est la mienne, il est souvent confondu le sens du mot savoir par vos âmes.

Souvent , dans vos prières, vous me dites "Michael, j'aimerais Savoir"...
Vous me parlez alors ici de connaissances "intellectuelles" des choses mais, en vérité, vous savez tout ce que vous avez à savoir.

Votre être spirituel indivisible de vos être physique vous porte toutes connaissances et toutes grâces en fonctions de vos désirs à travers vos pensées et vos émotions. En agissant ainsi, vous ne faites qu'actualiser un temps ou la connaissance vous est donner sous une forme "séparée" de la connaissance.

Je m'explique, ce que vous êtes vraiment, c'est à dire un être multidimentionnel sait déjà TOUT ce que la Terre peut connaitre de savoir, de plus, votre divinité, être UN, Présence, SAIT ce que le temps lui même vous réserve. Celà est su car, c'est en dehors de l'illusion de la séparation du temps, de l'espace mais aussi et surtout de l'unité de connaissance UN que vous êtes.

Alors, comme vous vivez dans l'illusion de la séparation, la connaissance vous est donnée de manière séparée par des livres, par des instructeurs , par des intuitions même. Mais, souvent et notamment pour les vérités fondamentalement liées aux lois universelles, elles vous paraissent simples et évidentes, comme si vous aviez toujours su au fond de vous ce qui était dit et qu'enfin, cette connaissance remontait à la surface.
Vous avez toujours su que vous saviez... mais l'illusion vous a séparer de ce champ de connaissance.

En vérité, je vous invite à vous joindre de plus en plus à votre divinité, à votre être intérieur non séparé de sa propre création. Celà se passera en méditation, en relation à la nature ou à l'âme. Vous portez en vous tout ce qui est nécessaire, c'est déjà là.
Alors, en de tel cas et face à cette simple vérité vue sous notre angle non séparé, ne soyez pas étonné que je vous appelle "Chers Maitres" car celà ne fait qu'affirmer ce que vous êtes.

C'est aujourd'hui la responsabilité de cette vérité qui est a travailler par l'humanité. Il peut sembler plus simple de vivre dans l'illusion que dans le "savoir savoir" mais c'est aussi l'occasion unique de vous offrir à vous même le cadeau de votre nature véritable.

Soyez bénis en cette journée de présent continuel.
 
Photo : "Vous avez toujours su que vous saviez....."

Je suis Michael 

Dans l'énergie qui est la mienne, il est souvent confondu le sens du mot savoir par vos âmes.

Souvent , dans vos prières, vous me dites "Michael, j'aimerais Savoir"...
Vous me parlez alors ici de connaissances "intellectuelles" des choses mais, en vérité, vous savez tout ce que vous avez à savoir.

Votre être spirituel indivisible de vos être physique vous porte toutes connaissances et toutes grâces en fonctions de vos désirs à travers vos pensées et vos émotions. En agissant ainsi, vous ne faites qu'actualiser un temps ou la connaissance vous est donner sous une forme "séparée" de la connaissance.

Je m'explique, ce que vous êtes vraiment, c'est à dire un être multidimentionnel sait déjà TOUT ce que la Terre peut connaitre de savoir, de plus, votre divinité, être UN, Présence, SAIT ce que le temps lui même vous réserve. Celà est su car, c'est en dehors de l'illusion de la séparation du temps, de l'espace mais aussi et surtout de l'unité de connaissance UN que vous êtes.

Alors, comme vous vivez dans l'illusion de la séparation, la connaissance vous est donnée de manière séparée par des livres, par des instructeurs , par des intuitions même. Mais, souvent et notamment pour les vérités fondamentalement liées aux lois universelles, elles vous paraissent simples et évidentes, comme si vous aviez toujours su au fond de vous ce qui était dit et qu'enfin, cette connaissance remontait à la surface.
Vous avez toujours su que vous saviez... mais l'illusion vous a séparer de ce champ de connaissance.

En vérité, je vous invite à vous joindre de plus en plus à votre divinité, à votre être intérieur non séparé de sa propre création. Celà se passera en méditation, en relation à la nature ou à l'âme. Vous portez en vous tout ce qui est nécessaire, c'est déjà là.
 Alors, en de tel cas et face à cette simple vérité vue sous notre angle non séparé, ne soyez pas étonné que je vous appelle "Chers Maitres" car celà ne fait qu'affirmer ce que vous êtes.

C'est aujourd'hui la responsabilité de cette vérité qui est a travailler par l'humanité. Il peut sembler plus simple de vivre dans l'illusion que dans le "savoir savoir" mais c'est aussi l'occasion unique de vous offrir à vous même le cadeau de votre nature véritable.

Soyez bénis en cette journée de présent continuel.

Le temps s'éfface

Allez courage, encore un dernier message du passé puis je revendrais à des canalisations plus courtes la semaine prochaine. Je vous glisserais mes possibilités de rendez vous en mars samedi.. en attendant ...

Le temps s’efface

16 juillet 2012 Canalisation avec les deux Sylvain


Très bien. Voici nos énergies, voici vos énergies, à nouveau réunies pour un nouveau message qui, effectivement, est une suite logique de ce que nous avons déjà énoncé à travers vous deux.


Alors vous avez une perception très particulière, qui est le temps. Vous avez l’impression que chaque message, chacun de ces instants que nous vivons suit une sorte de logique temporelle. En vérité, comme dirait un de nos frères, en vérité c’est bien sûr une illusion tout cela. Tout se produit évidemment au même instant. Tout se produit dans l’unique maintenant, dans l’unique moment présent que nous traversons tous ensemble. Et tout se produit dans un seul lieu, dans un seul espace et dans un seul temps. Tout se produit dans une espèce de point, un point infini où toutes ces énergies – temps, espace – sont un point unique de l’univers, de l’omnivers, de l’intégralité de ce que vous pouvez penser, croire, être. Tout cela se produit au même instant.

Pourquoi vous parler ce cela, aujourd’hui ? Pourquoi exprimer cela aujourd’hui ? J’emploie volontairement le mot « aujourd’hui » parce que vous vivez, vous, cette temporalité. Eh bien, parce que clairement, cette temporalité s’efface. Quand je veux dire qu’elle s’efface, c’est qu’aujourd’hui, dans le moment que vous traversez, dans l’énergie que vous traversez, dans l’énergie que traverse l’univers, eh bien il est temps que le temps s’efface. Il est temps que le temps disparaisse.

Alors vous continuerez – et je parle volontairement au futur – vous continuerez à percevoir le temps intellectuel, à percevoir cette illusion, à vous percevoir vieillir, car c’est ce qui vous fait croire que le temps vous traverse. Mais en fait tous les potentiels sont présents à chaque moment, à chaque instant, de toute éternité.

Vous pouvez faire cela aujourd’hui. Nous pourrons traverser et vous faire traverser tous ces potentiels parce que vous nous avez dit « oui », parce que nous avons votre acceptation, parce que vous comprenez que ce que nous énonçons n’est qu’une proposition, une simple proposition. Nous vous proposons de vous connecter, de vous relier à cette Unité que vous êtes, de vous relier à cette Unité que nous sommes, afin de comprendre quoi ? Que tout jusqu’ici n’a été qu’une expérience, que tout jusqu’ici et maintenant n’a été que la traversée d’un voile, la traversée d’une illusion, que toutes les promesses qui vous ont été faites de toute éternité vous amènent à ce moment où le voile se déchire, où le voile disparait.

Quelle va être la perception que vous allez avoir de la disparition de ce voile ? Eh bien vous allez voir un monde – votre monde – qui semble aller dans des excès, positifs et négatifs. C’est parce qu’il n’y a plus de place pour les nuances. Soit vous choisissez l’illusion et vous la vivez et tout va bien, parce que telle est l’énergie que vous traversez, soit vous décidez une fois pour toutes que c’est une illusion que vous traversez. La nuance peut vous sembler très faible : je traverse une illusion, ou je choisis de traverser une illusion. Le fait de le choisir en conscience, en confiance, doit vous faire savoir que c’est votre plus grand bien qui est toujours voulu à chaque seconde. Cela doit vous faire savoir que vous êtes accompagnés d’énergies que vous ne voyez pas et que vous ne percevez pas pour la plupart d’entre vous, mais que ces énergies – que vous pourriez appeler « anges » – que ces énergies vous accompagnent plus fort, plus haut et plus loin dans votre capacité à être, à étendre ce que vous êtes, à étendre votre véritable nature, une nature aimante, une nature qui accepte tout, une nature qui est en paix, une nature qui est unitaire.

Faire appel à nous, c’est toujours faire appel à vous-même, à une part de vous-même que vous ne percevez pas. Alors c’est intéressant de vous dire que le voile se déchire, parce que le voile – un des derniers voiles – était ce temps, était cette illusion, car désormais – et c’est valable depuis quelque temps déjà – votre pensée, vos croyances, ce que vous traversez, prend de plus en plus de force dans la matière. Autrement dit chacune de vos pensées prend vie plus densément et beaucoup plus rapidement qu’auparavant.

J’emploie encore ici des termes temporels, alors que le temps s’efface, mais c’est juste pour votre compréhension intellectuelle. Cela signifie simplement que vous pouvez choisir votre expérience. Vous nous avez laissé prendre la main. Vous nous avez laissé vous dire à quel point vous étiez importants, à quel point l’expérience devait avoir lieu. A l’heure de votre retour à la maison, à l’heure de votre retour à l’Unité que nous sommes, à l’heure de cette compréhension qui va dépasser une masse critique sur votre planète, sur votre univers perçu, sachez que tous les êtres de l’univers se rassemblent et observent attentivement, amoureusement, chaque scène de ce qui semble se produire pour vous.

Les énergies intra et extraterrestres sont aussi présentes actuellement pour accompagner ce changement. Elles savent la nécessité d’accompagner ce changement. Tous ces plans sont des plans d’existence que vous ne percevez pas encore, qui ne sont pas alignés avec votre perception. Cependant ils sont bien présents, bien présents pour vous aider. Ils ne vous aideront pas forcément physiquement en étant à vos côtés. Ils vous aideront par leur message, par l’énergie qu’ils dispensent sur cette terre.

Alors parfois, arrêtez-vous, stoppez tout, stoppez votre mental. Essayez de stopper votre mental, car nous savons cet exercice très difficile. Concentrez-vous sur cette simple vérité :

Vous êtes toujours au bon endroit,

au bon moment,

avec les bonnes personnes,

dans les bonnes circonstances.

Aucune des expériences que vous vivez n’échappe au Plan Divin. Aucune ! Et ce Plan Divin n’a qu’une seule destination : votre véritable identité divine, ce que vous êtes vraiment, l’esprit unitaire et parfait que vous êtes. Traversez l’illusion dans la joie. Comprenez que vous traversez une illusion. Faites ce choix de le comprendre. Et alors vous pourrez laisser, en conscience, les forces angéliques – je n’ai d’autre mot actuellement : les forces angéliques – vous accompagner et modifier l’illusion devant vous, dans ce qui semblera être votre futur !

Lâchez prise. Lâchez prise de toute considération. Lâchez prise de vos angoisses. Confiez-les à l’Unité. Comprenez que l’Unité en prend soin. Ne leur prêtez pas attention. Ne les nourrissez pas. Ne nourrissez pas vos peurs. Ne nourrissez pas vos craintes. Vous êtes en capacité désormais d’être celui qui sait que Quelqu’un de beaucoup plus fort, de beaucoup plus puissant, de beaucoup plus intense dans l’énergie unitaire, est capable de l’aider de toute sa force.

Alors peu importe ce que vous voyez, car ce que vous voyez n’est qu’un infime grain de sable sur la plage des possibilités. A Sylvain, il y a peu de temps, nous avons répété cette phrase : « vous ne savez pas ce que vous ne savez pas ». Cette phrase invite à être dans la confiance, à être dans la conscience d’une Présence divine à vos côtés, même non perçue directement.

Le voile du temps s’efface. L’illusion s’efface.

Merci d’être ceux-là qui, en entendant ce message, sont capables de le porter, de le comprendre et de l’apprécier. Merci d’être ceux-là qui sont capables de comprendre cette Unité, ne serait-ce que dans une infime part de vous, car cette masse critique que vous représentez, car cette énergie essentielle que vous représentez est la clé de modification de tout votre univers.

Cela peut vous paraître énorme et impossible. Et pourtant c’est le cas. Cette planète, cette expérience, ce monde qui semble être le vôtre, est la base d’une nouvelle énergie unitaire, d’une nouvelle conscience qui s’étend sur votre planète. Cette expérience est déjà vécue. Cette expérience est déjà arrivée à son terme puisqu’il n’y a pas de temps. Nous savons ce qui va sembler devenir. Nous savons que vous êtes déjà arrivés. Mais nous savons aussi être là, présents en ce temps qui est le vôtre pour vous dire : « Félicitations les amis ! Vous y êtes arrivés, et vous vivez dans cette incarnation ce moment si particulier du basculement. »

Encore une fois il est très important, mais cela sera fait, que vous ne prêtiez pas d’énergie aux visons extérieures. Vous ne savez pas ce que vous ne savez pas. Votre vision est limitée par votre champ de perception et de croyances. Nous ne sommes pas limités par les croyances. Nous ne sommes pas limités par la perception. Nous sommes au-delà de la perception. Nous semblons parler à un être, nous semblons être séparés de cet être, et pourtant nous sommes cet être, nous sommes cette Unité.

Certains nous ont prêté des noms. On nous appelle le Fraternité Blanche. Et nous pouvons parler de manière totalement unitaire, parce que nous existons sur votre plan depuis bien longtemps. Mais cette Fraternité s’étend à vous, cette Fraternité s’étend à ceux-là qui comprennent ce message. Vous êtes des phares, des piliers de lumière. Votre énergie rayonne et résonne sur l’intégralité de votre champ de conscience, sur l’intégralité de vos contacts, sur l’intégralité de l’énergie que vous traversez. C’est ainsi.

Il ne s’agit pas d’en être conscient à chaque seconde. Il s’agit une seule seconde, dans ce que vous appelez une journée peut-être, d’être aligné avec cette expression que vous êtes. La simple prononciation de « Je suis » peut vous amener à cette compréhension.

Partout sur la planète, des énergies, des piliers, des centres, des lieux très particuliers sont en train de se créer. Partout sur la planète ! Une grille énergétique se crée. Cette grille énergétique va être reliée à l’énergie déjà disponible dans l’univers, à une énergie déjà reconcentrée et que nous avons déjà mise en place. Ces lieux, ces expressions, ces personnes, ces usages symboliques font en sorte que les plans se rejoignent. Ils font en sorte que le monde du sans forme rejoigne le monde de la forme. Cela produira des échos, des vagues, des expressions très étranges dans votre réalité. Vous semblerez bouleversés, chahutés. Il n’en est rien.

Restez stables ! Vous êtes des piliers. Vous ne bougerez pas !

Vous ne devez pas bouger. Vous êtes des piliers.

Il n’est même pas question de plier au vent, tel le roseau. Vous êtes parfaitement alignés. Parfaitement alignés, parce que connaissant en conscience que tout cela n’est qu’une illusion. Restez ce que vous êtes. Ne cherchez pas à changer, ne cherchez pas à être plus que ce que vous êtes. Vous êtes déjà cette énergie centrée. Vous êtes déjà cette énergie ferme et solide. Il s’agit de le révéler à vous-même, pas de le chercher, de le révéler simplement. Révéler est le sens même de l’Apocalypse.


Alors comprenez ceci :


Vous êtes parfaits, toujours,

alors que le temps s’efface,

alors que l’illusion demeure

mais qu’elle demeure dans la conscience humaine une illusion

et non la réalité que vous lui prêtez.



Nous sommes en paix, toujours.



Reçu en canalisation par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boullay le 16 juillet 2012.

Un ADN De lumière

Un ADN de lumière
(activation d’un troisième brin)
Reçu de la Source par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boullay le 27.12.2011

Mes amis,

Vous voici encore une fois réunis, ensemble, tous les deux, dans votre vibration, dans la vibration de votre prénom « Sylvain » (note de S.D. : ressenti : S’il Vint ou Syl V UN). Cette vibration qui, sans que vous le sachiez vraiment, unit le ciel et la terre, unit le sans forme à la forme.

Aujourd’hui, effectivement, nous devons vous parler de la forme. Nous savons le monde illusoire ; vous savez le monde « illusoire ». Mais l’expérience de cette illusion est ce qui est demandé par la Source elle-même. Et cette expérience se modifie. Vous l’avez vu, vous en avez parlé tous les deux, vous en avez parlé à beaucoup.
Le monde change, la vision du monde change, la perception du monde change.

La propre perception de votre corps change actuellement.
En vous se trouve la source énergétique désormais de ce qu’effectivement vous pourriez appeler un troisième brin d’ADN, une troisième corde, un encodage de votre ETRE.
En réalité, ce qui vous constitue est multidimensionnel, et à chaque dimension constitue un de ces brins d’ADN. Vos « savants », « scientifiques », s’en apercevront dans les vingt ans à venir. Mais peu importe. Aujourd’hui nous tenons à préciser que, quand nous parlons de troisième brin d’ADN, nous parlons d’un troisième brin visible, car effectivement les énergies qui vous constituent dans tous vos corps, dans toutes vos énergies, dans tout ce que vous êtes, sont en fait constituées de 12, de 12 champs, de 12 dimensions – donc, dans la forme et symboliquement, de 12 brins d’ADN.

Aujourd’hui, l’arrivée de ce troisième « champ » vient symboliser quelque chose qui vous a été appris il y a des éons, des milliers d’années. Ce chiffre 3, cette sainte trinité n’est pas du tout, bien sûr, le fruit du hasard.
Mes amis, aujourd’hui vous accédez aux énergies du sans forme par la forme.

L’activation, cette activation qui existe déjà chez des milliers d’êtres, cette activation va vous permettre d’accéder, en conscience, en conscience « réelle », non par le savoir mais par l’expérience elle-même, en conscience, à votre Réalité Divine, à votre énergie divine.
Nous avons eu besoin de vous par diverses étapes. D’abord, vous nous avez dit « OUI ». Ensuite, nous vous avons précisé le champ d’expérience que vous êtes, que nous sommes et notre liaison à vous. Nous vous avons parlé de conscience, de confiance. Aujourd’hui, nous inversons ces mots. Ayez confiance et vous aurez « conscience ». C'est-à-dire que vous n’êtes plus aveugle à ce qui va se passer. Désormais vous voyez ce qui se passe, vous savez ce qui se passe, vous pressentez ce qui se passe. Vous voyez au-delà de la vision, vous entendez au-delà de la perception auditive. Votre toucher s’étend. Tous vos sens prennent une nouvelle dimension et un nouveau champ. C’est instinctif. Et si vous laissez votre ego travailler, si vous laissez le personnage travailler, vous n’arriverez pas au-delà de la perception de vos cinq sens habituels. Mais ce que vous accorde l’énergie de cette troisième corde est la perception au-delà de toute perception.

Alors cela aujourd’hui peut vous paraître très éthéré, très étrange, peut être même inutile. Et pourtant, cela est bien calé dans le plan dimensionnel.
Vos corps et vos cœurs, à tous deux, et à d’autres, ont été préparés pour permettre ce passage, cette possibilité, cette possibilité consciente. On ne passe pas d’un plan à un autre plan sans avoir conscience du nouveau plan. C’est ce que vous âmes ont décidé. Alors cela provoquera, bien sûr, des bouleversements dans votre vie … nous dirons « physique », des transformations dans la relation, des transformations dans la perception, des transformations de tous vos sens. Vous sentirez ce que vous ne sentez pas aujourd’hui, ce que vous ne pourriez sentir sans cette activation.

Permettez nous de la réaliser, à cette seconde, en conscience, pour vous :

« Par l’énergie des êtres de lumière,
par l’amour de la Source et pour la gloire du Divin dans la forme,
que s’activent, à cette seconde, l’énergie de lumière et l’amour
représentant le troisième brin de lumière et d’ADN
du corps physique des êtres
qui ont accepté la perception
au-delà de l’illusion ».

Cette phrase que nous prononçons et qui engendre en vous toute la lumière et l’amour nécessaires à la transformation, vous pourrez vous-même la répéter ou la faire répéter afin que cela soit fait pour tous ceux qui la prononcent ou qui l’entendent. Vous pouvez être porteur de ce message, porteur de cette énergie. C’est une sorte de nouveau « virus ». Vous ne pouvez aujourd’hui imaginer la puissance formelle de cet acte.

Cher amis, le nouveau présent que vous appelez 2012 sera effectivement une année de liberté. Vous serez libéré de l’illusion, libéré de l’illusion des pouvoirs, libéré de l’illusion de l’argent (ndt: dans une crise apparente), libéré de l’illusion de la matière. Vous percevrez cela en vous, comme une petite voix au début, comme un instinct, comme quelque chose qui vous dit « ah ! C’est parfait, c’est dans le plan », pas seulement intellectuellement, pas seulement dans le « savoir », mais dans l’être désormais. Cela se place dans l’être.

Alors n’ayez crainte du monde qui s’agite autour de vous. Il vous sera sans doute demandé, effectivement, de lâcher des attraits du monde matériel pour de nouveaux (attraits). Votre sécurité est d’être dans nos bras, dans les bras de l’énergie des êtres de lumière. Chacun des maîtres ascensionnés présents à cette seconde salue votre passage, le moment de plus en plus proche où vous nous rejoignez, car, en vérité, vous êtes déjà avec nous, vous êtes déjà dans ce champ d’expérience.

Vous avez décidé de vivre « le temps », d’expérimenter « le temps ». Vos croyances créent et créeront encore votre monde pour des centaines d’années, mais nous vous demandons de renoncer aux règles habituelles de guérison, aux règles habituelles de matérialisation. Pendant longtemps nous vous avons demandé de faire appel à nous pour cela. Par vous-même, vous ne pouviez rien.

Mais cette activation que nous venons de faire, les 21 jours qui vont suivre, les 21 jours qui suivront pour ceux qui connaitront cela, cette période sera celle qui engendrera en vous toute lumière et toute grâce divine, permettant de créer « le nouveau monde » qui est déjà prêt pour vous. Il y a des milliers d’années qu’on vous parle d’un âge d’or. Cet âge est déjà là. Vous y êtes déjà. Seule votre perception vous sépare de cela. Seul le choix de conserver certaines croyances vous sépare de cela. Seule votre décision de conserver le « temps » comme une donnée fixe garde l’illusion.

Soyez béni de toute grâce et de toute lumière. Soyez certain que tout l’univers, tout l’omnivers observe l’expérience que vous vivez avec la plus grande « générosité » - je dirais, nous dirions. Nous parlons de générosité, car il s’agit d’une union aujourd’hui qui vous est donnée avec l’omnivers, avec l’intégralité de ce qui est. Nous faisons comme applaudir la fin de la pièce, comme être joyeux du spectacle. Alors, désormais, un à un, les êtres vont s’éveiller, les êtres vont quitter la pièce en conscience tout en restant sur la scène. Alors, vous verrez que nous vous saluons, vous verrez que nous sommes avec vous et vous verrez qu’un autre type d’expérience est possible. Soyez heureux car le plus grand bonheur, la plus grande paix, le plus grand amour qui soit vous attendent. Bien sûr ces énergies sont déjà présentes.
Et le message que nous te donnons aujourd’hui, Sylvain, va être donné à de très nombreux canaux sur cette planète. Il va être donné avant la fin de cette année. Vous échangerez là-dessus
.
Ainsi, comprenez que l’illusion disparaît. Elle va être remplacée par une nouvelle illusion (humour). Nous rions de cela, car vous pourriez sans doute vous dire qu’une illusion n’est pas meilleure qu’une autre, et vous auriez raison. Mais cette nouvelle illusion est comme une étape intermédiaire avec la nouvelle espèce, avec le nouvel ETRE que vous devenez. Et quand elle ne vous servira plus, elle disparaitra. Car cette illusion vous sert. Car tout est utilisé à chaque seconde pour votre éveil, pour votre « conscience » plus que pour votre éveil, pour votre conscience de Qui vous êtes, de Qui vous avez toujours été. Encore une fois, ce ne sera pas qu’un simple savoir. Ce sera une incarnation de ce savoir qui vous attend désormais. Et vous verrez que vous n’avez besoin de rien, et dans ce savoir réside la paix la plus grande qui soit.

Amour et bénédictions à chacun d’entre vous.
 
 
 
 
 
 
 
 présent.

Que la paix de l’Esprit, de la Source, entoure votre âme.

Sylvain Didelot et Sylvain du Boullay, le 27 décembre 2011
Photo : Un ADN de lumière
(activation d’un troisième brin)
Reçu de la Source par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boullay le 27.12.2011

Mes amis,

Vous voici encore une fois réunis, ensemble, tous les deux, dans votre vibration, dans la vibration de votre prénom « Sylvain » (note de S.D. : ressenti : S’il Vint ou Syl V UN). Cette vibration qui, sans que vous le sachiez vraiment, unit le ciel et la terre, unit le sans forme à la forme. 

Aujourd’hui, effectivement, nous devons vous parler de la forme. Nous savons le monde illusoire ; vous savez le monde « illusoire ». Mais l’expérience de cette illusion est ce qui est demandé par la Source elle-même. Et cette expérience se modifie. Vous l’avez vu, vous en avez parlé tous les deux, vous en avez parlé à beaucoup.
Le monde change, la vision du monde change, la perception du monde change.

La propre perception de votre corps change actuellement.
En vous se trouve la source énergétique désormais de ce qu’effectivement vous pourriez appeler un troisième brin d’ADN, une troisième corde, un encodage de votre ETRE.
En réalité, ce qui vous constitue est multidimensionnel, et à chaque dimension constitue un de ces brins d’ADN. Vos « savants », « scientifiques »,  s’en apercevront dans les vingt ans à venir. Mais peu importe. Aujourd’hui nous tenons à préciser que, quand nous parlons de troisième brin d’ADN, nous parlons d’un troisième brin visible, car effectivement les énergies qui vous constituent dans tous vos corps, dans toutes vos énergies, dans tout ce que vous êtes, sont en fait constituées de 12, de 12 champs, de 12 dimensions – donc, dans la forme et symboliquement, de 12 brins d’ADN. 

Aujourd’hui, l’arrivée de ce troisième « champ » vient symboliser quelque chose qui vous a été appris il y a des éons, des milliers d’années. Ce chiffre 3, cette sainte trinité n’est pas du tout, bien sûr, le fruit du hasard. 
Mes amis, aujourd’hui vous accédez aux énergies du sans forme par la forme. 

L’activation, cette activation qui existe déjà chez des milliers d’êtres, cette activation va vous permettre d’accéder, en conscience, en conscience « réelle », non par le savoir mais par l’expérience elle-même, en conscience, à votre Réalité Divine, à votre énergie divine.
Nous avons eu besoin de vous par diverses étapes. D’abord, vous nous avez dit « OUI ». Ensuite, nous vous avons précisé le champ d’expérience que vous êtes, que nous sommes et notre liaison à vous. Nous vous avons parlé de conscience, de confiance. Aujourd’hui, nous inversons ces mots. Ayez confiance et vous aurez « conscience ». C'est-à-dire que vous n’êtes plus aveugle à ce qui va se passer. Désormais vous voyez ce qui se passe, vous savez ce qui se passe, vous pressentez ce qui se passe. Vous voyez au-delà de la vision, vous entendez au-delà de la perception auditive. Votre toucher s’étend. Tous vos sens prennent une nouvelle dimension et un nouveau champ. C’est instinctif. Et si vous laissez votre ego travailler, si vous laissez le personnage travailler, vous n’arriverez pas au-delà de la perception de vos cinq sens habituels. Mais ce que vous accorde l’énergie de cette troisième corde est la perception au-delà de toute perception.

Alors cela aujourd’hui peut vous paraître très éthéré, très étrange, peut être même inutile. Et pourtant, cela est bien calé dans le plan dimensionnel.
Vos corps et vos cœurs, à tous deux, et à d’autres, ont été préparés pour permettre ce passage, cette possibilité, cette possibilité consciente. On ne passe pas d’un plan à un autre plan sans avoir conscience du nouveau plan.  C’est ce que vous âmes ont décidé. Alors cela provoquera, bien sûr, des bouleversements dans votre vie … nous dirons « physique », des transformations dans la relation, des transformations dans la perception, des transformations de tous vos sens. Vous sentirez ce que vous ne sentez pas aujourd’hui, ce que vous ne pourriez sentir sans cette activation.
 
Permettez nous de la réaliser, à cette seconde, en conscience, pour vous :

« Par l’énergie des êtres de lumière, 
par l’amour de la Source et pour la gloire du Divin dans la forme, 
que s’activent, à cette seconde, l’énergie de lumière et l’amour 
représentant le troisième brin de lumière et d’ADN 
du corps physique des êtres 
qui ont accepté la perception 
au-delà de l’illusion ».

Cette phrase que nous prononçons et qui engendre en vous toute la lumière et l’amour nécessaires à la transformation, vous pourrez vous-même la répéter ou la faire répéter afin que cela soit fait pour tous ceux qui la prononcent ou qui l’entendent.  Vous pouvez être porteur de ce message, porteur de cette énergie. C’est une sorte de nouveau « virus ». Vous ne pouvez aujourd’hui imaginer la puissance formelle de cet acte.

Cher amis, le nouveau présent que vous appelez 2012 sera effectivement une année de liberté. Vous serez libéré de l’illusion, libéré de l’illusion des pouvoirs, libéré de l’illusion de l’argent (ndt: dans une crise apparente), libéré de l’illusion de la matière. Vous percevrez cela en vous, comme une petite voix au début, comme un instinct, comme quelque chose qui vous dit « ah ! C’est parfait, c’est dans le plan », pas seulement intellectuellement, pas seulement dans le « savoir », mais dans l’être désormais. Cela se place dans l’être. 

Alors n’ayez crainte du monde qui s’agite autour de vous. Il vous sera sans doute demandé, effectivement,  de lâcher des attraits du monde matériel pour de nouveaux (attraits). Votre sécurité est d’être dans nos bras, dans les bras de l’énergie des êtres de lumière. Chacun des maîtres ascensionnés présents à cette seconde salue votre passage, le moment de plus en plus proche où vous nous rejoignez, car, en vérité, vous êtes déjà avec nous, vous êtes déjà dans ce champ d’expérience. 

Vous avez décidé de vivre « le temps », d’expérimenter « le temps ». Vos croyances créent et créeront encore votre monde pour des centaines d’années, mais nous vous demandons de renoncer aux règles habituelles de guérison, aux règles habituelles de matérialisation. Pendant longtemps nous vous avons demandé de faire appel à nous pour cela. Par vous-même, vous ne pouviez rien. 

Mais cette activation que nous venons de faire, les 21 jours qui vont suivre, les 21 jours qui suivront pour ceux qui connaitront cela, cette période sera celle qui engendrera en vous toute lumière et toute grâce divine, permettant de créer « le nouveau monde » qui est déjà prêt pour vous. Il y a des milliers d’années qu’on vous parle d’un âge d’or. Cet âge est déjà là. Vous y êtes déjà. Seule votre perception vous sépare de cela. Seul le choix de conserver certaines croyances vous sépare de cela. Seule votre décision de conserver le « temps » comme une donnée fixe garde l’illusion.

Soyez béni de toute grâce et de toute lumière. Soyez certain que tout l’univers, tout l’omnivers observe l’expérience que vous vivez avec la plus grande « générosité » - je dirais, nous dirions. Nous parlons de générosité, car il s’agit d’une union aujourd’hui qui vous est donnée avec l’omnivers, avec l’intégralité de ce qui est. Nous faisons comme applaudir la fin de la pièce, comme être joyeux du spectacle. Alors, désormais, un à un, les êtres vont s’éveiller, les êtres vont quitter la pièce en conscience tout en restant sur la scène. Alors, vous verrez que nous vous saluons, vous verrez que nous sommes avec vous et vous verrez qu’un autre type d’expérience est possible. Soyez heureux car le plus grand bonheur, la plus grande paix, le plus grand amour qui soit vous attendent. Bien sûr ces énergies sont déjà présentes.
Et le message que nous te donnons aujourd’hui, Sylvain, va être donné à de très nombreux canaux sur cette planète. Il va être donné avant la fin de cette année. Vous échangerez là-dessus
. 
Ainsi, comprenez que l’illusion disparaît. Elle va être remplacée par une nouvelle illusion (humour). Nous rions de cela, car vous pourriez sans doute vous dire qu’une illusion n’est pas meilleure qu’une autre, et vous auriez raison. Mais cette nouvelle illusion est comme une étape intermédiaire avec la nouvelle espèce, avec le nouvel ETRE que vous devenez. Et quand elle ne vous servira plus, elle disparaitra. Car cette illusion vous sert. Car tout est utilisé à chaque seconde pour votre éveil, pour votre « conscience » plus que pour votre éveil, pour votre conscience de Qui vous êtes, de Qui vous avez toujours été. Encore une fois, ce ne sera pas qu’un simple savoir. Ce sera une incarnation de ce savoir qui vous attend désormais. Et vous verrez que vous n’avez besoin de rien, et dans ce savoir réside la paix la plus grande qui soit.

Amour et bénédictions à chacun d’entre vous. Merci encore une fois d’avoir été là, d’avoir été présent. 

Que la paix de l’Esprit, de la Source, entoure votre âme.

Sylvain Didelot et Sylvain du Boullay, le 27 décembre 2011

mercredi 4 février 2015

Les règles ont changés

Nouveau voyage dans le temps, nous sommes le 28 04 2011 et nous canalisons un message important qui s'appelle

Les règles ont changé

Mes amis,

Nous voici rassemblés ce soir dans le triangle de la Sainte Trinité, effectivement. Nous voici réunis, non au hasard, car il n’existe plus, mais bien par des circonstances qui ont été voulues, calculées et maîtrisées par chacun d’entre vous, par chacun d’entre nous – parce qu’il ne peut pas en être autrement, parce que l’énergie qui se diffuse actuellement ne peut être autrement qu’une énergie qui décide de l’application du Plan parfait qui se déroule devant vous actuellement.

Nous utilisons toujours Sylvain et Sylvain pour appliquer certains messages, pour vous donner certains messages. Vos énergies à tous sont le support commun à ces messages. Mais leur énergie est relativement particulière et suffisamment symbolique pour que nous puissions exprimer des choses qui ne peuvent l’être autrement.

Ainsi ce soir, comme il y a peu de temps, nous voici beaucoup, réunis ici, dans cette Trinité, pour rejoindre, rejoindre vos psychés, vos consciences, pour vous apporter quelques lumières, quelques éclaircissements, sans doute nécessaires à l’application des nouvelles règles – comme les appelle Sylvain.

Alors, clairement, il y a quelques jours, vous avez passé un cap important. Ce cap est celui qui modifie certaines règles qui avant étaient considérées comme des règles universelles, incontournables : la règle de l’équilibre, la règle du libre arbitre. Ces règles existent toujours pour ceux qui croient et qui veulent qu’elles soient totalement appliquées et applicables.

Mais pour ceux qui ont dit « oui », pour ceux qui ont accepté l’énergie divine en eux, pour ceux qui ont accepté le contrôle du divin, à vos côtés et en totale synergie, pour ceux qui ont accepté de voir, alors des modifications s’opèrent. Elles sont immuables désormais. Plus de retour en arrière possible. Ca n’a jamais été le cas, d’ailleurs.

En vérité, ce qui arrive aujourd’hui est très important. Car nous arrivons – comment vous le dire autrement ? – nous arrivons aux portes de votre conscience. Nous vous avons demandé pendant des mois de nous faire confiance, de vous lier à l’énergie de votre divinité, de comprendre que vous étiez au-delà de la personnalité et de la forme. Certains y sont arrivés en conscience, d’autres pas. Peu importe, peu importe en vérité. Car ceux qui ont dit oui, (nous le disons) encore une fois, vont vivre maintenant l’avènement d’un nouveau monde.

Alors votre monde dans l’apparence se secoue, se bouleverse. Alors tout semble s’équilibrer. Toutes les énergies semblent se rassembler autour d’un même point central, un espace de paix, d’harmonie, de compréhension entre les peuples. Vous verrez tous ces symboles dans votre monde, tous ces symboles de ce qui se passe. Quand nous disons que nous arrivons, eh bien sachez que nous sommes, vous êtes, au bout d’une expérience, au bout d’un paradigme, au bout d’un ensemble complet de règles, que vous appelez karmiques. Vous n’êtes plus dépendants de votre personnalité. Vous n’êtes plus dépendants de règles. Vous n’êtes plus dépendants de causes et d’effets que même votre Physique va commencer à contester.

Vous pouvez maintenant vous reposer. Vous pouvez maintenant être réellement en paix et arrêter de vous poser ces mille questions qui sont les vôtres, sur qui nous sommes, sur qui vous êtes, sur votre sentiment d’indignité. Il n’a plus lieu. Car nous sommes là, de plus en plus « denses » – comme vous direz –, à vos côtés. Notre présence est quasiment physique.

Alors, pour que cela se produise, vous avez fait un pas vers nous et nous avons fait un pas vers vous. Ce pas n’a pas demandé un effort surhumain. C’est une acceptation quelque part, une acceptation de ce qui est.

Nous venons de le préciser dans d’autres messages, mais nous vous demandons encore de nous faire confiance, de ne pas vous faire confiance en tant que personnalité, mais de vous faire confiance en tant que divinité agissant sur cette planète, sur cet espace, sur le temps même, par vos propres pensées, vos propres émotions, vos propres actions.

Vous manifestez aujourd’hui le monde divin. Vous manifestez aujourd’hui un monde dont les règles changent. Il y a très peu de – j’allais dire – message consistant dans ce que nous vous disons aujourd’hui. Le cœur de ce message est ici : comprenez que les règles ont changé. Donc cessez d’agir comme si une cause allait systématiquement mener à une seule conséquence, comme si un fait allait amener un seul événement. Tout est possible. Tout est possible.

Les causes ne produisent plus les mêmes effets. Ainsi nous montrons la nature illusoire de votre monde. Ainsi nous montrons que vos règles ont été des règles convenues, des conventions de croyance entre tous les peuples du monde entier. Aujourd’hui nous plaçons des symboles de communication partout. Aujourd’hui nous plaçons des symboles de paix partout. Aujourd’hui nous plaçons des symboles d’amour partout.

La suite est sans doute intéressante mais, comme nous l’avons dit il y a peu, elle ne vous est pas dévoilée immédiatement. Pourquoi ? Parce que nous ne pouvons plus nous permettre de laisser vos personnalités imaginer ce qui va se passer.

Soyez rassurés de ceci, encore une fois : tout ce que vous pourrez imaginer de plus magnifique est largement en-deçà de nos possibilités. Vous allez vivre des événements – j’allais utiliser le terme « cataclysmique », mais vous auriez sans doute pris ça pour quelque chose de négatif. Disons que c’est un changement rapide et efficace d’activités en vous. Vous allez le sentir dans votre corps. Vous allez le sentir de manière vibratoire. Vous allez le sentir partout autour de vous, pour peu que vous y soyez un peu sensibles. Mais il y a quelque chose dans l’air qui se modifie.

Alors vous êtes prêts à recevoir vos frères, vos frères de lumière, d’un autre espace. Alors vous êtes prêts à accepter leur présence à vos côtés. Alors vous êtes prêts à comprendre que votre technologie n’est pas votre base, mais un moyen symbolique. Nous sentons effectivement chez toi, Sylvain, l’envie de reprendre la main. C’est ce qui te fait tousser d’ailleurs (Sylvain vient de tousser).

Oui, j’ai bien dit que la technologie ne sert à rien. J’ai bien dit qu’elle n’est que le support de notre communication, le support de notre liaison. Lâchez prise. Lâchez prise de ce qui vous définissait jusque là. Lâchez prise de ces définitions. Laissez-nous vous montrer votre merveilleuse divinité, votre merveilleuse capacité à manifester le monde visible.

Voila donc le message simple du jour. Il est à la fois simple et compliqué parce que – comprenez-en l’impact – il est puissant lui aussi. L’impact signifie que rien de ce que vous connaissiez jusque là ne fonctionne comme vous l’avez connu jusque là.

Ainsi, vous pouvez modifier l’espace, le temps et les conditions. Vous pouvez être malade et guérir vingt-quatre heures plus tard. Vous pouvez désirer un objet et l’obtenir très rapidement. Il y a très très peu d’espace, donc très très peu de temps, entre le moment où vous désirez quelque chose en harmonie avec nous – et c’est très important : en harmonie avec nous ! – et le moment où vous l’obtiendrez réellement dans la densité visible, car cela vous est dû, car cela vous est dû comme la preuve de votre propre divinité. C’est un premier pas très important vers un grand espace paisible en vous qui fera qu’à un moment vous n’aurez besoin de rien, que vous n’aurez envie de rien, car vous connaîtrez la nature illusoire et vous voudrez connaître la réalité, notre réalité. Cette réalité ne s’exprime pas en objets ou en possessions. Elle s’exprime en état d’être. Elle s’exprime en énergie. Elle s’exprime dans une densité d’amour pratiquement palpable.

Soyez bénis d’être ceux qui ont conscience de ce processus, car votre présence aidera chaque être de votre planète dans l’accomplissement du Plan actuel. Tout est déjà fait. Tout est déjà réalisé. Pas de pression à vous mettre. C’est déjà réalisé. Nous agissons et nous vous parlons en termes de temps et d’espace parce que cela correspond à votre densité énergétique du moment, mais c’est déjà fait, bien sûr. Et c’est parce que vous désirez nous entendre que vous nous entendez.

Et c’est parce que vous désirez ce message qu’il vous est donné. Admirez votre capacité, votre puissance, à intervenir sur ce qui est l’essence même de votre être.

La Sainte Trinité vous salue.
Ceux que vous appelez la Fraternité Blanche aussi.
Bénédictions.

(Reçu le 28 avril 2011 par Sylvain Didelot, présent dans la « salle Paltalk » ouverte par Sylvain du Boullay sur Internet, comme presque chaque mercredi et jeudi. Ce message est le troisième reçu par les deux Sylvain dans une fusion de leurs énergies. Le premier – « L’importance du oui » – a été reçu le 9 octobre 2010. Le second – « Vos pensées sont des propositions divines » – le 7 janvier 2011. A noter que pour la première fois ce message – « Les règles ont changé » – est reçu avec la présence de ceux qui sont rassemblés par Internet dans la « salle virtuelle », et leur énergie est également utilisée pour la réception du message.)


Photo : Nouveau voyage dans le temps, nous sommes le 28 04 2011 et nous canalisons un message important qui s'appelle

Les règles ont changé

Mes amis,

Nous voici rassemblés ce soir dans le triangle de la Sainte Trinité, effectivement. Nous voici réunis, non au hasard, car il n’existe plus, mais bien par des circonstances qui ont été voulues, calculées et maîtrisées par chacun d’entre vous, par chacun d’entre nous – parce qu’il ne peut pas en être autrement, parce que l’énergie qui se diffuse actuellement ne peut être autrement qu’une énergie qui décide de l’application du Plan parfait qui se déroule devant vous actuellement.

Nous utilisons toujours Sylvain et Sylvain pour appliquer certains messages, pour vous donner certains messages. Vos énergies à tous sont le support commun à ces messages. Mais leur énergie est relativement particulière et suffisamment symbolique pour que nous puissions exprimer des choses qui ne peuvent l’être autrement.

Ainsi ce soir, comme il y a peu de temps, nous voici beaucoup, réunis ici, dans cette Trinité, pour rejoindre, rejoindre vos psychés, vos consciences, pour vous apporter quelques lumières, quelques éclaircissements, sans doute nécessaires à l’application des nouvelles règles – comme les appelle Sylvain.

Alors, clairement, il y a quelques jours, vous avez passé un cap important. Ce cap est celui qui modifie certaines règles qui avant étaient considérées comme des règles universelles, incontournables : la règle de l’équilibre, la règle du libre arbitre. Ces règles existent toujours pour ceux qui croient et qui veulent qu’elles soient totalement appliquées et applicables.

Mais pour ceux qui ont dit « oui », pour ceux qui ont accepté l’énergie divine en eux, pour ceux qui ont accepté le contrôle du divin, à vos côtés et en totale synergie, pour ceux qui ont accepté de voir, alors des modifications s’opèrent. Elles sont immuables désormais. Plus de retour en arrière possible. Ca n’a jamais été le cas, d’ailleurs. 

En vérité, ce qui arrive aujourd’hui est très important. Car nous arrivons – comment vous le dire autrement ? – nous arrivons aux portes de votre conscience. Nous vous avons demandé pendant des mois de nous faire confiance, de vous lier à l’énergie de votre divinité, de comprendre que vous étiez au-delà de la personnalité et de la forme. Certains y sont arrivés en conscience, d’autres pas. Peu importe, peu importe en vérité. Car ceux qui ont dit oui, (nous le disons) encore une fois, vont vivre maintenant l’avènement d’un nouveau monde. 

Alors votre monde dans l’apparence se secoue, se bouleverse. Alors tout semble s’équilibrer. Toutes les énergies semblent se rassembler autour d’un même point central, un espace de paix, d’harmonie, de compréhension entre les peuples. Vous verrez tous ces symboles dans votre monde, tous ces symboles de ce qui se passe. Quand nous disons que nous arrivons, eh bien sachez que nous sommes, vous êtes, au bout d’une expérience, au bout d’un paradigme, au bout d’un ensemble complet de règles, que vous appelez karmiques. Vous n’êtes plus dépendants de votre personnalité. Vous n’êtes plus dépendants de règles. Vous n’êtes plus dépendants de causes et d’effets que même votre Physique va commencer à contester.

Vous pouvez maintenant vous reposer. Vous pouvez maintenant être réellement en paix et arrêter de vous poser ces mille questions qui sont les vôtres, sur qui nous sommes, sur qui vous êtes, sur votre sentiment d’indignité. Il n’a plus lieu. Car nous sommes là, de plus en plus « denses » – comme vous direz –, à vos côtés. Notre présence est quasiment physique.

Alors, pour que cela se produise, vous avez fait un pas vers nous et nous avons fait un pas vers vous. Ce pas n’a pas demandé un effort surhumain. C’est une acceptation quelque part, une acceptation de ce qui est.

Nous venons de le préciser dans d’autres messages, mais nous vous demandons encore de nous faire confiance, de ne pas vous faire confiance en tant que personnalité, mais de vous faire confiance en tant que divinité agissant sur cette planète, sur cet espace, sur le temps même, par vos propres pensées, vos propres émotions, vos propres actions. 

Vous manifestez aujourd’hui le monde divin. Vous manifestez aujourd’hui un monde dont les règles changent. Il y a très peu de – j’allais dire – message consistant dans ce que nous vous disons aujourd’hui. Le cœur de ce message est ici : comprenez que les règles ont changé. Donc cessez d’agir comme si une cause allait systématiquement mener à une seule conséquence, comme si un fait allait amener un seul événement. Tout est possible. Tout est possible.

Les causes ne produisent plus les mêmes effets. Ainsi nous montrons la nature illusoire de votre monde. Ainsi nous montrons que vos règles ont été des règles convenues, des conventions de croyance entre tous les peuples du monde entier. Aujourd’hui nous plaçons des symboles de communication partout. Aujourd’hui nous plaçons des symboles de paix partout. Aujourd’hui nous plaçons des symboles d’amour partout.
 
La suite est sans doute intéressante mais, comme nous l’avons dit il y a peu, elle ne vous est pas dévoilée immédiatement. Pourquoi ? Parce que nous ne pouvons plus nous permettre de laisser vos personnalités imaginer ce qui va se passer.

Soyez rassurés de ceci, encore une fois : tout ce que vous pourrez imaginer de plus magnifique est largement en-deçà de nos possibilités. Vous allez vivre des événements – j’allais utiliser le terme « cataclysmique », mais vous auriez sans doute pris ça pour quelque chose de négatif. Disons que c’est un changement rapide et efficace d’activités en vous. Vous allez le sentir dans votre corps. Vous allez le sentir de manière vibratoire. Vous allez le sentir partout autour de vous, pour peu que vous y soyez un peu sensibles. Mais il y a quelque chose dans l’air qui se modifie. 

Alors vous êtes prêts à recevoir vos frères, vos frères de lumière, d’un autre espace. Alors vous êtes prêts à accepter leur présence à vos côtés. Alors vous êtes prêts à comprendre que votre technologie n’est pas votre base, mais un moyen symbolique. Nous sentons effectivement chez toi, Sylvain, l’envie de reprendre la main. C’est ce qui te fait tousser d’ailleurs (Sylvain vient de tousser).
 
Oui, j’ai bien dit que la technologie ne sert à rien. J’ai bien dit qu’elle n’est que le support de notre communication, le support de notre liaison. Lâchez prise. Lâchez prise de ce qui vous définissait jusque là. Lâchez prise de ces définitions. Laissez-nous vous montrer votre merveilleuse divinité, votre merveilleuse capacité à manifester le monde visible.

Voila donc le message simple du jour. Il est à la fois simple et compliqué parce que – comprenez-en l’impact – il est puissant lui aussi. L’impact signifie que rien de ce que vous connaissiez jusque là ne fonctionne comme vous l’avez connu jusque là. 

Ainsi, vous pouvez modifier l’espace, le temps et les conditions. Vous pouvez être malade et guérir vingt-quatre heures plus tard. Vous pouvez désirer un objet et l’obtenir très rapidement. Il y a très très peu d’espace, donc très très peu de temps, entre le moment où vous désirez quelque chose en harmonie avec nous – et c’est très important : en harmonie avec nous ! – et le moment où vous l’obtiendrez réellement dans la densité visible, car cela vous est dû, car cela vous est dû comme la preuve de votre propre divinité. C’est un premier pas très important vers un grand espace paisible en vous qui fera qu’à un moment vous n’aurez besoin de rien, que vous n’aurez envie de rien, car vous connaîtrez la nature illusoire et vous voudrez connaître la réalité, notre réalité. Cette réalité ne s’exprime pas en objets ou en possessions. Elle s’exprime en état d’être. Elle s’exprime en énergie. Elle s’exprime dans une densité d’amour pratiquement palpable.

Soyez bénis d’être ceux qui ont conscience de ce processus, car votre présence aidera chaque être de votre planète dans l’accomplissement du Plan actuel. Tout est déjà fait. Tout est déjà réalisé. Pas de pression à vous mettre. C’est déjà réalisé. Nous agissons et nous vous parlons en termes de temps et d’espace parce que cela correspond à votre densité énergétique du moment, mais c’est déjà fait, bien sûr. Et c’est parce que vous désirez nous entendre que vous nous entendez.

Et c’est parce que vous désirez ce message qu’il vous est donné. Admirez votre capacité, votre puissance, à intervenir sur ce qui est l’essence même de votre être.

La Sainte Trinité vous salue.
Ceux que vous appelez la Fraternité Blanche aussi.
Bénédictions. 

(Reçu le 28 avril 2011 par Sylvain Didelot, présent dans la « salle Paltalk » ouverte par Sylvain du Boullay sur Internet, comme presque chaque mercredi et jeudi. Ce message est le troisième reçu par les deux Sylvain dans une fusion de leurs énergies. Le premier – « L’importance du oui » – a été reçu le 9 octobre 2010. Le second – « Vos pensées sont des propositions divines » – le 7 janvier 2011. A noter que pour la première fois ce message – « Les règles ont changé » – est reçu avec la présence de ceux qui sont rassemblés par Internet dans la « salle virtuelle », et leur énergie est également utilisée pour la réception du message.)

Vos pensées sont des propositions divines

Bonjour, Allez, on continue notre voyage dans le temps avec un deuxième message clef reçu le 16 01 2011 avec mon ami Sylvain Du Boullay.
Bien que reçu en 2011 , et avec la vision du temps des guides, ont s'apercevra que ce message a été perçu à cet époque pour être entendu MAINTENANT, 4 ans plus tard.... les jeux du ciel sont ainsi fait dans la perfection...

_______________________________________

Vos pensées sont des propositions divines

« Ah, mes amis, nous sommes heureux de vous voir à nouveau tous deux réunis aujourd'hui.

Nous sommes heureux, à nouveau, de nous unir à vos deux énergies.

Nous tenons à exprimer ce que vous appelleriez de la gratitude envers votre choix, envers le chemin que vous avez décidé de parcourir ensemble, tous deux, et le restant de l’univers désormais. Le choix conscient est fait maintenant d’accéder à la multitude des possibilités qui peuvent vous être offertes en conscience, en confiance. Nous allons aujourd’hui donner un enseignement qui a déjà été donné, mais qui grâce aux nouvelles énergies développées par votre acceptation, par le « oui » que vous avez prononcé, prend désormais une nouvelle couleur, un nouvel aspect.

Certains d’entre vous sont de plus en plus en conscience liés à leur divinité. Nous avons désignés Sylvain (les deux Sylvains) comme étant capables, comme d’autres, de se relier à la divinité.

Ils le font de manière totalement inconsciente mais cela EST. Ils sont comme catalyseurs de cette énergie, comme beaucoup d’entre vous l’êtes. Beaucoup d’entre ceux qui ont prononcés le « OUI » divin peuvent maintenant relier ou être relié.

Quelle est l’importance de cet échange conscient ?

Vous le savez, de notre point de vue aucune attitude n’est plus juste ou néfaste qu’une autre. Aucun choix n’est plus juste ou néfaste qu’un autre. Ce que nous savons, c’est que l’amour, la paix, sont notre état premier. Beaucoup d‘entre vous ne sont pas en paix, pas en paix avec ce qu’ils croient être, pas en paix avec la personnalité. Oh, nous avons exprimé par bien des messages à travers Sylvain que vous n’êtes pas cette personnalité mais la Divinité bien sûr, S’exprimant . Mais voilà le message de ce jour : la divinité s’exprime à travers vous et vous vous exprimez à travers la divinité.
Nous tenons à expliquer cela aujourd’hui, brièvement, mais suffisamment clairement pour que cela soit compris.

Vous pensez mes chers amis. Vous pensez penser, mais d’où viennent ces pensées ? Qui vous donne ces pensées ? Certains d’entre vous répondront « c’est l’ego au travers du filtre des croyances et de la personnalité » . Hé bien sachez que .. c’est vrai !.. mais ça ne l’est plus ! (rire)

Votre personnalité s’exprime encore, bien sûr. Vous apprenez à la connaître. Certains même utilisent des outils qu’ils appellent une « psychanalyse » pour connaître cette personnalité, pour comprendre son fonctionnement, pour vouloir la modifier. Cependant, vous n’êtes plus cette personnalité. L’ego s’efface de plus en plus. Vous expliquer pourquoi cet ego s’efface sera l’objet d’un autre message où nous expliquerons que c’est la disparition du temps lui-même qui provoque la disparition de votre ego, la disparition de la suprématie de la personnalité. C’est pour cela que, pour en revenir à vos pensées, nous tenons à vous dire que, elles sont divines, elles sont de Dieu Lui-même.

Ces pensées sont comme des propositions. Vivez cela désormais comme une proposition.

Je m’explique : Quand dans votre tête, vous entendrez : « Je suis malade », bien sûr cela correspondra à ce que pense la personnalité. Mais avec le « oui » que nous avons prononcé, avec notre descente sur vous, notre intégration à l’intérieur et à l’extérieur de vous, vous pouvez accepter ou non chacune de vos pensées comme étant un choix, une proposition. Ainsi, lorsque vous penserez : « Je suis malade », vous pourrez dire « oui » ou « non » !

Cela a un impact très très fort. Dire « non » ne signifie pas « je renie la maladie ». Dire non signifie « ce n’est pas mon choix de vision ». Je ne choisis pas cette vision, non dans le sens « je m’y oppose », encore une fois, mais dans le sens : « Ce n’est pas la vision que je choisis ». « Je sais que je ne suis pas malade. Donc quand je dis « je suis malade », ce n’est que la conclusion d’une observation de quelque chose qui n’existe pas . De même qu’en voyant un objet, vous concluez que cet objet a une existence en fonction de ce que vous avez vécu. C’est ce même vécu et cette même expérience des croyances qui vous font dire que vous êtes dans un état ou un autre. Mais rappelez-vous, nous l’avons dit, vous vivez dans le moment présent et vous pouvez, dans le moment présent, faire des choix à chaque seconde. Ainsi, ce que nous vous demandons par ce message, c’est pour chacune de vos pensées troublantes - ou joyeuses - de dire une sorte de « oui, je prends » ou « non, je ne prends pas ».

Faites cela de la manière la plus neutre possible, en PAIX, comme si vous preniez la décision - et c’est le cas - avec Dieu lui-même. « Je suis malade. OK, j’accepte de traverser cette visibilité », ou dites : « non, pas cela » .

Alors, nous insistons, parce que nous avons pris cet exemple volontairement, pour dire qu’il n’est pas question de dire un « non » qui s’oppose à ce qui est, c'est-à-dire à l’apparence de la maladie. Il s’agit d’un non qui signifie - comme un test sur la divinité - que vous reconnaissez que cela n’existe pas. « Je suis malade, non ! », ça ne signifie pas « je refuse la maladie, je ne veux pas la maladie », cela veut dire « Je ne suis pas malade, ce que JE SUIS n’est pas malade ». A force de faire ces choix « oui » et « non », eh bien vous allez petit à petit vous rapprocher de nous, petit à petit prendre conscience de ce qu’est la Divinité.

Vous allez reformer vos habitudes de penser et ainsi vous approcher, totalement, de CE QUE vous ETES déjà, par tous ces « oui » et « non » quotidiens. La loi d’équilibre, la loi du libre arbitre sont celles du monde visible. Utiliser ce libre arbitre en conscience avec Nous - vous le savez - a fait que le temps s’efface. Chacun de vos choix sera visible de plus en plus rapidement. En disant non à une maladie, cela ne signifie pas que vous allez la traverser, cela signifie que vous reconnaissez son aspect inexistant. Dès lors, la maladie viendra de moins en moins à vous, car vous reconnaitrez sa non réalité. Elle ne peut plus avoir d’impact visible, par votre choix, par votre volonté et ainsi ne se présentera pas. Si elle est là, elle correspond toujours à un de vos choix. Alors écoutez vos pensées comme étant des choix à accepter ou à refuser, encore une fois.

Toutes vos pensées sont divines. Elles viennent donc toutes de la source qui vous fait des propositions. Le filtre de l’ego se contente d’amener ces choix comme s’ils étaient les vôtres.

Ce n’est pas le cas. Pensez à l’aspect positif que cela peut vous apporter dans votre vie, car si une pensée en vous apparaît en disant : « Est-ce que je désire être en pleine santé, est-ce que je désire être riche, est ce que je désire être heureux ? », prononcez un grand « OUI » devant ces pensées, en vous disant qu’il s’agit là d’une proposition de Dieu et que Dieu ne fait pas des propositions au hasard. Vivez cet aspect de vous-même, car maintenant il est possible.

Il a été rendu possible PAR vous, il est possible EN vous. L’Esprit bénit et inonde de sa lumière chacun de vos instants. Bienvenue à vous êtres nouveaux qui, à nouveau, prenez conscience et confiance de votre pouvoir créateur et d’interprétation de ce monde en union avec l’Unité.

Ainsi soit-il, selon la volonté divine ET la vôtre.

(Reçu par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boullay le 7 janvier 2011

Photo : Bonjour, Allez, on continue notre voyage dans le temps avec un deuxième message clef reçu le 16 01 2011 avec mon ami Sylvain Du Boullay.
Bien que reçu en 2011 , et avec la vision du temps des guides, ont s'apercevra que ce message a été perçu à cet époque pour être entendu MAINTENANT, 4 ans plus tard.... les jeux du ciel sont ainsi fait dans la perfection...

_______________________________________

Vos pensées sont des propositions divines

« Ah, mes amis, nous sommes heureux de vous voir à nouveau tous deux réunis aujourd'hui.

Nous sommes heureux, à nouveau, de nous unir à vos deux énergies.

Nous tenons à exprimer ce que vous appelleriez de la gratitude envers votre choix, envers le chemin que vous avez décidé de parcourir ensemble, tous deux, et le restant de l’univers désormais. Le choix conscient est fait maintenant d’accéder à la multitude des possibilités qui peuvent vous être offertes en conscience, en confiance. Nous allons aujourd’hui donner un enseignement qui a déjà été donné, mais qui grâce aux nouvelles énergies développées par votre acceptation, par le « oui » que vous avez prononcé, prend désormais une nouvelle couleur, un nouvel aspect.

Certains d’entre vous sont de plus en plus en conscience liés à leur divinité. Nous avons désignés Sylvain (les deux Sylvains) comme étant capables, comme d’autres, de se relier à la divinité.

Ils le font de manière totalement inconsciente mais cela EST. Ils sont comme catalyseurs de cette énergie, comme beaucoup d’entre vous l’êtes. Beaucoup d’entre ceux qui ont prononcés le « OUI » divin  peuvent maintenant relier ou être relié.

Quelle est l’importance de cet échange conscient ?

Vous le savez, de notre point de vue aucune attitude n’est plus juste ou néfaste qu’une autre. Aucun choix n’est plus juste ou néfaste qu’un autre. Ce que nous savons, c’est que l’amour, la paix, sont notre état premier. Beaucoup d‘entre vous ne sont pas en paix, pas en paix avec ce qu’ils croient être, pas en paix avec la personnalité. Oh, nous avons exprimé par bien des messages à travers Sylvain que vous n’êtes pas cette personnalité mais la Divinité  bien sûr, S’exprimant . Mais voilà le message de ce jour : la divinité s’exprime à travers vous et vous vous exprimez à travers la divinité.
Nous tenons à expliquer cela aujourd’hui, brièvement, mais suffisamment clairement pour que cela soit compris.

Vous pensez mes chers amis. Vous pensez penser, mais d’où viennent ces pensées ? Qui vous donne ces pensées ? Certains d’entre vous répondront « c’est l’ego au travers du filtre des croyances et de la personnalité » . Hé bien sachez que .. c’est vrai !.. mais ça ne l’est plus ! (rire)

Votre personnalité s’exprime encore, bien sûr. Vous apprenez à la connaître. Certains même utilisent des outils qu’ils appellent une « psychanalyse » pour connaître cette personnalité, pour comprendre son fonctionnement, pour vouloir la modifier. Cependant, vous n’êtes plus cette personnalité. L’ego s’efface de plus en plus. Vous expliquer pourquoi cet ego s’efface sera l’objet d’un autre message où nous expliquerons que c’est la disparition du temps lui-même qui provoque la disparition de votre ego, la disparition de la suprématie de la personnalité. C’est pour cela que, pour en revenir à vos pensées, nous tenons à vous dire que, elles sont divines, elles sont de Dieu Lui-même.

Ces pensées sont comme des propositions. Vivez cela  désormais  comme une proposition.

Je m’explique : Quand dans votre tête, vous entendrez : « Je suis malade », bien sûr cela correspondra à ce que pense la personnalité. Mais avec le « oui » que nous avons prononcé, avec notre descente sur vous, notre intégration à l’intérieur et à l’extérieur de vous, vous pouvez accepter ou non chacune de vos pensées comme étant un choix, une proposition. Ainsi, lorsque vous penserez : « Je suis malade », vous pourrez dire « oui » ou « non » !

Cela a un impact très très fort. Dire « non » ne signifie pas « je renie la maladie ». Dire non signifie « ce n’est pas mon choix de vision ». Je ne choisis pas cette vision, non dans le sens « je m’y oppose », encore une fois, mais dans le sens : « Ce n’est pas la vision que je choisis ». « Je sais que je ne suis pas malade. Donc quand je dis « je suis malade », ce n’est que la conclusion d’une observation de quelque chose qui n’existe pas . De même qu’en voyant un objet, vous concluez que cet objet a une existence en fonction de ce que vous avez vécu. C’est ce même vécu et cette même expérience des croyances qui vous font dire que vous êtes dans un état ou un autre. Mais rappelez-vous, nous l’avons dit, vous vivez dans le moment présent et vous pouvez, dans le moment présent, faire des choix à chaque seconde. Ainsi, ce que nous vous demandons par ce message, c’est pour chacune de vos pensées troublantes - ou joyeuses - de dire une sorte de « oui, je prends » ou « non, je ne prends pas ».

Faites cela de la manière la plus neutre possible, en PAIX, comme si vous preniez la décision -  et c’est le cas - avec Dieu lui-même. « Je suis malade. OK,  j’accepte de traverser cette visibilité »,  ou dites : « non, pas cela » .

Alors, nous insistons, parce que nous avons pris cet exemple volontairement, pour dire qu’il n’est pas question de dire un « non » qui s’oppose à ce qui est, c'est-à-dire à l’apparence de la maladie. Il s’agit d’un non qui signifie -  comme un test sur la divinité - que vous reconnaissez que cela n’existe  pas. « Je suis malade, non ! », ça ne signifie pas « je refuse la maladie, je ne veux pas la maladie », cela veut dire « Je ne suis pas malade, ce que JE SUIS n’est pas malade ». A force de faire ces choix « oui » et « non », eh bien vous allez petit à petit vous rapprocher de nous, petit à petit prendre conscience de ce qu’est la Divinité.

Vous allez reformer vos habitudes de penser et ainsi vous approcher, totalement, de CE QUE vous ETES déjà, par tous ces « oui » et « non » quotidiens. La loi d’équilibre, la loi du libre arbitre sont celles du monde visible. Utiliser ce libre arbitre en conscience avec Nous - vous le savez - a fait que le temps s’efface. Chacun de vos choix sera visible de plus en plus rapidement. En disant non à une maladie, cela ne signifie pas que vous allez la traverser, cela signifie que vous reconnaissez son aspect inexistant. Dès lors, la maladie viendra de moins en moins à vous, car vous reconnaitrez sa non réalité. Elle ne peut plus avoir d’impact visible, par votre choix, par votre volonté et ainsi ne se présentera pas. Si elle est là, elle correspond toujours à un de vos choix. Alors écoutez vos pensées comme étant des choix à accepter ou à refuser, encore une fois.

Toutes vos pensées sont divines. Elles viennent donc toutes de la source qui vous fait des propositions. Le filtre de l’ego se contente d’amener ces choix comme s’ils étaient les vôtres.

Ce n’est pas le cas. Pensez à l’aspect positif que cela peut vous apporter dans votre vie, car si une pensée en vous apparaît en disant : « Est-ce que je désire être en pleine santé, est-ce que je désire être riche, est ce que je désire être heureux ? », prononcez un grand « OUI » devant ces pensées, en vous disant qu’il s’agit là d’une proposition de Dieu et que Dieu ne fait pas des propositions au hasard. Vivez cet aspect de vous-même, car maintenant il est possible.

Il a été rendu possible PAR vous, il est possible EN vous. L’Esprit bénit et inonde de sa lumière chacun de vos instants. Bienvenue à vous êtres nouveaux qui, à nouveau, prenez conscience et confiance de votre pouvoir créateur et d’interprétation de ce monde en union avec l’Unité.

Ainsi soit-il, selon la volonté divine ET la vôtre.

(Reçu par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boullay le 7 janvier 2011