Mon dernier livre

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

mercredi 29 décembre 2010


Bonjour les amis,
Voilà que je me lance dans un grand pas vers la loi d' attraction.
Je sais qu' il faut faire ce que l' on aime pour ETRE.
Je connais la loi d' attraction, je l' utilise chaque jour, je fais des conférences ou je canalise des êtres de lumières et ou nous parlons de cette loi d' attraction. Je coach quelques personnes avec succès sur ce travail de changer le monde intérieur pour en voir les effets , bien visible à l'extérieur.

Dès lors, je suis dans une énergie de joie et d' amour totale là dedans.
Je viens de vivre et de traverser un cancer grâce à la loi d' attraction.
Cela n'a pas été une épreuve mais un miracle. Je sais qu 'une seconde vie commence pour moi.

Dès lors, je vous propose mes services en coaching ( avec l'aide de ces êtres de lumière avec qui je converse) pour aider tout ceux qui veulent changer quelque chose dans leur vie. Je veux en faire mon métier ! et ceux qui font appel à moi seront ma propre "publicité".

Ainsi, pour commencer et pour ceux qui le désire je demande 15€ par mois sur la base de 8 échanges de mails personnalisés par mois (aidé de coup de fils si nécessaire) sans minimum de temps, si rien ne change, il suffira d' arrêter !
Pour changer, il faut aussi investir un peu sur soi .

Ce premier pas dans ce virage de ma vie et dans la vôtre, je vous le propose.
Soyons Qui nous sommes, allons de l' avant, révélons nos pleins potentiels créateurs.

Mes plus lumineuses pensées

Sylvain Didelot
Conférencier-Coaching-pratique energetique

"Nous sommes en paix ... toujours !"
Mon dernier livre ici :

lundi 27 décembre 2010

CED 89 : Nous sommes en Paix … Toujours !


Ce cours retranscrit une canalisation perçue en conférence et qui me semble être à sa place ici aussi. Dans cette canalisation, vous allez lire des noms comme Jeshoua ou Marie.

Certain peuvent « décrocher » à l’évocation de telles entités. Lorsque l’on canalise des « êtres de lumières », il peut arriver qu’un nom ou une « voix » différente de sa propre divinité semble intervenir. Il n’en est rien, changer de nom, c’est changer de symbole et charger les paroles alors prononcés d’une nouvelles couleur plus adapté au message que l’ Esprit essai de faire passer. Ainsi, les « personnalités » choisi par l’Esprit nous aident à mieux comprendre le message canalisé. « Tout est utilisé » disait l’ Esprit, même ce qui est canalisé.

Les êtres de lumières :

« Chers amis, très chers amis, nous sommes heureux, et nous sommes effectivement nombreux, à être présents par Sylvain pour parler avec vous, pour vous exprimez à quel point la nature même de votre existence nous émerveille. Nous savons certains d’entre vous dans le doute encore, dans le doute même de notre existence. Notre existence n’a pas d’importance, le message compte. Nous savons à quel point vous avez traversez tant de champs d’énergie cette année. Ils ont été plus ou moins « durs », plus ou moins « tristes », plus ou moins « résistants ». Nous employons volontairement des mots que vous appelez négatifs pour dire que vous avez vécu quelque chose de fort cette année, pour la plupart d’entre vous.

La joie et les bons moments ont bien sur existés mais, cette année était une année de transition. Ce que vous avez vécus, ce qui vous semblait parfois troublant était nécessaire, nécessaire à l’harmonisation de vos corps à la nouvelle énergie qui va vous traverser désormais. Nous sommes ici ce soir pour vous expliquez cette nouvelle énergie. J’emploie le mot « nouvelle » parce qu’elle sera nouvelle, pour vous, dans la sensation, dans la perception. Elle ne l’est pas pour nous, bien sur. Certain d’entre vous connaissent déjà cette énergie.

Sylvain, ton corps a été harmonisé à ces énergies pour que tu puisses nous aider à les transmettre, notamment cette fois. Des milliers d’année sont « passées » avant que nous ne rencontrions l’ ÊTRE. Des milliers de vos années passées en un éclair ont été nécessaires afin d’être là, à ce moment précis de votre évolution. Bien sur lorsque nous parlions de milliers d’années, il s’agit d’une image temporelle, mais, elle vous parle cette image, alors, nous l’employons. Vous allez vivre ou vous vivez, des énergies « créatrices volontaires « de

plus en plus rapide. Vos pensées prennent vies, elles l’ont toujours faits mais, elles le feront de plus en plus vite, de plus en plus en conscience. Vous attirez à vous chacune de vos pensées. Les bonnes, comme celles que vous jugez mauvaises et qui ne le sont pas, bien sur. Vous aurez besoin pour maitriser ces énergies d’intégrer, de comprendre ce que signifie la Paix. Ce soir nous allons vous expliquez cette phrase que nous avons donnée à Sylvain , nous lui avons demander de terminé ces messages par « Nous sommes en Paix …Toujours ! ».

Si nous lui avons demandé cela, c’est pour vous expliquer que l’état de paix est instantané, c’est celui de l’équilibre. Cessez d’agité un pendule, il retombera sur ce point d’équilibre. Cessez d’agité vos pensées, et vous retomberez sur ce point d’équilibre. Ce point d’équilibre est TRES important. Très important parce que, en devenant créateur, co-créateur avec la conscience divine associée à vous-même, vous pouvez tout générer, la richesse la plus parfaite comme la tempête la plus difficile qui soit. Vous êtes à l’aube de la « révélation », de la révélation de qui vous êtes à l’humanité tout entière. Ce mot, « révélation », est aussi appelé « apocalypse ». Vous êtes tout puissants. Vous êtes ces créateurs de toute éternité qui avez tout créé de l’expérience que vous vivez actuellement. Nous avons exprimez par Sylvain et Sylvain, nos 2 amis Sylvain (note : Sylvain Didelot et Sylvain du Boullay), combien il était important que vous soyez ouvert à ce que sois nous qui dirigions maintenant la manœuvre de votre retour à « qui vous êtes » , parce que nous pouvons contrôler ce qui va arrivé. Nous savons comment faire pour éviter que la machine ne s’emballe, que votre planète, elle-même semble s’emballer. Nous pouvons contrôler cela et nous le ferons.

Je laisse maintenant la « place » à un autre être de lumière, que certains d’entre vous connaisse parfaitement, vous l’avez appelé « Jeshoua ».

Jeshoua : « Frères d’énergie, mes chers frères et sœurs d’amour, vous avez appris mon existence comme étant une sorte de « conte », de légende, sans trop savoir si elle existait ou non. Aujourd’hui, cela n’a pas d’importance, mais vous connaissez mon énergie, cela, est important. Nous sommes frères et sœurs, nous l’avons toujours été et nous le resterons. J’intervient aujourd’hui , par Sylvain , pour exprimer ma force et mon amour, à chacun d’entre vous, pour vous dire que la promesse qui vous a été faite de mon retour est aujourd’hui parfaitement réel, pour vous dire que retour du christ en chaque-UN , en chaque Être est là, bien présente, vivante, vibrante. Ma propre présence christique est présente sur cette « Terre », bientôt mes frères et mes sœurs, nous serons réunis pour la plus grande « gloire », celle de Qui nous sommes. Alors, nous rirons ensemble de ce que vous aurez appelés « réalité ». J’ai été , pour certains d’entre vous, un guide. Nous nous sommes connus. Voilà cette nouvelle : au moment ou vous allez célébrer la date que vous croyez être ma naissance, laissez-moi vous dire, qu’elle signifiera, en ce temps, VOTRE renaissance. Fêtez votre retour, ressentez votre unité avec tout ce qui EST, ressentez votre connexion avec l’unité que nous sommes. Le Père est là, il l’a toujours été mais, cette fois, ne niez pas sa Présence. Acceptez la, voyez là, ressentez la, vivez la … Je vous donne un amour absolu, sans limite. Cet amour absolu et sans limites est l’énergie même de la total création qui vous entoure. Acceptez ce qui EST comme étant la totale expression de votre divinité. Traversez chacun des moments de votre existence comme étant la preuve même de votre capacité à agir sur la lumière, l’amour de votre création.. Le temps des révélations arrive. N’ayez pas peur, encore une fois, de ce qui vous semblera être « non contrôlable » , si vous ne contrôlez pas, c’est que Dieu lui-même contrôle !. Alors, au lieu de maudire cela, au lieu de vous plaindre de cet état d’existence, d’être, de pensés, de votre propre pensée d’indignité ou votre pensée d’impuissance, soyez là et dites « je ne comprends pas ce qui se passe, mais Dieu a pris les rênes de ma vie et, dès lors, c’est la perfection qui s’exprime à travers chacune de mes phases d’existence ».

A titre exceptionnel pour Sylvain, ce soir je vais vous laissez parler à ma mère. Elle écoute vos cœurs, et j’harmonise les énergies de Sylvain à cette énergie qu’il ne connaît pas, maintenant ! »

Marie : « Je suis la mère divine, même si vous avez l’impression d’être très peu a entendre ou lire ce message, il est retransmis dans tout l’univers, dans toute l’énergie de la création. Je ne sais ce qu’est l’au-delà, l’au delà de ce que nous croyons être, de ce que nous avons cru être. Mes sœurs, mes frères, je sais l’émotion qui vous traverse, je sais les énergies qui vous ont semblez si dures. J’aurais aimé que chacun d’entre vous me vois et comprenne à quel point vous êtes aimés, à quel point tout ce qui vous arrive et tout ce qui vous arrivera est l’expression même de votre divinité à chaque seconde, à quel point vous êtes tellement proche de l’unité, à quel point vous êtes tellement proche de nous rejoindre. Je suis l’énergie de cette mère qui à la fois est en joie de comprendre que vous revenez à elle et qui pleure votre souffrance. Je ne peux vous exprimer à quel point cela est utile. Je ne peux exprimer à Sylvain ou à d’autres à quel point les épreuves qu’ils ont vécues ont été utiles à la planète tout entière.

J’aimerai, symboliquement, protéger l’énergie de votre corps de ma bénédiction.

Que chaque particule de votre corps reçoive l’amour infini de la mère.

J’harmonise chacune de vos cellules avec l’unité que vous êtes.

Je laisse maintenant, l’ Esprit parler avec vous, l’ esprit de Sylvain. Cet esprit à qui nous avons demandé d’enseigner, de répondre à des questions sur votre divinité, sur votre propre pouvoir créateur. Sylvain apprendra un jour qu’il a déjà fait cela, qu’il l’a déjà connu, qu’il l’a déjà été cet enseignant. «

L’Esprit : « Bonsoir à tous . Ce suis celui que Sylvain a appelé l’ Esprit . Bien sur je suis l’esprit divin de Sylvain et il le sait bien, même s’il n’a pas cette conscience absolue à chaque seconde et à chaque instant mais cela n’a pas d’importance. Nous voulions ce soir remerciez chacun d’entre vous, nous voulions remercier Sylvain du travail accomplie. Ce travail de conscience, ce travail de confiance. Votre présence, votre écoute, votre lecture montre cette confiance en LUI, en vous, nous, en l’UN. Vous êtes Tout puissant, à chaque seconde, à chaque moment présent. Nous aimerions vous entourez, chacun d’entre vous, de cette bénédiction de groupe. Nous connaissons, nous, « esprits » » dit’il avec humour dans le mot « esprit » … êtres divins, une capacité que vous appelez bilocation qui nous permets d’être partout, à plusieurs moments, à plusieurs époques, à plusieurs « temps », en même temps .

Alors, nous nous dirigeons vers chacun d’entre vous. N’ayez crainte de cela, n’ayez crainte de nos présences, des sensations de froids, de chaud, d’étourdissement qui vont apparaître à vos cotés à cette lecture.

Nous voici, présent, à vos cotés, tous ensemble.

Nous voici mettant notre main sur votre épaule droite et gauche.

Voici que l’énergie du lien qui vous relie à votre propre divinité s’active maintenant, en notre présence.

Ce corps n’existe pas et nous pardonnons chacun des aspects négatifs qu’il semble rencontrer car il s’agit, effectivement, d’une vision erronée de la « réalité » , de la Parfaite vitalité qui existe en chacun d’entre nous.

Nous sommes tellement heureux, tellement en joie d’être là. Cette simple réunion n’était pas possible il y a quelques temps. Elle l’est désormais grâce à vous. Le monde divin rejoint le monde qui est le votre et, vous rejoignez ce monde qui est le notre. Les pas ont été fait l’un vers l’autre. Nous n’attendons rien de vous, rien, absolument rien que votre conscience de notre présence à vos cotés. Quels fabuleux magiciens vous allez devenir. Le voile de l’illusion s’efface. Nous n’avons pas de message particulier que de vous apportez en cet instant la Paix, comme étant le centre même de l’état qui vous caractérise.

Notre silence empli d’énergie chacun de vos centres énergétiques.

Nous amenons maintenant, à chacun d’entre vous, l’énergie de l’unité, l’énergie du Père, de la source.

Dans cette paix, dans ce silence, toutes les énergies concours à la guérison de votre existence dans la forme, à la guérison des perceptions, des « in-perceptions ».

Notre liaison avec l’unité, à présent et symboliquement.. Recréé, percevez le canal de lumière qui vous lie à l’énergie divine.

Poursuivez vos taches quotidiennes, comme si nous faisions cela ensemble, comme si nous étions 2, toujours présents, inséparables.

Je dis « comme si » mais, nous sommes ensembles, nous sommes inséparables mais, je vous demande de considérer que nous sommes deux et c’est pour cela que nous disons « comme si » car, en réalité, bien sur, nous sommes UN , dans un autre temps et un autre espace, un espace de paix et d’unité, cet espace que nous avons essayé de vous faire connaître.

Effacez votre pensée d’indignité. Elle représente la personnalité que vous étiez, que vous avez cru être, cette personnalité merveilleuse. Peut importe ce qu’elle est ou ce que vous croyez qu’elle est, elle est merveilleuse. Elle est une couleur parfaite du tableau merveilleux qui vous représente.

Inutile de corriger cela, en étant uni à votre divinité, vous effectuez la correction par le lien, le pardon par vous-même, l’unification par vous-même, par qui vous êtes.

Amour et bénédictions.

Nous sommes UN.

Nous sommes en Paix …. Toujours ! »

lundi 20 décembre 2010

Canalisation "special noel"

Ils furent nombreux ce soir à nous bénir.
Ils nous annoncent le retour du christ en nous
Ce fut l' Esprit, un certain Jeshoua et une certaine Marie
Mais tous ensemble nous sommes unis et bénis de leurs présences.
Merci de cette compréhension par l'expérience de cette phrase :
"Nous sommes en PAIX ... Toujours"

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK96994d0fc723caf0d/



un bonus de talent pour ceux qui ont écouter la première chanson de l'enregistrement


et l'original :



Joyeux Noël , à l'année prochaine

lundi 13 décembre 2010

L'expérience de la transition

Des niveaux de réalité a intégrer en notre unité
L'expérience de la transition.

Voici notre discussion les amis, apprenons à devenir TOUT ce que nous sommes sans renier un seul niveau de conscience/confiance

Nous sommes la paix, toujours.

Sylvain

La conférence de ce soir


lundi 6 décembre 2010

L'objet de l'union

Le lien de la conférence/Satsang de ce soir
Comment utiliser l'illusion pour retrouver notre divinité:
L'objet totem, symbole de lien

http://9giga.sfr.fr/n/50-17/share/LNK62094cfd595163d1f

et puis je vous offre cette vidéo ou une jeune fille nous montre notre unité et son talent
sans être connue.

Amour et bénédictions

lundi 29 novembre 2010

En savoir plus sur la loi de manifestation

Voici le lien vers la conférence de ce soir.... à bientôt dans l'unité.
"les règles changent" nous dit l' Esprit

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK54014cf41b74007f6/

mardi 23 novembre 2010

Comment nous sommes nous associer au corps, à la personnalité ?

Bonjour

Comme promis hier soir, voici un petit texte sur une nouvelle analogie pour mieux comprendre le pourquoi nous nous sommes associés au corps et à sa personnalité ainsi que les "limites" qui semblent en découler.

Avec Tout mon amour

http://9giga.sfr.fr/n/50-17/share/LNK76554cebce89bc20a/

Et puis un petit clip sur ce site : "i drove all night"
"J'ais conduis toute la nuit pour vous rejoindre !"


Celine Dion - I Drove All Night (Video)
envoyé par sagelion13. - Clip, interview et concert.

dimanche 21 novembre 2010

CED 88 : Que Ta volonté soit faîte …. pour voir l’illusion

Esprit : « Il est fort probable que Sylvain ne trouve pas les mots justes, c’est normal.

Dans la dualité comment exprimer la non dualité, ce qui n’est pas duel. Comment exprimer que le bien et le mal n’existe pas dans un être qui comprend des notions de « bien » et de « mal ».

Ceci n’est pas possible évidemment. Le concept que vous avez commencez à travailler ce soir est cependant très important, très important. Nous sommes en accord total, forcement, avec ce que dis notre frère quant il dit « amusez vous de l’illusion, voyez l’illusion ». Oui, car quant vous verrez l’illusion, quant ont la voit une seule fois, cela est suffisant pour comprendre que tout est illusion.

Et alors, apparaitront de nouveaux champs, de nouvelles possibilités pour vous. Nous avons très longtemps discuté avec vous de cet état de paix et d’amour nécessaire à votre propre « réalisation ». Cet état de paix est sans doute le vœu le plus parfait qui soit. Ce soir vous avez beaucoup dissertez sur cette notion de « que ta volonté soit faîte », nous avons déjà dit, plusieurs fois, que c’est Votre volonté qui est faîte. L’être que nous sommes respecte toujours chacun de vos vœux avec le plus grand amour qui soit. Chacune de vos croyances voit sa parfaite réalisation.

C’est notre vision qui est nécessaire. C’est la vision que nous sommes UN qui est nécessaire. Mais quant je dis c’est la vision que nous sommes un, je ne dis pas « c’est la vision que vous êtes un » car, aujourd’hui, vous SAVEZ, très bien, que vous êtes UN, chacun d’entre vous présent à cette lecture. Vous savez cela mais ce que vous avez oubliés, parce que je trouve pas de terme plus adéquat actuellement, ce que vous avez oubliés, c’est que vous êtes UN avec MOI, aussi !

Comment se dire que l’humanité toute entière forme une unité, que cette unité travaille à coté d’une autre unité divine qui s’appellerai DIEU. Hé non, évidemment, nous sommes liés.

Alors, lorsque vous dites « que TA volonté soit faîte », si vous désirez utiliser ces termes, il s’agit de la traduction que nous avons donné à Sylvain tout à l’heure, il s’agit de « fait le TOI car, par moi-même je ne peux rien ! ». Que Ta volonté soit faites amène cette résolution à MOI, amène ta vision à MOI par le moyen le plus adéquat. Que Ta volonté soit faîte signifie de ne pas juger la méthode utilisée pour amener à vous ce que vous avez demandé. Vous le savez, le juge-ment, vous le savez, juger, cela veux dire « encore séparé ».

Voyez plutôt la parfaite réalisation de votre vœux et ne vous en voulez pas de la manière dont nous apportons la réponse, ce monde est une illusion ! , une totale illusion !

Vous en vouloir de la manière dont votre vœu est réalisé, Sylvain vous l’a exprimé avec la manière dont nous lui avons apporté la maladie pour répondre à ces vœux. Juger cela, se serait se dire qu’il y a une autre méthode donc accorder de l’importance … à une illusion !

Comment s’éveiller le plus possible, comment passer cette phase que vous désirer tant, cet « éveil », cette « connaissance » de Qui vous êtes, plus intrinsèque, qui passe à travers le « OUI » que nous vous avons demandé ? Hé bien cela passe, évidemment, par le fait de cesser de juger, de cesser le jugement, de cesser de considérer qu’une chose est « bonne » est qu’une autre est « mauvaise ».

La Nature répond toujours à vos vœux. Votre frère sera toujours votre miroir, parce que c’est une illusion, parce que vous vivez dans une illusion totale, quasiment totale, parce que votre création existe. Vous créer Votre monde à l’intérieur de vous et vous en voyez l’expression à l’extérieur de VOUS.

« Que Ta volonté soir faîte », c’est me laisser la main pour répondre à vos vœux, à vos demandes. J’entends certains d’entre vous dirent « Seigneur, je ne comprends pas, mais comment pourrais je avoir de « bon « vœux puisque je ne sais pas ce qui est bon pour moi ? ».

Hé bien, mes frères, dans une illusion, tout est acceptable mais, pour ceux qui auront accorder le « OUI », pour ceux qui auront accorder le choix de la vision divine, alors , ils leurs sera montré pourquoi est-ce qu’il avait tel ou tel désir, pourquoi est-ce qu’il voulait résoudre tel ou tel conflit. Parce que vos désirs, viennent toujours répondre à un conflit. Pourquoi voulez vous de l’argent ? . Pour combler un manque, d’où vient ce manque ? Toujours d’une énergie en vous et c’est cela que je veux vous montrer, je vous montrerai pourquoi vous pensez manquer. Et quant vous comprendrez que vous ne manquez de rien, hé bien, c’est à ce moment là, précis, que l’abondance arrivera à vous. Car, n’ayant « besoin » de rien, je pourrai « tout » vous accorder. Parce qu’alors le manque n’existera plus bien sur !. Si vous pensez manquer, je ne peux que vous montrer le manque ! Lorsque vous cesserez de penser à ce manque, il n’a plus de raison d’être. Laissez-moi alors vous apporter toute visibilité parfaite.

Voilà donc que dans ce « que Ta volonté soit faites » viendra, à partir de maintenant, dans ce temps qui semble si présent pour vous, la possibilité d’amener à vous comme des auto-satsang, comme la compréhension de la croyance de ce que vous désirez afin de la dissoudre à la lumière de Ma vision. Petit à petit, quant ces croyances se transformerons en paix, quant le manque se transformera dans un état de paix qui signifie « je ne manque de rien » et quant vous vous tournerez à l’intérieur de vous en disant : « quelque chose en moi peut combler tout les manques », « l’étincelle m’aime parfaitement, divinement, comme je suis et, à ses cotés, je sais que je ne manque de rien et je n’ai jamais été séparé de cette particule ». Dans cette paix là, alors, nous pourrons jouer ensemble, alors, nous vous montrerons de nouvelles visibilités. Alors, vous pourrez vous amusez de l’illusion, vous pourrez même vous amuser de la maladie !

Si votre désir est de guérir, alors sachez que vous désirez mal ! Votre désir, c’est toujours le même, votre vrai désir, c’est la PAIX, notre désir c’est la paix. « Montre moi la Paix, que Ta volonté soit faîte pour y arriver » . Alors, je vous montrerai, à quel point vous n’avez jamais été malade et à quel point l’illusion a répondu à vos vœux. Alors vous vous direz que cette illusion ne vous sert plus, et si elle ne vous sert plus, vous me demanderez simplement de la résoudre, de la dissoudre, de la « pardonner ». Vous pourrez employer le terme qui vous correspond, peut importe ! Cette énergie sera bien là, bien présente. Cette nouvelle énergie vous est donner ici et maintenant, parce qu’elle EST votre désir, par ce que chacun d’entre vous, présent à cette écoute a désirer cela. Ainsi, lorsque Sylvain, tout à l’heure, reprenais une prière chrétienne*, il a sans doute oublié quelques mots, toujours prononcés par les chrétiens. Ces mots sont : « Que la Paix du Chrisy soit toujours avec vous ». Cette phrase aussi est importante et peu comprise, elle l’est par les gens qui savent ce que signifie ce mot « PAIX » dans le sens divin. Que la paix du Christ, que la paix du divin en vous soit toujours avec vous. Sylvain emploi une autre expression, je l’entends souvent dire : « si Dieux est avec moi alors, qui peut être contre moi », c’est exact, c’est pareil !

Ainsi voilà que je désire résoudre ce conflit du « Que ta volonté soit faîte », voyez cela désormais comme étant ma vision. « Que ta volonté soit faîte » et « montre moi » sont identiques. Que chacun d’entre vous soit béni et reçoive en cet instant précis l’énergie du divin en lui. Je vous remercie mes amis, de vous être réunis en mon nom, en l’unité, et soyez certain que toute « grâces » vous sera rendus.

Amour et bénédictions.

* le « notre père »

lundi 15 novembre 2010

Entre la loi d'attraction et "que ta volonté soit faites"



Voilà, ce soir , nous avons discutés du pas entre s'amuser avec la loi d'attraction pour s'appercevoir à quel point ce monde est illusoire et le futur lacher prise vers notre divinité.


Discours un peu confus, peut être, mais une canalisation de l' Esprit est venue eclaicir cela à la fin de la conférence.



Voici ici le lien de la conférence de ce soir:



http://9giga.sfr.fr/n/50-17/share/LNK80104ce1a95ed6d77/

mercredi 10 novembre 2010

Message important : CED 87 L’importance du « OUI »

CED 87 L’importance du « OUI »

Version audio avec le lien ci dessous :
http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK89854cd9a00998702/

Ce message est très particulier, il m’a été demandé par l’Esprit de m’associer à un autre frère de lumière - Sylvain du Boullay - pour que nous soyons le réceptacle parfait du message.
Celui-ci est important, car il nous éclaire sur ce que nous pourrions appeler notre « futur »

L’Esprit :
Bonjour à vous mes amis. Croyez bien que nous sommes très heureux de vous croiser tout deux aujourd’hui. Vos énergies se conjuguent afin d’effectivement apporter un message qui est important, et nous n’utilisons pas le mot « important » régulièrement avec toi Sylvain. Nous t’apprenons au contraire que, en ce monde, la valeur et l’importance n’existent pas, n’ont pas lieu d’exister. Cependant, nous employons ce mot pour ce message. Pourquoi ? Parce que nous voudrions que vous soyez de ceux qui vont amener le visible à l’invisible, et non l’inverse.
Lorsque nous communiquons avec vous, nous amenons le sans forme à la forme. Mais nous avons besoin aussi du pas inverse, actuellement, besoin que la forme vienne au sans forme, et nous allons nous en expliquer.

Vous êtes créateur de la visibilité qui vous entoure. Vous êtes créateur de votre corps, créateur de vos pensées qui se matérialisent ensuite, bien malgré vous souvent, et dans un processus qui vous semble très étrange encore, même si vous avez maintenant la connaissance de ce fait. Vous approchez d’une échéance, mais nous nous apercevons qu’elle est très mal interprétée par votre population d’une manière générale. Voici une interprétation de ce moment que vous appelez 2012 ou peu importe - la fin des temps ou ce que vous voulez - appelez cela du nom que vous voulez.
Cette représentation actuelle et votre choix d’incarnation dans cette représentation est délibéré et correspond à un changement important, puisqu’il amène la matérialisation de plus en plus rapide de vos pensées, la matérialisation de plus en plus rapide de l’invisible vers le visible.
Vos propres « règles physiques » vont être « détournées ». Détournées dans le sens de « non comprises » par la majorité de vos scientifiques. Vous arrivez à ce moment où basculent les énergies du temps et de l’espace même. Aujourd’hui, de moins en moins de freins viennent vous empêcher d’être les créateurs tout puissants que vous êtes.
Voilà cependant qu’arrive - par bien des voies détournées, d’ego additionnées, qui veulent vous faire croire que cette époque que vous vivez, que vous allez vivre, vers une échéance, ou non, du moins dans ce transport - voilà que l’on vous amène à croire que tout va disparaître, que des catastrophes vont arriver. « Rationnellement » aujourd’hui, - pour utiliser un de vos mots, car rien n’est rationnel là-dedans - beaucoup d’entre vous ne croient pas à ces histoires. Seulement voilà, beaucoup d’entre vous, y croient ! Et, comme ils le croient et comme ils le pensent, bien sûr, ils vont voir des bouleversements, bien sûr vous allez voir des bouleversements planétaires importants. Vous allez voir vos champs magnétiques perturbés dans les mois, dans les jours, dans les années qui viennent, et cela va provoquer des inquiétudes et ces inquiétudes vont se matérialiser. Voici ce que nous vous disons :

Ne soyez pas inquiet. C’est le sans forme qui vient à vous. Ce sont de nouvelles énergies qui viennent à vous, de nouvelles énergies de paix réelle, de gloire réelle, de correspondance réelle à Qui vous êtes. Dans l’apparence cela peut sembler « tremblant ». Cela peut sembler perturbant. Ne soyez pas perturbés.
Voici ce que nous vous disons aujourd’hui : « ne soyez pas perturbés de ce qui arrive ».
Effectivement, si beaucoup d’entre vous s’inquiètent, nous ne pourrons pas accéder à votre plan. Cette intervention sera comme « retardée ». Alors cela n’a pas d’importance pour nous, parce que nous vous savons déjà à nos cotés et pour nous, la notion de temps n’existe pas !

Pour tout vous dire mes amis, nous vous parlons du « futur », de ce que vous appelez le futur et nous vous savons déjà à nos côtés. Nous sommes mêmes - ceux là qui vous parlent, - une sorte de copie de vous-même, dans un autre temps. Alors pourquoi vouloir modifier ce qui semble être votre futur, pourquoi vous demander la paix et le calme ?
Parce que tout existe en même temps. Parce qu’il existe toujours un moment ou doivent se croiser des énergies pour atteindre un état de paix. Parce qu’il existe toujours un moment - ce moment de croisement - où nous devons entendre une réponse de votre part, où nous devons entendre votre désir, où nous devons entendre un « OUI ».
Un « Oui » à ce qui va se passer, mais un oui sans crainte. Nous vous avons parlé mille fois de cette notion de confiance qui est de vous dire : « nous pouvons créer votre futur, ce qui pour vous est un futur ». Bien sûr, il s’agit d’actualiser de nouveaux présents, de mettre devant vous de nouvelles images, de nouvelles propositions, de nouveaux choix.

Dans cette période charnière, vous verrez apparaître d’ici quelques années - mais très peu en fait - ce que vous appelez des phénomènes étranges, paranormaux, extra-terrestres.
N’ayez aucune crainte de cela. Il s’agit, encore une fois, de phénomènes qui sont là pour mettre ce moment précis, cet état de paix, cet état « zéro » à nouveau en place. Alors aujourd’hui, même si vous pensez qu’ils ne seront pas nombreux ceux qui entendront ou liront ce message, sachez ceci :
Votre « oui », votre acceptation totale de ce qui EST, est nécessaire - ne serait-ce qu’une seule seconde - pour que la suite, le moment merveilleux de notre croisement, arrive.

Nous savons aujourd’hui que beaucoup d’entre vous connaissent leur état divin. Beaucoup d’entre vous ont entendu parler de « lâcher prise » et confondent souvent cela avec une notion de « totale soumission ». Il ne faut pas prendre ce mot sous la forme d’une « soumission esclavagiste ». Nous n’avons aucune demande vis-à-vis de vous – aucune - à part celle que nous vous offrons aujourd’hui, une possibilité que nous vous offrons aujourd’hui.
Mais nous n’avons pas de demande. Quand nous parlons de soumission, quand vous entendez parler de lâcher prise, il s’agit en fait de faire confiance aux changements, de ne pas s’opposer à ce qui Est, de traverser le moment présent dans l’énergie de Qui nous sommes, et non de qui vous êtes. (Note de l’auteur : dans le sens « Ou croyez être ») Il est inutile de vous placer dans des états de « conscience modifiée » pour accéder à cela, puisque nous sommes l’énergie même qui provoque le futur, qui provoque ces choix et qui prenons chacune de vos pensées pour les réaliser. C’est pourquoi nous vous demandons de tourner votre regard vers nous, d’avoir simplement l’humilité de dire que vous ne pouvez rien, mais que vous ne pouvez rien dans le sens d’une action concrète et volontaire. En dehors de ce « oui » que nous vous demandons, celui qui créé l’action, celui qui créé le moment présent, c’est Nous. C’est vous, c’est Nous dans le futur. Comprenez : nous sommes liés. Nous sommes totalement liés.

En fait, en essayant de faire le travail à notre place, vous ne faites que freiner les futurs merveilleux qui vous attendent. N’ayez pas peur, n’ayez pas peur de faire confiance, n’ayez pas peur des ajustements qui arriveront dès le début de cette volonté de nous faire confiance.
Car effectivement, quand vous serez dans cette conscience et que vous nous direz « que ta volonté soit faite, que votre volonté soit faite », au début, pour provoquer des ajustements qui vous amènent à la paix, vous aurez l’impression de vivre, matériellement, physiquement, des grands bouleversements, de traverser des maladies, de traverser un évènement pénible, d’avoir des ruptures, de quitter quelque chose qui semble tant vous plaire. Et pourtant, et pourtant, c’est pour vous amener, le plus rapidement possible, à votre nouveau champ de conscience, à votre nouveau champ de Vie.
Nous avons besoin aujourd’hui, de vos deux énergies (Note de l’auteur : celles des « Sylvains »), pour prononcer ce message, car nous savons que, tout deux, vous êtes dans cette acceptation, et nous ne pouvions pas laisser ce message passer sans qu’au moins cette énergie soit présente.

Mes amis, n’accorder d’importance à rien de visible, ne signifie pas ne pas l’observer.
Lorsque nous avons, tout à l’heure, parlé de valeur, il est très clair que si vous accordez une valeur à quelque chose de visible, en fait, vous accordez une valeur à l’illusion. Mais, observer la vie comme on lit un livre, comme vous lisez un livre, c'est-à-dire comme une histoire, comme une sorte de signe, voilà la véritable interprétation.
Donc, pas de valeur à donner, mais une interprétation à trouver. Pourquoi ? Parce que nous avons compris votre désir de faire cette évolution en conscience et en confiance avec nous, et nous avons souvent lié ces mots avec toi Sylvain : « Conscience et Confiance » pour cela, pour vous dire que nous avons accepté – puisque nous ne refusons jamais - nous avons accepté votre vœu de faire cela en confiance et en conscience avec vous. Simplement, cette conscience elle, implique d’être l’observateur de ce qui se passe. Il ne s’agit pas de vous forcer dans une voie ou dans une autre.

Alors, comment faire ce « OUI » que nous vous demandons ? Encore une fois, il n’est nécessaire qu’une seule seconde de votre vie ! Vous devez, pendant une seconde (ou plus, tant mieux), pour vous, pour nous, observer la Paix, observer le moment présent, être dans un état où vous vous direz intérieurement : « tout est parfait, tout va bien ».
N’écoutez pas ces phrases que l’égo vous prononce et qui veulent rendre le monde matériel physique, et vous dire : « mais non, cela ne vas pas, regarde ceci, observe cela ». Cela n’a pas d’importance. C’est une illusion. Qui vous êtes va bien et à toujours été très très bien. Soyez dans cet état de conscience, et alors le croisement s’opèrera, à cette seconde-là, même si vous n’en voyez pas d’effet visible à la minute. Sachez que ce vœu-là, nous vous le demandons, car vous avez une loi universelle, avec nous : celle du libre arbitre.
Et par cette loi universelle, votre acceptation est nécessaire. Oh, nous savons, mes amis, que nous avons déjà la vôtre. Beaucoup de ceux qui entendront ou liront ce message, eux aussi, auront cette volonté. Nous vous demandons aussi de dire « oui » pour le monde. Voilà une petite nuance. Nous vous demandons de vous relier à l’énergie de votre planète, de votre système, qui en fait représente l’Unicité que vous êtes. C’est une représentation matérielle, physique. Pour vous, vous vous dites : « c’est ma planète ». Mais cette planète n’existe pas, elle est le symbole de votre Unité. Alors, imaginez-vous être ce symbole d’Unité. Sentez-vous bien sur cette terre et amenez à cette Terre l’énergie d’amour, de lumière et de paix.
En faisant cela, vous participerez, dans l’Unité, à prononcer le « OUI » pour tout l’univers, pour toute l’Unité.

Nous savons que beaucoup d’entre vous ne croient pas en ceci, en cela, ou jouent avec un jeu de croyance. Cela n’est pas important. Sachez que - et il en a toujours été ainsi - la pensée de paix et d’amour multiplie par un million votre potentiel créateur, parce que, quand vous êtes dans un état de paix et d’amour, vous êtes reliés à nous, et nous sommes tout puissants.
Ainsi - et nous l’avons déjà écrit, et notre ami Jésus, pour prononcer son nom, a déjà dit cela - il suffit qu’un seul s’éveille, parce que un seul en état de paix et d’amour profond et de totale symbiose avec la planète, avec l’univers, peut faire basculer les énergies de cette planète.
Nous vous savons encore avec ces croyances dans ce monde. C’est pourquoi nous vous avons parlé d’une représentation de ce monde. Pour vous donner un chiffre, pour vous donner une sorte de chose, quelque chose qui vous semble concret, disons que si 166 000 personnes de votre monde ont une pensée de paix et d’amour, cela créera une énergie suffisante pour faire basculer totalement le paradigme total de votre univers, de votre planète.

Alors ces êtres que vous ne voyez pas apparaitront. Vous savez, votre Terre est visitée beaucoup plus régulièrement que vous le croyez - pour parler dans le monde visible -. Des unités extérieures, que vous appelez extra-terrestres, viennent régulièrement, très régulièrement, observer la planète. Pour la majorité des cas, vous ne voyez pas, mais certains sont parmi vous. Dans certaines grandes villes, ils se cachent sous forme de clochards ou sous forme de gens très bien habillés. Peu importe, ils prennent votre apparence, mais ne le sont pas !
Pourquoi est-ce qu’ils observent cela ? Parce qu’eux ont déjà fait ce choix d’Unité. Pour la majorité d’entre eux, dans ces temps, dans ces espaces, qui les représentent, ce choix est déjà fait. Alors ils observent comment vous manipulez l’amour pour créer votre monde. Et alors que vous direz « oui » pour avoir cette nouvelle vision, ce nouveau champ de conscience, alors ils vous apparaitront. N’ayez crainte de ce moment-là non plus. Encore une fois, nous vous disons : n’ayez pas peur ! De nouvelles visibilités apparaitront, de nouvelles technologies apparaitront. Peu importe !
Cela, c’est parce que vous croyez encore avoir deux pieds sur une planète. Et ce moment sera merveilleux, car sachez qu’il vous apportera la certitude de l’Unité. Se savoir être UN confère tellement de possibilités. Alors vous comprendrez mieux cette phrase qui vous est répétée sans cesse : « ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse ». Parce que c’est toujours à vous que vous le faites, c’est toujours à vous que vous le dites. Comprenez qu’une fois que toute la planète comprendra cela, vous ne pourrez plus vivre de la même manière. Mais n’ayez crainte de votre nouveau mode de vie. Il sera totalement en harmonie. Cela ne vous empêchera pas de vous mettre en colère, d’être heureux ou malheureux. Cela vous amènera une nouvelle énergie, de nouvelles possibilités et, dans le monde visible, cela amènera ce que l’on appellera « l’homme nouveau ».

Nous vous remercions, profondément d’avoir été à l’écoute de ce moment.
Nous vous remercions profondément d’avoir choisi l’Unité car, soyez-en certains, cela est déjà fait.
Ce moment où nous vous parlons était déjà inscrit, et ce message que nous vous donnons sera répercuté sur la planète à bien des personnes qui canalisent, qui sont capables d’entendre un autre champ dimensionnel. Cela a déjà commencé. Cela continuera.

Soyez bénis de toute la lumière possible.
N’oubliez pas que les moments qui arrivent vers vous ne sont pas des moments de catastrophe et de cataclysme. Ce sont des moments de renouveau. Ce sont les moments où vous vous révélez à vous-même. Ce sont les moments où vous ajustez vos énergies et - comme vous ajustez vos énergies - la planète aussi les réajustera.
Soyez en paix avec cela, soyez un maximum à être en paix avec cela.
Il ne vous arrivera rien, puisqu’il ne vous est jamais rien arrivé en fait.
Dans l’amour et dans la paix, soyez totalement bénis.

(Reçu par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boulllay le 9 novembre 2010)

CED 86 : Pourquoi la maladie ?

CED 86 : Pourquoi la maladie ?

Pourquoi la maladie ?
Pourquoi l’ Esprit utilise t’il régulièrement le corps pour répondre à certaines de nos pensées ?

Hé bien parce que nous donnons de la « valeur » au corps.
L’état normal de toute chose est la Paix, nous pensons donc que la santé est cet état de paix.
Alors nous nous mettons à penser « je souhaite que mon corps soit en pleine santé, c’est important « et, comment savoir si cela est important sauf à perdre cet état pour lui donner encore plus de cette « valeur » que nous lui donnons déjà !

Pour m’apercevoir que la « santé est importante » comme je l’ais pensé, il faut que j’en manque, si je ne manquais pas de santé, comment saurais que ce manque n’est pas important.
Je pourrais bien sur voir la maladie en l’autre, comme reflet, mais alors je me dirais « j’ai de la chance d’être en santé en ce moment » et alors, je produirai la pensée que cela pourrait ne pas durer et, bien sur, je finirai par faire face à cette pensée qui paraissait pourtant si rassurante. L’état de paix, celui qui provoquerais l’équilibre est celui qui consiste a accepter ce qui EST et, ainsi, le divin corrigera ma vision vers ce qu’il y as de mieux pour moi.

Comme j’accorde de l’importance, de la valeur au corps, alors, il va me montrer cette importance. Et comme je lui prête la plus grande des importances, alors mes pensées vont se concentrer sur lui. Ainsi, mes vœux vont trouver une résonnance, non en ce monde visible en entier, alors que cela serais possible en « état de paix », mais en ce en quoi je donne le plus de valeur : le corps . Ainsi, l’Esprit répond à mes vœux dans l’illusion qui me parait la plus persistante. Il me montre mon vœux sur l’Ecran que je regarde le plus pour être sur que je vois la réponse à mes pensées.

Et si nous accordions plus d’importance à la vie, aux évènements autour de nous, qu’à notre corps, alors, nous ne serions jamais « malade » en « mal à dit », nous verrions la réponse à nos vœux dans chaque personne que nous croisons, dans chaque situation.

Bien sur, cela est déjà le cas ! me direz vous, l’Esprit ne cesse de dire qu’il parle au travers de cela.
Hé bien oui, mais pourquoi, parce que nous ne comprenons pas les « messages » du corps, alors, l’Esprit les « impriment » dans une autre visibilité. Il l’écrit 2 fois !
Alors nous essayons d’effacer sans le comprendre les messages portés sur notre corps par des symboles médicamenteux, des chirurgies ou autres traitement.
Soyons réaliste, 80 % de la médecine occidentale est symptomatique, vous avez mal la gorge, j’endors la gorge avec des anesthésiants. Vous avez mal au ventre, alors je vous donne des anti-douleur qui, en fait ne font que « masquer » le message douleur, alors, vous allez guérir, car, sans douleur, vous croirez être guéri et les processus de guérisons du corps se mettront en route pour confirmer, avec le divin en vous, vos pensées.
Je ne suis pas forcement de ceux qui pensent qu’il faut faire du décodage biologique et trouver en toute maladie la cause, la pensée, le sentiment qui l’a créé. Je sais que cela marche très bien, mais, mon travail avec l’Esprit m’amène a penser que si nous disons en conscience : » je ne comprends pas le message du corps, Esprit, montre moi ce message sous une autre forme. », cela peut aussi marcher.

Mais nous passerons par la maladie tant que nous accorderons à notre corps une « valeur » plus importante qu’au restant de la « création ».. Sans être sexiste, nous comprenons ainsi, pourquoi les femmes occidentales, bien que beaucoup moins douillette, sont souvent plus « malades » que les hommes a activité égal.

mardi 9 novembre 2010

CED 85 : Le vide et notre pouvoir de création

Alors que je retranscris quelques mots de l’Esprit, nous avancos vers de nouvelles compréhensions importantes de qui nous sommes, ce CED, peu être très « technique » est un des « pivots » de notre nouvelle vision

CED 85 : Le vide et notre pouvoir de création

Je parle ici à un niveau de compréhension plutôt matériel et, lié avec l’Esprit, je voudrais donné quelques explications, trop rapide, peut être, sur ce que l’ont appelle « la loi d’attraction »

Une amie nous disait qu’elle présentait qu’elle n’était plus intéressé que par le « vide », elle ressent que quelque chose est là qui est important.

Nous avons, vous le savez, l’impression de vivre dans le temps !
Il semble y avoir un passé, un présent et un futur.
Nous savons aussi que le seul « temps » réel est le présent. Nous ne visons que le présent, personne ne vit le passé ou le futur, nous faisons comme vivre plein de moments présents.
Or, dans ces temps nous sommes limités par nos perceptions illusoires données par nos cinq sens. L’œil par exemple ne semble percevoir que 24 image par seconde, si il y avait plus d’image, celles deviendrait « subliminal », elle imprimerait notre conscience de quelque chose que nous semblons ne pas avoir « vu ».
Tout cela pour vous dire que nous vivons comme des fragments de temps. Mais, il existe des espaces, des « vides » entre chaque perception. Divisons simplement une seconde par 100, hé bien, sur ces 100, nous ne percevront, visuellement, que 24 moments présents mais, les 76 autres moments existe belle et bien !

A chaque seconde, pourtant, nous émettons des milliers de pensées conscientes et inconscientes. Ces pensées-émotions, sont, nous l’avons appris maintenant, comme un vœu que nous émettons vers l’univers qui semblent nous apporter la visibilité de ces vœux par notre droit « divin » de création qui est toujours respecté.

Dans mon propre cas, j’ais longtemps pensé : « j’aimerais bien avoir du temps pour moi, j’aimerais bien avoir au moins 21 jours pour me détendre…. J’adore ces théories spirituelles mais, pour les appliquer, j’aurais besoin de piqure de rappels régulièrement. J’aurais besoin qu’un évènement me marque pour ne plus revenir comme en arrière sur moi-même !» et, aujourd’hui, me voilà atteint d’un cancer !
Ce cancer en est « évènement marquant et important », en même temps, il fait partie de ceux qui se soigne assez facilement par la chirurgie et la chimio « 21 jours de repos », seulement voilà, ce cancer me prive , à vie, d’une hormone ou j’aurais besoin de « piqure de rappel » tout les 21 jours !
Que dire de plus, mes vœux sont exaucés et magnifiquement, parfaitement par le divin en moi.

Comment cela fonctionne t’il ? Le rapport avec le temps, avec le vide ?

Hé bien, L’Esprit, le divin en nous connaît tout les temps, il « vit » à une cadence beaucoup plus rapide que la notre et, à chacune de nos pensées, il est capable de « voyager » dans tout les « futurs » possibles pour nous ramenez nos « désirs » et, si nous sommes en accord avec l’univers, le divin , hé bien, rien n’empêche ses désirs de devenir notre futur , quelque soit nos désir . C’est bien cela le sens de toutes les leçons du cours que nous donnent l’Esprit.
Et ce vide, qui semble si vide est en fait plein, tellement plein d’énergie.
Nous pensons tellement que le vide est « vide » que nous sommes comme des poissons qui renieraient l’eau parce que l’eau est leurs éléments de vie naturelle. Cette « eau » relie, quelque part chacun des poissons entre eux. Hé bien il en est de même du vide entre chaque atome, il nous relie tous, il relie toute la matière. Sauf, que ce vide est plein d’une énergie que des scientifiques, comme Nassim Haramein par exemple, découvre seulement. Ce vide serait comme une toile reliant entre elle chaque particule de l’univers. Et si ce vide était pensant et agissant, alors, nous pourrions presque l’appeler Dieu.

Ainsi et j’en viens au bout de mon explication, peut être compliqué je l’avoue :
Uni par le vide immensément puissant, une partie de nous même pour laquelle le temps n’est pas un obstacle, nous propose de nouveaux moments présents pouvant nous conduire vers nos pensées. Mais il existe une intelligence dans tout cela, et cette intelligence nous veut le plus grand bien, c’est elle qui nous dit de lâcher prise de nos pensées, de nos valeurs ou croyance auquel elle ne peut que répondre. En lâchant prise, en étant plus dans la confiance que les futurs moments présents sont préparés pour nous par un être ne nous voulant que le plus grand bien, alors, nous pourrions allez vers un âge d’or ou nous n’aurions plus qu’à vivre en conscience, l’émerveillement de la création divine du « vide ».

Voilà qui donne une autre résonnance au concept de conscience / confiance n’est ce pas !

CED 84 : Tout est miroir !

CED 84 : Tout est miroir !

Extraction et digression de la conférence du 18/10/2010

En choisissant de « corriger » ou « soigner » une vision, une maladie en l’autre, c’est en vous-même que vous effectuer le « travail ».
Si j’essaie de corriger une colère, c’est ma propre colère que je guérie, si je travail à la guérison sur quelqu’un d’ « autre », c’est ma propre maladie que je guérie.
Tout le monde est la facette exacte des sentiments, des pensées, qui nous traversent dans le moment présent.

Ont se dit « je n’ais pas pensé que quelqu’un allait venir en colère vers moi » m’exprimé une colère que je ne ressens pas ! », Pourtant une personne viens à vous vous présenter, sur un plateau, cette facette de vous qui s’appelle colère. Peut être, cela vaudrait’ il le coup de se poser une seconde, avant de réagir au monde, et de bien réfléchir à « ou est la colère en moi », « qu’est ce qui en ce moment ne me convient pas du tout et contre quoi je lutte ».
Alors, parfois, ont semble atterrir sur une chose banale comme « je ne peux pas supporter cette personne ! » mais, encore une fois, quel facette de la personnalité de ce personnage, dans la forme, je ne supporte pas ? Car, bien sur, il est fort probable que j’ais cette facette là aussi en moi et que c’est contre cette facette de moi que je lutte…. Faites en l’essai …

Je m’amuse toujours avec ces gens qui ne supporte pas les commérages et qui, cinq minutes plus tard vous parle de la vie de leur voisin. Ou, de ceux qui ne supporte pas le racisme mais vous exprime qu’il ne supporte pas tel ou tel part de la population !

Si quelqu’un vous agace à vouloir tout contrôler, c’est votre propre gout au contrôle qui est mis en avant…. Que des miroirs, partout, en chaque situation !

Cette facette là, que nous ne supportons pas, comment agir avec elle ? Il y as deux chose que nous suggère l’ Esprit :

- Soit vous le voyez comme une facette de vous-même à corriger et , à ce moment là, prenez le temps de cette correction , du pardon de cette facette selon la méthode qui vous semble la plus appropriée ou simplement en vous disant « je vois cette facette là en moi », car déjà, par ces mots conscient, la correction s’effectue.
Quant vous voyez une erreur de français, dans mes textes ou dans une copie, vous voyez cette erreur, vous savez qu’il y a cette erreur et alors, la correction peut s’effectuer. Quant vous voyez la peur ou la colère, dites simplement, mentalement « tiens, il y as une part de colère ou de peur en moi ! ». Cela n’est pas un prêche, c’est à essayer, faites le !
Chaque personne que nous croisons est un éclairage sur nous même , il ne peut en être autrement car, nous ne sommes qu’ UN. Les facettes que j’amène à moi sont celle que j’ai pensé créer pour mon plus grand bien, à priori.

- Soit , comme la lecon 70 , utilisons le « pardonne leur ! ». Repensons à ce que l’on fait dire à Jesus sur la croix, il n’as pas dit « je leur pardonne », il aurait dit « seigneur, pardonne-leur ». Jesus n’était pas en position de comprendre ou de pardonner lui-même tellement sa souffrance était forte. Mais, en permanence, il se savait être plus que le corps de souffrance, il se savait être, aussi, le Père, le Seigneur. Ainsi, il s’adresse à cette facette de lui-même pour demander la correction de la vision de ce qui le fait tant souffrir. Agissons de même, nous pouvons faire pardonner une vision, même une vision de nous même, si nous n’arrivons pas à le faire par nous même.
J’ai souvent entendu des gens parler de leur père ou de leur mère en disant :
« je ne comprends pas cette facette de moi-même » ou, plus simplement, « je n’arrive pas à lui pardonner ce qu’il, ou elle, m’a fait » !
Cela laisse une trace énergétique en nous, qui pourrait bien allez jusqu’à un conflit, une maladie en nous. Comment faire ?
Hé bien, en s’adressant à cette partie de nous même qui peut pardonner :
« je ne peux par pardonner ce qui m’a été fait, mais seigneur, pardonne lui «
Cela sera fait et énergétiquement, votre double, l’esprit que vous êtes , va commence r a supprimer les part énergétique de cela et vous en retirerez le plus grand bien.

dimanche 7 novembre 2010

a demain

Je suis obligé d'annuler notre paltalk de ce soir pour des raisons techniques !
vous m'en voyez fort désolé !

Sylvain

lundi 25 octobre 2010

La pensée d'indignité

La pensée d'indignité n'est qu'une pensée, continuons à comprendre comment la pardonner pour nous relier encore plus à notre plein pouvoir de co-création avec Dieu.

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK86044cc5e9ac770bf/

lundi 18 octobre 2010

CED 70 + quelques clefs quotidiennes

Une nouvelle ouverture à qui nous sommes
Comment pardonner ce que nous semblons ne pas pouvoir pardonner
et comment appeler le divin pour que chacun de nos voeux trouve sa réalisation parfaite.
Je vous partage ce soir, un peu , de mon chemin de guérison !

Amour et bénédictions



lundi 11 octobre 2010

CED...retour temporaire

Bonjour,

Vous trouverez ici le paltalk de ce soir ou nous traitons du fait que donner de l'importance à une chose et avoir peur de la perdre provoque un conflit.
Il en est ainsi du corps et de la maladie .:

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK80734cb371f8347de/


vendredi 17 septembre 2010

Une épreuve ou ..... Des preuves


Mes amis , vous ne voyez plus de nouveautees sur ce blog actuellement. Cela reviendra. Je traverse actuellement avec l esprit l épreuve d' un cancer. Il s'agit d' un type de cancer qui aujourd'hui se soigne très bien mais entre l annonce, une opération, une future chimiothérapie ou des rayons, j en traverse toutes les visibilités . Ont se retrouve donc en fin d' année je pense. Ne vous inquiétez pas, j apprends beaucoup de cela et il n y as pas de hasard. Tout est parfait. Une bonne nouvelle en attendant, notre livre sur les cours en écouté du divin est paru sous le titre "méthode d' écoute du divin en soi" au édition Hélios. Le livre est en librairie ou a la FNAC ou sur amazon, bref partout. Je vous remercie du courage que vous m avez donner pour éditer l œuvre divine que je vois comme un symbole de notre lumière a tous. Amour et bénédiction a chacun d'entre vous et a bientôt de vous recroiser en ce monde visible.

lundi 19 juillet 2010

fin de saison , un petit résumé

Un résumé, entre nous de cette saison

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK68484c44c2c22d4db/




ce n'est qu'un au revoir



A bientôt les amis, si l'Esprit le veut !

Sylvain / Sylv'UN

lundi 12 juillet 2010

Mes amis, je n'ai pas tout compris de la canalisation de ce soir que ceci :
"LES MOTS NE COMPTENT PAS !"
Ils sont le support d'une énergie plus grande

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK45074c3b82e2ea9ba/

Quant à la musique de ce soir.... hum, ca va vous changer !

Cependant les droits vidéos n'étant pas libre, laissez moi vous offrir une autre vidéos
son titre en francais "les choses ne seront plus jamais les mêmes", heureux hasard !






lundi 5 juillet 2010

paltalk privée

Quel soirée ENORME, il s'est passé de grandes choses, une grande initiation ce soir.
Le hasard fait que cette séance doit rester "privée" pour le moment et l'enregistrement n'est pas d'assez bonne qualité pour être mis en ligne.
Nous aurons sans doute l'occasion d'en dire plus , bientôt !
Voici 2 clips pour le prix d'un correspondants à l'energie de ce soir



lundi 28 juin 2010

ced 69 + satsang

Grace à Alain et Marie, après lu un CED sur ce qu'est un imposteur ou un maitre , nous avons eut l'occasion, ensemble dans un satsang de traverser cette croyance qui consiste à vouloir savoir quel don nous avons, ce que nous avons de plus .....
Nous avons appris ensemble à manifester nos choix de vision, à nous re-connaitre dans la vision de l'UNITE.

Tout cela est ici
http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK68544c2907914c66d

lundi 21 juin 2010

ced 21 juin 2010 , le monde est un manège

le lien vers une canalisation satsang qui nous amène a comprendre combien ce monde n'existe pas plus qu'un manège .

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK60464c1fcdc620cba/

lundi 7 juin 2010

CED 68 y'as t il de bonnes questions ?

Un Ced et une canaliusation ou l'esprit nous manipule dans tous les sens mais ou il nous donne une technique formidable pour changer notre vision du monde et le re-manifester d'une nouvelle manière.

Pour ceux qui le veulent, à mardi soir prochain à paris
Bistrot Saint Antoine
58, rue du Fg Saint Antoine
75012 Paris
Métro : Bastille, une consommation obligatoire mais nous avons une petite salle pour 10-20 personnes entre 20h00 et 23h00


amour et bénédictions

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK95464c0d5a46b5412/

Sylvain

lundi 31 mai 2010

séance de débriefing

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK63664c042588ec130/

de octobre 2008 a aujourd'hui, nous en avons fait du chemin les amis.

lundi 17 mai 2010

CED 67 : la loi d'attraction

Nous sommes la totalité de ce qui EST , ainsi, apprenons a attirer ce que nous sommes déjà.
En plus de cela, merci à Laurence de nous avoir laisser l'occasion d'un satsang :

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK16384bf1b61132d69/

La musique ci dessous n'est pas celle de l'intro de la conférence mais c'est ce qui me vient ....


lundi 10 mai 2010

Un nouveau choix de vision

J'essaie ici de vous exprimez comment l' Esprit m'as donné une nouvelle vision du monde, tellement pleine du sens de la vie et de tout les enseignements qui nous sont donnés.

Je parle ici pas mal d'image fractale, alors, après la chanson du soir, je vous laisse une vidéo d'un zoom dans une image fractale ( vous pourrez en voir d'autre sur le site de "fractal foundation" http://fractalfoundation.org/videos/ ).
Je vous laisse aussi l'adresse des vidéos merveilleuses ou Nassim Haramein vous expliquera en long, en large et en travers ce que j'ai essayé de vous exprimez ce soir en quelques minutes !

la conférence :

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK37244be86ef6414cc/

et les vidéos :






les vidéos de nassim:

http://www.nous-les-dieux.org/index.php/Nassim_Haramein_-_Conf%C3%A9rence_%C3%A0_la_libraire_m%C3%A9taphysique_de_la_vall%C3%A9e_de_Rogue_en_2003_(1%C3%A8re_partie)

lundi 3 mai 2010

100% canalisation

100% canalisation effectivement, l'intervention de notre divinité vient nous expliquer à nouveau que nous sommes le tout dans la fractalité de la forme et que la paix reste une clef importante.



lundi 26 avril 2010

CED 66 et satsang

Un satsang très spécial que nous offre Marie
L'Esprit nous demande de nous tourner vers notre enfant intérieur du "passé" et vers notre Dieu "interieur" du "futur"

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK10914bd5ff1a4c478/

La petite vidéo de la chanson de ce soir avec un son pas très correct mais de belles images de patinage, concentrons nous sur les parôles :

vendredi 23 avril 2010

CED 65 à 70

CED 66 : Observer sans jugements


Sylvain
La question de ce jour est : « Comment le fait de regarder toutes choses sans jugements peut-il bien nous démontrer son irréalité ? »

St Esprit
« Il est fort probable que la pensée de division soit à l' origine de cette question »

Sylvain
Hein, quoi, drôle d' approche !

St Esprit
« Ce que je veux exprimer c'est qu' il est nécessaire pour démontrer l' irréalité de votre expérience d'être dans un état de non jugement.
Vous n' êtes pas ce qui observe (ni ce qui est observé) dans la majorité de votre conscience actuelle. Observer est un "exercice" de l'esprit.
Vous pensez : "Ok, je regarde ce qui EST" et alors ensuite viens la pensée : "j'observe cela sans jugements". Penser cela est la preuve que vous êtes dans le jugement !
Je m' explique. Dans l' état de non jugement n' existe pas la peur du jugement. Exprimer ne pas vouloir juger c' est essayer de se prémunir de sa peur de juger . L' esprit égotique saisit alors au vol cette pensée, cette "faiblesse" et saura bien exploiter cela bien sur ».

Sylvain
Mais alors, comment observer sans juger, comment démontrer l' irréalité de ce monde ?

St Esprit
« Bien, en reconnaissant que c'est la personnalité qui veut observer sans jugements.
Demandez Ma vision, soyez dans la connaissance de Ma présence et alors je vous infuserai de ma vision par une émotion ou une sensation de vide au départ de votre "ressenti". Puis, petit à petit, après cet état de vide qui est un reflet du non jugement, je vous ferais voir le monde sous un nouvel angle.
Par vous-mêmes , vous ne pouvez rien. JE SUIS cela qui peut tout.
Je sens des résistances à mon "vous ne pouvez rien", vous refusez l'aide du PERE. Croyant être "adultes", vous voulez contrôler , maîtriser le processus d' élévation de votre esprit.
Reconnaissez que cela ne vous a apporté jusque-là que peu de réconfort et n'a pas allégé vos souffrances autrement qu'en y mettant un masque de spiritualité.
ETRE , ETRE, mes enfants, voilà le vrai espoir de votre âme.
Votre révélation à vous-mêmes ne demande d'autres "travail" que de ré-interpréter le monde et, en étant dans la conscience/confiance de QUI JE SUIS, laissez-vous surprendre par la puissance joyeuse que je vous donne dans l'amour ».

Sylvain
Merci, je tiens à exprimer que j' adore la façon dont tu détricotes nos croyances actuellement.



CED 67 : Loi d'attraction et pensée juste


Sylvain
Je me pose la question suivante :
« Dans l'esprit de la loi d'attraction, ce que nous pensons, ce vers quoi nous mettons une émotion interagit avec le monde par l'intermédiaire du chakra cardiaque qui semble être l'élément de communication avec la "matrice" du monde formel.
Cela me parait clair, mais je sais aussi que quant on "prie pour", on renforce en fait l'idée contraire.
Exemple : je prie pour la paix, donc, j' affirme que la guerre existe, c'est contre productif.
De même lutter contre est affirmer l' existence dans la forme de ce "contre" quoi nous luttons.
Je ne sais quel attitude avoir, je me dis, de part ton contact régulier et par MOI même, que l' attitude juste c'est d' ETRE ce que l'on veut que le monde devienne et cela marchera sans aucun doute pour la paix ou même les guérisons mais, je garde l'idée que le monde ne change pas tant que cela; c'est sans doute un écho intérieur mais ça me perturbe. Comment faire pour voir le monde de paix dont nous rêvons tous ? ».

St Esprit
« Tu te doute que je vais te répondre que "tout est parfait" et, l' imperfection n' est que perçu. Hier, tu as commencé à comprendre que si tu a eu des parents très peu expressifs sentimentalement , c' est pour développer en toi les dons de l' amour le plus grand qui soit (même si tu n' en n'as pas la perception totale).
Tu me parles de création, la "création" étant bien sur "l'effet dans la forme" de vos choix. Bien, tu continues à vouloir changer le monde et cela ne marche pas ! Hé bien, déjà, saches que cela marche! Vous "créez" à chaque seconde le monde qui vous entoure.
Dans l' unité du St Esprit, il est déjà formel que votre pouvoir de création est absolu. Je veux dire que vous êtes la forme, vous êtes la densité, vous êtes le monde.

Comme tu le dis, le monde est le reflet de votre interaction avec l' énergie divine. Les conflits que vous percevez à l'extérieur sont vos conflits intérieurs bien sur.
Le doute, le sentiment d' indignité renforcent le coté "obscur" de votre perception de la totalité. L' acceptation du contrôle par l' ego est la force qui freine votre pouvoir créateur. Jusqu'à présent, ce contrôle vous empêchait de créer instantanément chacune de vos émotions-pensées.
De part votre volonté, ce contrôle lâche prise (si si !), et vous vous réconciliez avec l' enfant intérieur (égotique), non que vous ne croyez plus en lui, mais vous percevez les modes de fonctionnements de l'enfant.
AH, j'aimerais que tu puisses accéder à toute cette connaissance instantanément et, par le lien qui nous unit à l'UNITE, que ta compréhension de la perfection entre en chaque cellule de ton corps formel ».

Sylvain
Je perçois que, après que nous ayons apprivoisé l'ego en nous (tiens, j' ai l' image du renard du petit prince de St-Exupéry en tête), il nous faut travailler plus la confiance en cette perfection, la confiance en l' énergie de la création. Je comprend à travers ton discours qu'il vaudrait mieux ne rien faire que de vouloir créer volontairement.

St Esprit
« Je n' ai pas dit cela, je dit qu' il faut créer en vous même la confiance en une énergie de perfection, présenter la perfection en vous, ressentez un amour indicible pour vous même, entourez-vous de cette énergie de l'amour et soyez certain de ne voir que la perfection de la réalisation parfaite. Il ne s’agit pas de ne plus juger pour la forme mais de comprendre que ces jugements ne dépasseront jamais la perfection réelle de ce qui EST ».

Sylvain
Ca ne parait pas très simple...

St Esprit
« Cela ne sera pas très simple tant que tu voudras garder le "contrôle" ».

Sylvain
Je pense que c'est comme si tu me demandais d' abandonner tout rêve, tout espoir au profit de TA volonté ( ce que je comprend, après tout, qui suis-je face a Dieu ?)

St Esprit
« Tu est DIEU, oui, je te demande d'abandonner tes rêves et comment y arriver pour mieux Me laisser agir. Si tu me laisses la main, le contrôle, je t' amènerais à tes "rêves", comme tu le dis, bien plus vite que tu ne saurais le faire depuis le monde de la forme et rappelles-toi que c'est bien VOTRE volonté qui est faite sur la terre.
Quel père ne voudrait pas du meilleur pour ses enfants, quel père ne veut pas rendre "heureux" ces enfants ? »

Sylvain
Merci de cet amour, je vais méditer tout cela.



CED 68 : Les bons et les mauvais choix

Sylvain
La question du jour me semble complexe mais je la pose telle que l'on me l'a donné:
« Est-il possible d'être poussé à faire des "bons" choix, prendre des "bonnes" décisions suite à une "mauvaise" perception de la situation ?
Ou alors une "bonne décision" est-elle forcément prise dans un esprit en paix, en totale conscience du fait qu'elle est bonne pour notre éveil ?
Une "mauvaise" question peut-elle apporter une "bonne" réponse ? »

St Esprit:
« Il est évident mon ami que la difficulté principale de la compréhension de cette question est ton choix de vision aligné au mieux sur le Mien.
Il est demandé si on peut être dans la perception de l'erreur de la forme et tout de même être au bon endroit et avoir fait les bons choix.
Le jugement est là dans cette question: il y a du bon et du mauvais, des bons et des mauvais choix . Le monde formel est un monde d'expérience de la divinité, il ne peut donc y avoir de mauvais choix et de mauvaises décisions. Une expérience est une expérience, point .

Nous arrivons ici à la croisée des chemins entre la personnalité et le choix de confiance en MOI.
Il ne s’agit pas, dans la forme de prendre la "bonne décision" et de toujours se tester soi-même formellement, pour savoir si on est toujours ok face à sa perception.
Le monde formel est bien un choix de perception perpétuelle, percevoir l'erreur, la faute ou l'obstacle ne signifie pas que vous n'accomplissez pas l'oeuvre divine de la façon la plus parfaite qui soit. Tant que vous percevez le monde dans la forme, alors l'oeuvre de dieu est faite et vous continuez à être dans votre choix d'expérience.
En dehors des choix et des croyances, l'univers disparaît. Les règles, les lois de manifestation dont nous avons paré s'appliquent et vous êtes créateur de l'expérience dans l' expérience.

Une mauvaise question peut-elle apporter une bonne réponse ?
Ce qui cherche et qui pose les questions ne peut être satisfait que par une réponse allant dans le sens de son expérience perçue. Encore une fois, pas de mauvaise réponse, juste un choix de vision du monde. Prenez et accepter le monde ou changer le ! Tout vous est possible une fois passé la barrière de la croyance.

La "bonne" question, dans votre perception actuelle, est "pourquoi je me pose des question ?" "pourquoi je n'accepte pas simplement ce qui EST ?"
Vous avez choisi votre retour à la divinité. Soyez centrés sur ce choix, cette "décision" en accord avec la Source et soyez certains que JE vous mène, à travers toutes expériences vécues et le plus vite possible, vers votre choix.
Dans l'amour le plus grand, l'univers répond toujours de façon approprié ».




CED 69 : Les imposteurs

Sylvain
St esprit, voici la question du jour :
« Que penser des soi-disant «imposteurs» en ce qui concerne le chemin vers la lumière, ceux qui semblent vouloir servir mais qui consciemment ou inconsciemment, enferment plus avant les autres et eux-mêmes dans le monde du rêve ou de l’ego au lieu de réellement libérer et éveiller. Comment discerner et surtout, comment se comporter face à ceux qui semblent de bonne volonté mais qui peut-être se dupent eux-mêmes et les autres. Enfin, comment éviter de se duper soi-même aussi, et de nourrir, sans s’en rendre compte, plutôt ce qui enferme que ce qui libère? »

St Esprit
"La réponse est dans la question , "l'imposteur" est lui aussi divin, d'essence divine, le voir comme un imposteur est une posture de la forme.
En voyant l'imposteur en l' autre, vous voyez l'imposteur en vous. Il s’agit encore ici d' un rôle joué par la personnalité qui se laisse encore duper par un ego subtil, l'ego spirituel.

Comment discerner, comment percevoir l'esprit, l'écoute juste du divin ou sa vision ?
Vos sens physiques sont trompeurs et il n'est nullement question de compter sur la joie provoquée par une prise de conscience pour vous indiquer le bon chemin, la bonne route à coup sûr.
La joie est certes un indicateur mais elle n' est pas suffisante et sa temporalité pourrait vous menez à des pics de dépression dans la forme.
"je n'ai plus cette joie, donc je ne suis plus sur le bon chemin" cela est injuste.

Le guide est la Paix, la liberté réelle. Le bon guide vous mènera à votre propre liberté. Il peut le faire en provocant des ouvertures d'énergie propre à laisser infuser plus l'énergie divine en vous sans prise de conscience particulière que celle d' ETRE, de se savoir être, de se savoir accompagné, il s’agit là des satsangs que nous pratiquons au travers de Sylvain par exemple.
Le guide peut aussi sur chaque sujet vous indiquer un autre choix de vision, simplement il tourne votre regard vers le divin et sa vision simple de ce qui EST.
L'enseignement juste vous libère de plus en plus de l'enseignant. Il sera bon de l' écouter si à chaque écoute, vous vous sentez de plus en plus libre de la personnalité, si l'énergie d'ouverture aura mené à vous les expériences de vision juste que vous souhaitez en votre coeur.

Celui qui libère n'emprisonne pas. Si vous attendez, toujours, un prochain enseignement pour continuer votre cheminement alors vous êtes dépendant, si vous cherchez sans cesse la vision juste ailleurs qu'en vous même alors vous attirez à vous "l'imposteur", la vision de sa propre duperie spirituelle.
Si vous cherchez la liberté alors, l'enseignant juste sera là aussi, d’abord en reflet, dans la forme, de votre propre choix puis, vous serez votre propre enseignant et vous sentirez Ma présence. Vous me saurez à l'écoute de votre questionnement et vous entendrez ou verrez dans l'univers vibrant ma réponse ».



CED 70 : « Pardonnes- leur… »

Sylvain
Voici la question qui nous est posée ce jour :
« Co-créateur de chacune de nos expériences, l'autre qui est une de nos merveilleuses facettes vient-elle systématiquement pour nous guérir et se guérir elle-même comme dit UCEM (« Je serai guéri en LE laissant m'enseigner à guérir ») ? Ou bien comme dans cette image de Jeshua, l'œuvre est-elle parfois tout autre, ne s'arrêtant pas à notre petite personne ? »

St Esprit
« D’abord, merci de dire "NOUS" dans la question qui nous est posée car, ainsi, tu affirmes notre relation.
La véritable question est "sommes-nous victimes de quoi que ce soit ?" En vérité, nous ne pouvons point être victime d'une forme que nous co-créons sans cesse. Celle-ci est parfaite dans notre expérience. C'est le goût de la personnalité de juger bon ou mauvais tout ce qui semble lui arriver.
La personnalité de Jeshua n'a pas maudit les soldats de le fouetter. Les paroles qui vous sont parvenues sont "pardonnes leur, ils ne savent pas ce qu’ils font". Dans ces paroles, la personnalité Jeshua n'a pas pardonné. Il dit "Pardonnes leur", s'adressant ainsi au Père, à son ETRE au delà de l’être.
Au moment de cette expérience difficile, il était 100% dans le rôle se sachant tout de même relié. Ainsi le rôle ne comprenait pas ce qui arrivait et c'est au Père qu'il est demandé la correction de la vision, le pardon.

Souvent, l' Esprit amène à vous des expériences que vous pensez séparées de vos propres pensées, il n'en est rien, c'est toujours de vous dont il s’agit. Le coté "sympathique" de l'expérience est que, effectivement , parfois, vous vous direz avoir à guérir quelque chose en l' "autre" et, dans la forme, cela est exact. Mais en guérissant une de vos facettes, vous vous guérissez parfois de l'opposé de la facette en vous.
Cela peut paraître complexe mais je l'ai déjà dit, vous guérirez de l' expérience de la forme en me laissant guérir d'autres facettes de vous même. Tout est une question de vision. La séparation n'existe pas en réalité, nul ne peut prétendre être au delà d'un autre. Même si vous vous sentez éveillés à une grande source de lumière, cette même source inonde l'intégralité de la forme parce que vous êtes qui vous êtes: le tout, l'ensemble. Il n'y a pas de niveaux de compréhension de qui Je suis.

Je reviens là, effectivement à cette notion que vous appelez ego spirituel, l’ego est l'ego, tous les manteaux lui conviennent. Et, lorsqu'il vous fait croire que vous êtes au delà de certaines considérations, lorsqu'il vous dit que vous "valez" plus que cela: Il a raison ! mais, cela est pour mieux vous tromper ensuite en vous faisant croire à des "niveaux". Ainsi, le contrôle devient pour lui plus simple car, s'il existe des niveaux, alors la pensée d'indignité est toujours là à vous empêcher de vous révéler à vous même car vous croirez, donc vivrez l'impression de ne pas être arrivé au sommet de votre conscience.
Amis, frères et soeurs de lumière, nous sommes UN, n'ayez peur de rien, cette "vie" n'est qu'un souffle, un songe de Dieu. N'accordez par trop d importance à ce qui n'en a aucune ! Seule l'amour qui traverse l' expérience mérite votre attention pleine et entière. Tout est parfait, apprenez à me voir en chacun, en chacune, en tout. "

lundi 19 avril 2010

Satsang collectif

Un peu de technique EFT , un peu de EMDR, un peu de SATSANG et beaucoup d' ESPRIT dans ce paltalk qui nous rappelle de ne pas resister à ce qui EST !

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK64144bccba98e70c9/


lundi 12 avril 2010

Conférence de ce soir .... eveillé ou pas !

Sommes nous si loin de l'eveil, nous faut'il apprendre ou avons nous besoin
de potion magique.. qui sait , tout existe, donc ....

http://www.neufgiga.com/n/50-17/share/LNK66704bc3810bcdf48/

lundi 5 avril 2010

CED 64 l'illumination

Bonsoir les amis, je ne me sens pas de mettre la conférence de ce soir en ligne mais Maria nous à laisser un magnifique message que je vous laisse ici avec une petite vidéo.
Joyeuses pâques à vous tous, continuons à nous laissez apprivoiser par qui nous sommes:

" Pas de besoin, simplement, être l’Amour… L’Amour est ce que chaque Un est

Il n’y a pas à vouloir… Exister suffit

Sentir, vibrer l’Amour, suffit… La pensée est du vent, elle part dans un souffle…

L’ES est…

Une seule réponse à tout ce qui est – Amour… accueillez l’Amour

Peu importe ce que le monde illusoire présente… accueille le avec Amour …

Ne vous abandonnez pas… accompagnez –vous d’Amour

Pleurez, doutez, ce n’a aucune importance… mais recevez toutes les émotions dans l’Amour

L’émotion est une réaction… l’Amour est l’action de libération qui apporte le salut…

Aimez-vous, vous-même, et vous exprimerez l’Amour



Heureuse d'être simplement "




Leonard Cohen - Hallelujah (Official Music Video) - Funny videos are here