Mon dernier livre

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

mardi 26 août 2008

je repars à zéro

C'est drôle cette loi des pensées, elle créée toutes les expérience même les plus farfelues.
En ce moment, je travaille mes peurs ( peur de la mort, peur de manquer, peur d'être rejeter que sais je ?)

Et bien sur, la vie nous mets face à nos créations. Le manque n'existe pas mais comme "tel est ma volonté"dit le génie. Le manque est créé.

Je m'explique, c'est la fin du mois et il me reste peu d'argent et ce jour , je reçois mon premier PV pour excès de vitesse . 90 € non prévue. Je fais mes comptes et voilà, je suis à découvert de 15 € . Alors, je sais , c'est très peu mais voilà que cela a éveille en moi cette peur de manquer !
Et là, en moi, la voix de mon âme me dit "non, tu n'es pas à découvert"
Je réponds "constate, je le suis"
"le crois tu ?" réponds la voix et là, elle me montre , en visualisation, ma feuille d'impôt.
Et là !!! que dire devant çà, je me souviens que cette année, les impôts m'ont rendu 1015€ (en remboursement de l'achat d'un poêle a énergie renouvelable ).
Sur ces 1015€ , j'en ais mis 1000 de coté pour prévision des impôts 2008 et .....
.... donc, mon compte n'est pas à découvert, il est à 0.
et là, la voix reprends "voilà ton symbole, tu repars à zéro"

C'est génial car j'ai commencé à lire un livre qui s'appelle "un cours en miracles " et j'ai sérieusement pensé que cela pouvait être un nouveau départ dans ma quête de la réalisation et de mon retour à ma divinité.

LA vie aujourd'hui me l'a prouvé . Merci, milles fois d'avoir mis les compteurs à zéro

mercredi 20 août 2008

La bonne décision ...

Vous savez, je suis en permanence dans ma pensée d'évolution ( de dé-évolution, de retour à moi même ) et ce faisant, je m'aperçois que reviens souvent autour de moi le mot "décision".

Alors mon mental discute mais je me dis pourquoi ce mot "dé cision" et en disant ça lentement, ça à fait tilt !

"Dé-scission" en fait ce mot me ramène à mon but du moment : cessez de croire que je suis séparer de la divinité et de mon pouvoir créateur.

La bonne dé-scission pour moi c'est donc de supprimer l'idée de scission et les bonnes décisions sont celles où, relier à mon plan divin dans un état de dé-scission, je suis la voie du divin en moi ou plutôt la voie du divin que je SUIS car en disant divin en moi, je pense encore à une sorte de séparation plus fine mais fausse !

mardi 19 août 2008

Croire pour voir pour croire

Je note ici quelques clefs sur la réalisation de la loi d'attraction que j'ai trouvé à la lecture d'une conférences d'êtres éveillés :

- Nous ne devons pas voir pour croire. En fait, comme je l'ai déjà précisé, nos croyances sont la clef. En croyant, nous créons. En créant, nous voyons et en voyant, nous croyons encore plus mais, ne nous trompons pas, NOUS AVONS CRU ( nous sommes dans notre système de croyance ) AVANT DE VOIR.

- TOUT sans exception ce que nous expérimentons n'est que le reflet de nos croyances, d'une partie de nous même.

- Nous ne sommes pas jugé, nous expérimentons notre propre jugement au travers l'autre.

- Le jugement nous laisse dans le monde illusoire de l'EGO, sans jugement, pas d' EGO

vendredi 15 août 2008

Actions Maintenant.

C'est drôle, les messages que j'ai laissé jusqu'à présent laissait une grande place au théories afin de poser les fondements de mon "travail" actuel.
Mes pensées se dirigent maintenant sur l'action, sur le "concrètement... vas y, reprends ton pouvoir divin de création".
Hé bien, en restant une semaine sur cette pensée, la Vie m'as apporté des textes, des messages et des rencontres qui m'aide a aller plus loin encore dans la redécouverte de moi même.

Alors, ce que je ressens, à tort ou à raison ,comme un grand frein, c'est le filtre des croyances et de l'Ego .
Alors je me disais "comment changer ces filtres" et en moi ce message intérieur " la Vie ne me veut que le plus grand bien , la Vie ne me veut que le plus grand bien , la Vie ne me veut que le plus grand bien .
Hé puis TILT, si la vie ne me veut que le plus grand bien alors mes pensées ne devraient pas m'apporter parfois de la peur ou de la peine.

Il me faut filtrer mes pensées avec ce filtre que j'aime du "La vie ne me veut que le plus grand bien !" alors je suppose que si j'ai une pensée qui vient, maintenant que j'ai une sorte de recul à les entendre, je dois les filtrer. Si une pensée me fait du bien, elle est probablement d'ordre divin, si elle est désagréable ou triste alors, elle n'est pas de moi et je dois la laisser passer.

Ma crainte, comme au moment ou j'écris, c'est que, de suite, mon ego-mental me dise des trucs du genre "mais VOIT, ta réalité est pourtant celle là !" . Alors, face à celà, je dois me dire que celui qui créé mon monde c'est moi et je peux donc le transformer. Ce monde, je le vois au travers de filtres, alors je dois changer mes filtres ou plutôt enlever leurs voiles illusoires.

vendredi 8 août 2008

Je suis tout ce qui EST



"Je suis tout ce qui EST", c'est la traduction que je préfère du nom de Dieu !


Je parle la du moment ou Moïse, dans les écritures, parle au buisson ardent et ou il demande le nom de Dieu. Dieu lui aurait répondu ce qui à été plus ou moins bien traduit en anglais par "I AM THAT, I AM". Il y as un superbe film de James Twynam qui s'appelle "the moses code" et qui, pour ceux qui comprennent l'américain, exprime cela avec beaucoup de lumière.


En lisant les traductions sur internet, celle avec lequel je résonne le plus c'est "Je suis ce qui est , a été et sera " ou "Je suis tout ce qui EST". "Dieu" exprime toute sa grandeur, son omniscience a travers ces mots. IL le fait sans s'enfermer dans la définition d'un nom.


A la lumière des 2 expériences dont j'ai parlé précédemment, il m'apparaît que la science nous révèle que nous sommes tous lié l'un à l'autre au point de vue subatomique. Cela nous révèle aussi que nous pouvons modifier le champ vibratoire autour de nous par l'observation, par la pensée et la force des sentiments, le tout sans distinction de temps et d'espace. Cela me confirme aussi qu'en nous modifiant nous même, étant relié à tout, nous changeons le monde.


"Nous sommes tous ce qui est , a été et sera", ça me rappelle quelquechose ......


Alors si nous sommes tout ce qui est et que "nous" c'est scientifiquement UN . Le UN c'est JE SUIS donc .... Je suis tout ce qui EST ! Je ne peux qu'en conclure une chose : je suis Dieu, comme chacun d'entre nous est Dieu.


Alors, je me sens très "bridé" pour un dieu mais étant Dieu, je ne peux être limité que ma propre création sur et en écho de moi même. Je tourne en rond mais retrouvez notre nature divine ne peut être que la seule mission valable ...
ET là encore en écrivant ces mots, je m'aperçois de mon erreur, je n'ai pas a "devenir" ce que je suis déjà ! Je dois retrouver un état d'ETRE, ce que je suis vraiment, et l'exprimer dans ce monde.


vendredi 1 août 2008

Nouvelle expérience

Une autre expérience, prenont une particule quantique et coupons la en 2 ( c'est très imagé tout ça bien sur ! ).
Envoyons a 500 km l'une de l'autre chacune de ces particules et forçons l'une des 2 à prendre une direction particulière . Et bien sa "jumelle" va instantanément ( c'est à dire dans un temps inférieur à une mesure d'un milliardième de seconde mesuré par une horloge atomique ) changer de direction elle aussi.

Quel que soit le changement que l'on effectue sur une des particules jumelles, l'autre réagira de la même manière immédiatement.

Alors, une hypothèse est qu' une information se transmet, et là nous sommes à des vitesses supérieur à celle de la lumière et là on se heurte à bien des freins mathématiques et physiques.

Soit , et c'est l'hypothèse retenue, les particules jumelles ne font qu'une et n'ont jamais été séparées, nous avons juste l'illusion de la séparation.

C'est comme ce que je vous disais du big bang ! Rien n'a été séparé, même si le temps et l'espace nous donne l'illusion de la séparation ! Chaque particule de cette univers est unie aux autres .

Songer aux possibilités de création que cela offre ! En me modifiant moi, je modifie l'univers qui , je le rappelle, ne nous veut que du bien ! Ainsi, si nous considérons que rien n'est séparé, inutile d'"envoyer" des bonnes pensées par ci, par là ! Ça marche bien sur mais cela demande beaucoup plus d'énergie que d'envoyer ces pensées d'amour et de lumière en soi même en gardant à l'esprit cette connexion qui nous lie tous.

La maladie, la souffrance et la guerre ne sont qu'un reflet d'une part en nous même !
C'est pas facile d'en prendre conscience mais c'est ainsi, l'univers est immuablement holographique alors ... si nous voulons sauvez le monde ! sauvons nous nous même, et , il ne peut en être autrement, l'univers s'ouvrira à notre potentiel énergétique et obéira à notre capacité divine de création en rayonnant à l'extérieur notre image intérieur . Les "miracles" sont l'expression de notre état naturel de création

Voici encore ci dessous une vidéo pour comprendre par l'image :