Mon dernier livre

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

mardi 9 novembre 2010

CED 85 : Le vide et notre pouvoir de création

Alors que je retranscris quelques mots de l’Esprit, nous avancos vers de nouvelles compréhensions importantes de qui nous sommes, ce CED, peu être très « technique » est un des « pivots » de notre nouvelle vision

CED 85 : Le vide et notre pouvoir de création

Je parle ici à un niveau de compréhension plutôt matériel et, lié avec l’Esprit, je voudrais donné quelques explications, trop rapide, peut être, sur ce que l’ont appelle « la loi d’attraction »

Une amie nous disait qu’elle présentait qu’elle n’était plus intéressé que par le « vide », elle ressent que quelque chose est là qui est important.

Nous avons, vous le savez, l’impression de vivre dans le temps !
Il semble y avoir un passé, un présent et un futur.
Nous savons aussi que le seul « temps » réel est le présent. Nous ne visons que le présent, personne ne vit le passé ou le futur, nous faisons comme vivre plein de moments présents.
Or, dans ces temps nous sommes limités par nos perceptions illusoires données par nos cinq sens. L’œil par exemple ne semble percevoir que 24 image par seconde, si il y avait plus d’image, celles deviendrait « subliminal », elle imprimerait notre conscience de quelque chose que nous semblons ne pas avoir « vu ».
Tout cela pour vous dire que nous vivons comme des fragments de temps. Mais, il existe des espaces, des « vides » entre chaque perception. Divisons simplement une seconde par 100, hé bien, sur ces 100, nous ne percevront, visuellement, que 24 moments présents mais, les 76 autres moments existe belle et bien !

A chaque seconde, pourtant, nous émettons des milliers de pensées conscientes et inconscientes. Ces pensées-émotions, sont, nous l’avons appris maintenant, comme un vœu que nous émettons vers l’univers qui semblent nous apporter la visibilité de ces vœux par notre droit « divin » de création qui est toujours respecté.

Dans mon propre cas, j’ais longtemps pensé : « j’aimerais bien avoir du temps pour moi, j’aimerais bien avoir au moins 21 jours pour me détendre…. J’adore ces théories spirituelles mais, pour les appliquer, j’aurais besoin de piqure de rappels régulièrement. J’aurais besoin qu’un évènement me marque pour ne plus revenir comme en arrière sur moi-même !» et, aujourd’hui, me voilà atteint d’un cancer !
Ce cancer en est « évènement marquant et important », en même temps, il fait partie de ceux qui se soigne assez facilement par la chirurgie et la chimio « 21 jours de repos », seulement voilà, ce cancer me prive , à vie, d’une hormone ou j’aurais besoin de « piqure de rappel » tout les 21 jours !
Que dire de plus, mes vœux sont exaucés et magnifiquement, parfaitement par le divin en moi.

Comment cela fonctionne t’il ? Le rapport avec le temps, avec le vide ?

Hé bien, L’Esprit, le divin en nous connaît tout les temps, il « vit » à une cadence beaucoup plus rapide que la notre et, à chacune de nos pensées, il est capable de « voyager » dans tout les « futurs » possibles pour nous ramenez nos « désirs » et, si nous sommes en accord avec l’univers, le divin , hé bien, rien n’empêche ses désirs de devenir notre futur , quelque soit nos désir . C’est bien cela le sens de toutes les leçons du cours que nous donnent l’Esprit.
Et ce vide, qui semble si vide est en fait plein, tellement plein d’énergie.
Nous pensons tellement que le vide est « vide » que nous sommes comme des poissons qui renieraient l’eau parce que l’eau est leurs éléments de vie naturelle. Cette « eau » relie, quelque part chacun des poissons entre eux. Hé bien il en est de même du vide entre chaque atome, il nous relie tous, il relie toute la matière. Sauf, que ce vide est plein d’une énergie que des scientifiques, comme Nassim Haramein par exemple, découvre seulement. Ce vide serait comme une toile reliant entre elle chaque particule de l’univers. Et si ce vide était pensant et agissant, alors, nous pourrions presque l’appeler Dieu.

Ainsi et j’en viens au bout de mon explication, peut être compliqué je l’avoue :
Uni par le vide immensément puissant, une partie de nous même pour laquelle le temps n’est pas un obstacle, nous propose de nouveaux moments présents pouvant nous conduire vers nos pensées. Mais il existe une intelligence dans tout cela, et cette intelligence nous veut le plus grand bien, c’est elle qui nous dit de lâcher prise de nos pensées, de nos valeurs ou croyance auquel elle ne peut que répondre. En lâchant prise, en étant plus dans la confiance que les futurs moments présents sont préparés pour nous par un être ne nous voulant que le plus grand bien, alors, nous pourrions allez vers un âge d’or ou nous n’aurions plus qu’à vivre en conscience, l’émerveillement de la création divine du « vide ».

Voilà qui donne une autre résonnance au concept de conscience / confiance n’est ce pas !

Aucun commentaire: