Mon dernier livre

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

mercredi 4 février 2015

L'importance du OUI

Retour dans le passé,
Je vais ce jour et la semaine prochaine vous faire passer une série de 5 messages que j'ai canalisé avec mon ami Sylvain Du Boullay (merci infiniment) il y a déjà quelques années.
Ces messages bien que datant pour le premier de 2010 me semble toujours d'actualité, ils viennent d'une fraternité d'être de lumière dont Sylah, Sananda, St Germain, Michael, Marie, Lady Nada font partie.

Le premier d'appelle "L'importance du OUI" et date du 9 11 2010

L’importance du « OUI »

Ce message est très particulier, il m’a été demandé par l’Esprit de m’associer à un autre frère de lumière - Sylvain du Boullay - pour que nous soyons le réceptacle parfait du message.
Celui-ci est important, car il nous éclaire sur ce que nous pourrions appeler notre « futur »
"
Bonjour à vous mes amis. Croyez bien que nous sommes très heureux de vous croiser tous deux aujourd’hui. Vos énergies se conjuguent afin d’effectivement apporter un message qui est important, et nous n’utilisons pas le mot « important » régulièrement avec toi Sylvain. Nous t’apprenons au contraire que, en ce monde, la valeur et l’importance n’existent pas, n’ont pas lieu d’exister. Cependant, nous employons ce mot pour ce message. Pourquoi ? Parce que nous voudrions que vous soyez de ceux qui vont amener le visible à l’invisible, et non l’inverse.

Lorsque nous communiquons avec vous, nous amenons le sans forme à la forme. Mais nous avons besoin aussi du pas inverse, actuellement, besoin que la forme vienne au sans forme, et nous allons nous en expliquer.

Vous êtes créateur de la visibilité qui vous entoure. Vous êtes créateur de votre corps, créateur de vos pensées qui se matérialisent ensuite, bien malgré vous souvent, et dans un processus qui vous semble très étrange encore, même si vous avez maintenant la connaissance de ce fait. [...]

Cette représentation actuelle et votre choix d’incarnation dans cette représentation est délibéré et correspond à un changement important, puisqu’il amène la matérialisation de plus en plus rapide de vos pensées, la matérialisation de plus en plus rapide de l’invisible vers le visible.

Vos propres « règles physiques » vont être « détournées ». Détournées dans le sens de « non comprises » par la majorité de vos scientifiques. Vous arrivez à ce moment où basculent les énergies du temps et de l’espace même. Aujourd’hui, de moins en moins de freins viennent vous empêcher d’être les créateurs tout puissants que vous êtes.

Voilà cependant qu’arrive - par bien des voies détournées, d’ego additionnées, qui veulent vous faire croire que cette époque que vous vivez, que vous allez vivre, vers une échéance, ou non, du moins dans ce transport - voilà que l’on vous amène à croire que tout va disparaître, que des catastrophes vont arriver. « Rationnellement » aujourd’hui, - pour utiliser un de vos mots, car rien n’est rationnel là-dedans - beaucoup d’entre vous ne croient pas à ces histoires. Seulement voilà, beaucoup d’entre vous, y croient ! Et, comme ils le croient et comme ils le pensent, bien sûr, ils vont voir des bouleversements, bien sûr vous allez voir des bouleversements planétaires importants. Vous allez voir vos champs magnétiques perturbés dans les mois, dans les jours, dans les années qui viennent, et cela va provoquer des inquiétudes et ces inquiétudes vont se matérialiser. Voici ce que nous vous disons :

Ne soyez pas inquiet. C’est le sans forme qui vient à vous. Ce sont de nouvelles énergies qui viennent à vous, de nouvelles énergies de paix réelle, de gloire réelle, de correspondance réelle à Qui vous êtes. Dans l’apparence cela peut sembler « tremblant ». Cela peut sembler perturbant. Ne soyez pas perturbés.

Voici ce que nous vous disons aujourd’hui : « ne soyez pas perturbés de ce qui arrive ».

Effectivement, si beaucoup d’entre vous s’inquiètent, nous ne pourrons pas accéder à votre plan. Cette intervention sera comme « retardée ». Alors cela n’a pas d’importance pour nous, parce que nous vous savons déjà à nos cotés et pour nous, la notion de temps n’existe pas !
Pour tout vous dire mes amis, nous vous parlons du « futur », de ce que vous appelez le futur et nous vous savons déjà à nos côtés. Nous sommes mêmes - ceux là qui vous parlent, - une sorte de copie de vous-même, dans un autre temps. Alors pourquoi vouloir modifier ce qui semble être votre futur, pourquoi vous demander la paix et le calme ?
Parce que tout existe en même temps. Parce qu’il existe toujours un moment ou doivent se croiser des énergies pour atteindre un état de paix. Parce qu’il existe toujours un moment - ce moment de croisement - où nous devons entendre une réponse de votre part, où nous devons entendre votre désir, où nous devons entendre un « OUI ».

Un « Oui » à ce qui va se passer, mais un oui sans crainte. Nous vous avons parlé mille fois de cette notion de confiance qui est de vous dire : « nous pouvons créer votre futur, ce qui pour vous est un futur ». Bien sûr, il s’agit d’actualiser de nouveaux présents, de mettre devant vous de nouvelles images, de nouvelles propositions, de nouveaux choix.

Dans cette période charnière, vous verrez apparaître d’ici quelques années - mais très peu en fait - ce que vous appelez des phénomènes étranges, paranormaux, extra-terrestres.

N’ayez aucune crainte de cela. Il s’agit, encore une fois, de phénomènes qui sont là pour mettre ce moment précis, cet état de paix, cet état « zéro » à nouveau en place. Alors aujourd'hui, même si vous pensez qu’ils ne seront pas nombreux ceux qui entendront ou liront ce message, sachez ceci :
Votre « oui », votre acceptation totale de ce qui EST, est nécessaire - ne serait-ce qu’une seule seconde - pour que la suite, le moment merveilleux de notre croisement, arrive.

Nous savons aujourd’hui que beaucoup d’entre vous connaissent leur état divin. Beaucoup d’entre vous ont entendu parler de « lâcher prise » et confondent souvent cela avec une notion de « totale soumission ». Il ne faut pas prendre ce mot sous la forme d’une « soumission esclavagiste ». Nous n’avons aucune demande vis-à-vis de vous – aucune - à part celle que nous vous offrons aujourd’hui, une possibilité que nous vous offrons aujourd’hui.

Mais nous n’avons pas de demande. Quand nous parlons de soumission, quand vous entendez parler de lâcher prise, il s’agit en fait de faire confiance aux changements, de ne pas s’opposer à ce qui Est, de traverser le moment présent dans l’énergie de Qui nous sommes, et non de qui vous êtes. (Note de l’auteur : dans le sens « Ou croyez être ») Il est inutile de vous placer dans des états de « conscience modifiée » pour accéder à cela, puisque nous sommes l’énergie même qui provoque le futur, qui provoque ces choix et qui prenons chacune de vos pensées pour les réaliser.

C’est pourquoi nous vous demandons de tourner votre regard vers nous, d’avoir simplement l’humilité de dire que vous ne pouvez rien, mais que vous ne pouvez rien dans le sens d’une action concrète et volontaire. En dehors de ce « oui » que nous vous demandons, celui qui créé l’action, celui qui créé le moment présent, c’est Nous. C’est vous, c’est Nous dans le futur. Comprenez : nous sommes liés. Nous sommes totalement liés.

En fait, en essayant de faire le travail à notre place, vous ne faites que freiner les futurs merveilleux qui vous attendent. N’ayez pas peur, n’ayez pas peur de faire confiance, n’ayez pas peur des ajustements qui arriveront dès le début de cette volonté de nous faire confiance.

Car effectivement, quand vous serez dans cette conscience et que vous nous direz « que ta volonté soit faite, que votre volonté soit faite », au début, pour provoquer des ajustements qui vous amènent à la paix, vous aurez l’impression de vivre, matériellement, physiquement, des grands bouleversements, de traverser des maladies, de traverser un évènement pénible, d’avoir des ruptures, de quitter quelque chose qui semble tant vous plaire. Et pourtant, et pourtant, c’est pour vous amener, le plus rapidement possible, à votre nouveau champ de conscience, à votre nouveau champ de Vie.

Nous avons besoin aujourd’hui, de vos deux énergies (Note de l’auteur : celles des « Sylvains »), pour prononcer ce message, car nous savons que, tout deux, vous êtes dans cette acceptation, et nous ne pouvions pas laisser ce message passer sans qu’au moins cette énergie soit présente.

Mes amis, n’accorder d’importance à rien de visible, ne signifie pas ne pas l’observer.
Lorsque nous avons, tout à l’heure, parlé de valeur, il est très clair que si vous accordez une valeur à quelque chose de visible, en fait, vous accordez une valeur à l’illusion. Mais, observer la vie comme on lit un livre, comme vous lisez un livre, c'est-à-dire comme une histoire, comme une sorte de signe, voilà la véritable interprétation.
Donc, pas de valeur à donner, mais une interprétation à trouver. Pourquoi ?
Parce que nous avons compris votre désir de faire cette évolution en conscience et en confiance avec nous, et nous avons souvent lié ces mots avec toi Sylvain : « Conscience et Confiance » pour cela, pour vous dire que nous avons accepté – puisque nous ne refusons jamais - nous avons accepté votre vœu de faire cela en confiance et en conscience avec vous. Simplement, cette conscience elle, implique d’être l’observateur de ce qui se passe. Il ne s’agit pas de vous forcer dans une voie ou dans une autre.

Alors, comment faire ce « OUI » que nous vous demandons ? Encore une fois, il n’est nécessaire qu’une seule seconde de votre vie ! Vous devez, pendant une seconde (ou plus, tant mieux), pour vous, pour nous, observer la Paix, observer le moment présent, être dans un état où vous vous direz intérieurement : « tout est parfait, tout va bien ».

N’écoutez pas ces phrases que l’égo vous prononce et qui veulent rendre le monde matériel physique, et vous dire : « mais non, cela ne vas pas, regarde ceci, observe cela ». Cela n’a pas d’importance. C’est une illusion. Qui vous êtes va bien et à toujours été très très bien. Soyez dans cet état de conscience, et alors le croisement s’opèrera, à cette seconde-là, même si vous n’en voyez pas d’effet visible à la minute. Sachez que ce vœu-là, nous vous le demandons, car vous avez une loi universelle, avec nous : celle du libre arbitre.

Et par cette loi universelle, votre acceptation est nécessaire. Oh, nous savons, mes amis, que nous avons déjà la vôtre. Beaucoup de ceux qui entendront ou liront ce message, eux aussi, auront cette volonté. Nous vous demandons aussi de dire « oui » pour le monde. Voilà une petite nuance. Nous vous demandons de vous relier à l’énergie de votre planète, de votre système, qui en fait représente l’Unicité que vous êtes. C’est une représentation matérielle, physique. Pour vous, vous vous dites : « c’est ma planète ». Mais cette planète n’existe pas, elle est le symbole de votre Unité. Alors, imaginez-vous être ce symbole d’Unité. Sentez-vous bien sur cette terre et amenez à cette Terre l’énergie d’amour, de lumière et de paix.

En faisant cela, vous participerez, dans l’Unité, à prononcer le « OUI » pour tout l’univers, pour toute l’Unité.

Nous savons que beaucoup d’entre vous ne croient pas en ceci, en cela, ou jouent avec un jeu de croyance. Cela n’est pas important. Sachez que - et il en a toujours été ainsi - la pensée de paix et d’amour multiplie par un million votre potentiel créateur, parce que, quand vous êtes dans un état de paix et d’amour, vous êtes reliés à nous, et nous sommes tout puissants.

Ainsi - et nous l’avons déjà écrit, et notre ami Jésus, pour prononcer son nom, a déjà dit cela - il suffit qu’un seul s’éveille, parce que un seul en état de paix et d’amour profond et de totale symbiose avec la planète, avec l’univers, peut faire basculer les énergies de cette planète.

Nous vous savons encore avec ces croyances dans ce monde. C’est pourquoi nous vous avons parlé d’une représentation de ce monde. Pour vous donner un chiffre, pour vous donner une sorte de chose, quelque chose qui vous semble concret, disons que si 166 000 personnes de votre monde ont une pensée de paix et d’amour, cela créera une énergie suffisante pour faire basculer totalement le paradigme total de votre univers, de votre planète.

Alors ces êtres que vous ne voyez pas apparaitront. Vous savez, votre Terre est visitée beaucoup plus régulièrement que vous le croyez - pour parler dans le monde visible -. Des unités extérieures, que vous appelez extra-terrestres, viennent régulièrement, très régulièrement, observer la planète. Pour la majorité des cas, vous ne voyez pas, mais certains sont parmi vous. Dans certaines grandes villes, ils se cachent sous forme de clochards ou sous forme de gens très bien habillés. Peu importe, ils prennent votre apparence, mais ne le sont pas !

Pourquoi est-ce qu’ils observent cela ? Parce qu’eux ont déjà fait ce choix d’Unité. Pour la majorité d’entre eux, dans ces temps, dans ces espaces, qui les représentent, ce choix est déjà fait. Alors ils observent comment vous manipulez l’amour pour créer votre monde. Et alors que vous direz « oui » pour avoir cette nouvelle vision, ce nouveau champ de conscience, alors ils vous apparaitront. N’ayez crainte de ce moment-là non plus. Encore une fois, nous vous disons : n’ayez pas peur ! De nouvelles visibilités apparaitront, de nouvelles technologies apparaitront. Peu importe !

Cela, c’est parce que vous croyez encore avoir deux pieds sur une planète. Et ce moment sera merveilleux, car sachez qu’il vous apportera la certitude de l’Unité. Se savoir être UN confère tellement de possibilités. Alors vous comprendrez mieux cette phrase qui vous est répétée sans cesse : « ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse ». Parce que c’est toujours à vous que vous le faites, c’est toujours à vous que vous le dites. Comprenez qu’une fois que toute la planète comprendra cela, vous ne pourrez plus vivre de la même manière. Mais n’ayez crainte de votre nouveau mode de vie. Il sera totalement en harmonie. Cela ne vous empêchera pas de vous mettre en colère, d’être heureux ou malheureux. Cela vous amènera une nouvelle énergie, de nouvelles possibilités et, dans le monde visible, cela amènera ce que l’on appellera « l’homme nouveau ».

Nous vous remercions, profondément d’avoir été à l’écoute de ce moment.
Nous vous remercions profondément d’avoir choisi l’Unité car, soyez-en certains, cela est déjà fait.
Ce moment où nous vous parlons était déjà inscrit, et ce message que nous vous donnons sera répercuté sur la planète à bien des personnes qui canalisent, qui sont capables d’entendre un autre champ dimensionnel. Cela a déjà commencé. Cela continuera.
Soyez bénis de toute la lumière possible.

N’oubliez pas que les moments qui arrivent vers vous ne sont pas des moments de catastrophe et de cataclysme. Ce sont des moments de renouveau. Ce sont les moments où vous vous révélez à vous-même. Ce sont les moments où vous ajustez vos énergies et - comme vous ajustez vos énergies - la planète aussi les réajustera.
Soyez en paix avec cela, soyez un maximum à être en paix avec cela.
Il ne vous arrivera rien, puisqu’il ne vous est jamais rien arrivé en fait.
Dans l’amour et dans la paix, soyez totalement bénis.

(Reçu par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boulllay le 9 novembre 2010)

Photo : Retour dans le passé,
Je vais ce jour et la semaine prochaine vous faire passer une série de 5 messages que j'ai canalisé avec mon ami Sylvain Du Boullay (merci infiniment) il y a déjà quelques années.
Ces messages bien que datant pour le premier de 2010 me semble toujours d'actualité, ils viennent d'une fraternité d'être de lumière dont Sylah, Sananda, St Germain, Michael, Marie, Lady Nada font partie.

Le premier d'appelle "L'importance du OUI" et date du 9 11 2010

L’importance du « OUI »

Ce message est très particulier, il m’a été demandé par l’Esprit de m’associer à un autre frère de lumière - Sylvain du Boullay -  pour que nous soyons le réceptacle parfait du message.
Celui-ci est important, car il nous éclaire sur ce que nous pourrions appeler notre « futur »
" 
Bonjour à vous mes amis. Croyez bien que nous sommes très heureux de vous croiser tous deux aujourd’hui. Vos énergies se conjuguent afin d’effectivement apporter un message qui est important, et nous n’utilisons pas le mot « important » régulièrement avec toi Sylvain. Nous t’apprenons au contraire que, en ce monde, la valeur et l’importance n’existent pas, n’ont pas lieu d’exister. Cependant, nous employons ce mot pour ce message. Pourquoi ? Parce que nous voudrions que vous soyez de ceux qui vont amener le visible à l’invisible, et non l’inverse.

Lorsque nous communiquons avec vous, nous amenons le sans forme à la forme. Mais nous avons besoin aussi du pas inverse, actuellement, besoin que la forme vienne au sans forme, et nous allons nous en expliquer.

Vous êtes créateur de la visibilité qui vous entoure. Vous êtes créateur de votre corps, créateur de vos pensées qui se matérialisent ensuite, bien malgré vous souvent, et dans un processus qui vous semble très étrange encore, même si vous avez maintenant la connaissance de ce fait. [...]

Cette représentation actuelle et votre choix d’incarnation dans cette représentation est délibéré et correspond à un changement important, puisqu’il amène la matérialisation de plus en plus rapide de vos pensées, la matérialisation de plus en plus rapide de l’invisible vers le visible. 

Vos propres « règles physiques » vont être « détournées ». Détournées dans le sens de « non comprises » par la majorité de vos scientifiques. Vous arrivez à ce moment où basculent les énergies du temps et de l’espace même. Aujourd’hui, de moins en moins de freins viennent vous empêcher d’être les créateurs tout puissants que vous êtes. 

Voilà cependant qu’arrive - par bien des voies détournées, d’ego additionnées, qui veulent vous faire croire que cette époque que vous vivez, que vous allez vivre, vers une échéance, ou non, du moins dans ce transport - voilà que l’on vous amène à croire que tout va disparaître, que des catastrophes vont arriver. « Rationnellement » aujourd’hui, - pour utiliser un de vos mots, car rien n’est rationnel là-dedans - beaucoup d’entre vous ne croient pas à ces histoires. Seulement voilà, beaucoup d’entre vous, y croient ! Et, comme ils le croient et comme ils le pensent, bien sûr, ils vont voir des bouleversements, bien sûr vous allez voir des bouleversements planétaires importants. Vous allez voir vos champs magnétiques perturbés dans les mois, dans les jours, dans les années qui viennent, et cela va provoquer des inquiétudes et ces inquiétudes vont se matérialiser. Voici ce que nous vous disons :

Ne soyez pas inquiet. C’est le sans forme qui vient à vous. Ce sont de nouvelles énergies qui viennent à vous, de nouvelles énergies de paix réelle, de gloire réelle, de correspondance réelle à Qui vous êtes. Dans l’apparence cela peut sembler « tremblant ». Cela peut sembler perturbant. Ne soyez pas perturbés. 

Voici ce que nous vous disons aujourd’hui : «  ne soyez pas perturbés de ce qui arrive ».

Effectivement, si beaucoup d’entre vous s’inquiètent, nous ne pourrons pas accéder à votre plan. Cette intervention sera comme « retardée ». Alors cela n’a pas d’importance pour nous, parce que nous vous savons déjà à nos cotés et pour nous, la notion de temps n’existe pas !
Pour tout vous dire mes amis, nous vous parlons du « futur », de ce que vous appelez le futur et nous vous savons déjà à nos côtés. Nous sommes mêmes - ceux là qui vous parlent, -  une sorte de copie de vous-même, dans un autre temps. Alors pourquoi vouloir modifier ce qui semble être votre futur, pourquoi vous demander la paix et le calme ?
Parce que tout existe en même temps. Parce qu’il existe toujours un moment ou doivent se croiser des énergies pour atteindre un état de paix. Parce qu’il existe toujours un moment - ce moment de croisement - où nous devons entendre une réponse de votre part, où nous devons entendre votre désir, où nous devons entendre un « OUI ».

Un « Oui » à ce qui va se passer, mais un oui sans crainte. Nous vous avons parlé mille fois de cette notion de confiance qui est de vous dire : «  nous pouvons créer votre futur, ce qui pour vous est un futur ». Bien sûr, il s’agit d’actualiser de nouveaux présents, de mettre devant vous de nouvelles images, de nouvelles propositions, de nouveaux choix.

Dans cette période charnière, vous verrez apparaître d’ici quelques années - mais très peu en fait - ce que vous appelez des phénomènes étranges, paranormaux, extra-terrestres.

N’ayez aucune crainte de cela. Il s’agit, encore une fois, de phénomènes qui sont là pour mettre ce moment précis, cet état de paix, cet état « zéro » à nouveau en place. Alors aujourd'hui, même si vous pensez qu’ils ne seront pas nombreux ceux qui entendront ou liront ce message, sachez ceci :
Votre « oui », votre acceptation totale de ce qui EST, est nécessaire - ne serait-ce qu’une seule seconde - pour que la suite, le moment merveilleux de notre croisement, arrive. 

Nous savons aujourd’hui que beaucoup d’entre vous connaissent leur état divin. Beaucoup d’entre vous ont entendu parler de « lâcher prise » et confondent souvent cela avec une notion de « totale soumission ». Il ne faut pas prendre ce mot sous la forme d’une « soumission esclavagiste ». Nous n’avons aucune demande vis-à-vis de vous – aucune - à part celle que nous vous offrons aujourd’hui, une possibilité que nous vous offrons aujourd’hui.

Mais nous n’avons pas de demande. Quand nous parlons de soumission, quand vous entendez parler de lâcher prise, il s’agit en fait de faire confiance aux changements, de ne pas s’opposer à ce qui Est, de traverser le moment présent dans l’énergie de Qui nous sommes, et non de qui vous êtes. (Note de l’auteur : dans le sens « Ou croyez être ») Il est inutile de vous placer dans des états de « conscience modifiée » pour accéder à cela, puisque nous sommes l’énergie même qui provoque le futur, qui provoque ces choix et qui prenons chacune de vos pensées pour les réaliser.

 C’est pourquoi nous vous demandons de tourner votre regard vers nous, d’avoir simplement l’humilité de dire que vous ne pouvez rien, mais que vous ne pouvez rien dans le sens d’une action concrète et volontaire. En dehors de ce « oui » que nous vous demandons, celui qui créé l’action, celui qui créé le moment présent, c’est Nous. C’est vous, c’est Nous dans le futur. Comprenez : nous sommes liés. Nous sommes totalement liés.

En fait, en essayant de faire le  travail à notre place, vous ne faites que freiner les futurs merveilleux qui vous attendent. N’ayez pas peur, n’ayez pas peur de faire confiance, n’ayez pas peur des ajustements qui arriveront dès le début de cette volonté de nous faire confiance.

Car effectivement, quand vous serez dans cette conscience et que vous nous direz « que ta volonté soit faite, que votre volonté soit faite », au début, pour provoquer des ajustements qui vous amènent à la paix, vous aurez l’impression de vivre, matériellement, physiquement, des grands bouleversements, de traverser des maladies, de traverser un évènement pénible, d’avoir des ruptures, de quitter quelque chose qui semble tant vous plaire. Et pourtant, et pourtant, c’est pour vous amener, le plus rapidement possible, à votre nouveau champ de conscience, à votre nouveau champ de Vie. 

Nous avons besoin aujourd’hui, de vos deux énergies (Note de l’auteur : celles des « Sylvains »), pour prononcer ce message, car nous savons que, tout deux, vous êtes dans cette acceptation, et nous ne pouvions pas laisser ce message passer sans qu’au moins cette énergie soit présente.

Mes amis, n’accorder d’importance à rien de visible, ne signifie pas ne pas l’observer.
Lorsque nous avons, tout à l’heure, parlé de valeur, il est très clair que si vous accordez une valeur à quelque chose de visible, en fait, vous accordez une valeur à l’illusion. Mais, observer la vie comme on lit un livre, comme vous lisez un livre, c'est-à-dire comme une histoire, comme une sorte de signe, voilà la véritable interprétation.
Donc, pas de valeur à donner, mais une interprétation à trouver. Pourquoi ?
 Parce que nous avons compris votre désir de faire cette évolution en conscience et en confiance avec nous, et nous avons souvent lié ces mots avec toi Sylvain : « Conscience et Confiance » pour cela, pour vous dire que nous avons accepté – puisque nous ne refusons jamais - nous avons accepté votre vœu de faire cela en confiance et en conscience avec vous. Simplement, cette conscience elle, implique d’être l’observateur de ce qui se passe. Il ne s’agit pas de vous forcer dans une voie ou dans une autre. 

Alors, comment faire ce « OUI » que nous vous demandons ? Encore une fois, il n’est nécessaire qu’une seule seconde de votre vie ! Vous devez, pendant une seconde (ou plus, tant mieux), pour vous, pour nous, observer la Paix, observer le moment présent, être dans un état où vous vous direz intérieurement : « tout est parfait, tout va bien ».

N’écoutez pas ces phrases que l’égo vous prononce et qui veulent rendre le monde matériel physique, et vous dire : « mais non, cela ne vas pas, regarde ceci, observe cela ». Cela n’a pas d’importance. C’est une illusion. Qui vous êtes va bien et à toujours été très très bien. Soyez dans cet état de conscience,  et alors le croisement s’opèrera, à cette seconde-là, même si vous n’en voyez pas d’effet visible à la minute. Sachez que ce vœu-là, nous vous le demandons, car vous avez une loi universelle, avec nous : celle du libre arbitre.

Et par cette loi universelle, votre acceptation est nécessaire. Oh, nous savons, mes amis, que nous avons déjà la vôtre. Beaucoup de ceux qui entendront ou liront ce message, eux aussi, auront cette volonté. Nous vous demandons aussi de dire « oui » pour le monde. Voilà une petite nuance. Nous vous demandons de vous relier à l’énergie de votre planète, de votre système, qui en fait représente l’Unicité que vous êtes. C’est une représentation matérielle, physique. Pour vous, vous vous dites : « c’est ma planète ». Mais cette planète n’existe pas, elle est le symbole de votre Unité. Alors, imaginez-vous être ce symbole d’Unité. Sentez-vous bien sur cette terre et amenez à cette Terre l’énergie d’amour, de lumière et de paix.

En faisant cela, vous participerez, dans l’Unité, à prononcer le « OUI » pour tout l’univers, pour toute l’Unité.

Nous savons que beaucoup d’entre vous ne croient pas en ceci, en cela, ou jouent avec un jeu de croyance. Cela n’est pas important. Sachez que - et il en a toujours été ainsi - la pensée de paix et d’amour multiplie par un million votre potentiel créateur, parce que, quand vous êtes dans un état de paix et d’amour, vous êtes reliés à nous, et nous sommes tout puissants. 

Ainsi - et nous l’avons déjà écrit, et notre ami Jésus, pour prononcer son nom, a déjà dit cela - il suffit qu’un seul s’éveille, parce que un seul en état de paix et d’amour profond et de totale symbiose avec la planète, avec l’univers, peut faire basculer les énergies de cette planète.

Nous vous savons encore avec ces croyances dans ce monde. C’est pourquoi nous vous avons parlé d’une représentation de ce monde. Pour vous donner un chiffre, pour vous donner une sorte de chose, quelque chose qui vous semble concret, disons que si 166 000 personnes de votre monde ont une pensée de paix et d’amour, cela créera une énergie suffisante pour faire basculer totalement le paradigme total de votre univers, de votre planète.

Alors ces êtres que vous ne voyez pas apparaitront. Vous savez, votre Terre est visitée beaucoup plus régulièrement que vous le croyez - pour parler dans le monde visible -. Des unités extérieures, que vous appelez extra-terrestres, viennent régulièrement, très régulièrement, observer la planète. Pour la majorité des cas, vous ne voyez pas, mais certains sont parmi vous. Dans certaines grandes villes, ils se cachent sous forme de clochards ou sous forme de gens très bien habillés. Peu importe, ils prennent votre apparence, mais ne le sont pas !

Pourquoi est-ce qu’ils observent cela ? Parce qu’eux ont déjà fait ce choix d’Unité. Pour la majorité d’entre eux, dans ces temps, dans ces espaces, qui les représentent, ce choix est déjà fait. Alors ils observent comment vous manipulez l’amour pour créer votre monde. Et alors que vous direz « oui » pour avoir cette nouvelle vision, ce nouveau champ de conscience, alors ils vous apparaitront. N’ayez crainte de ce moment-là non plus. Encore une fois, nous vous disons : n’ayez pas peur ! De nouvelles visibilités apparaitront, de nouvelles technologies apparaitront. Peu importe !

Cela, c’est parce que vous croyez encore avoir deux pieds sur une planète. Et ce moment sera merveilleux, car sachez qu’il vous apportera la certitude de l’Unité. Se savoir être UN confère tellement de possibilités. Alors vous comprendrez mieux cette phrase qui vous est répétée sans cesse : «  ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse ». Parce que c’est toujours à vous que vous le faites, c’est toujours à vous que vous le dites. Comprenez qu’une fois que toute la planète comprendra cela, vous ne pourrez plus vivre de la même manière. Mais n’ayez crainte de votre nouveau mode de vie. Il sera totalement en harmonie. Cela ne vous empêchera pas de vous mettre en colère, d’être heureux ou malheureux. Cela vous amènera une nouvelle énergie, de nouvelles possibilités et, dans le monde visible, cela amènera ce que l’on appellera « l’homme nouveau ».

Nous vous remercions, profondément d’avoir été à l’écoute de ce moment.
Nous vous remercions profondément d’avoir choisi l’Unité car, soyez-en certains, cela est déjà fait.
Ce moment où nous vous parlons était déjà inscrit, et ce message que nous vous donnons sera répercuté sur la planète à bien des personnes qui canalisent, qui sont capables d’entendre un autre champ dimensionnel. Cela a déjà commencé. Cela continuera.
Soyez bénis de toute la lumière possible.

N’oubliez pas que les moments qui arrivent vers vous ne sont pas des moments de catastrophe et de cataclysme. Ce sont des moments de renouveau. Ce sont les moments où vous vous révélez à vous-même. Ce sont les moments où vous ajustez vos énergies et - comme vous ajustez vos énergies - la planète aussi les réajustera.
Soyez en paix avec cela, soyez un maximum à être en paix avec cela.
Il ne vous arrivera rien, puisqu’il ne vous est jamais rien arrivé en fait.
Dans l’amour et dans la paix, soyez totalement bénis. 
 
(Reçu par Sylvain Didelot avec Sylvain du Boulllay le 9 novembre 2010)

Aucun commentaire: