Mon dernier livre

Découvrez le nouveau livre de Sylvain Didelot...

vendredi 3 juillet 2015

Archange Metatron 2 7 2015

Merci à Amicie de la retranscription:
Canalisation de l’archange METATRON par Sylvain DIDELOT le 1er Juillet 2015
Je salue chacun d’entre vous ce soir et, JE SUIS l’archange Métatron.
Une des fonctions qui est la mienne est d’expliquer au monde son pouvoir créateur, sa capacité créatrice et donc, évidemment ce soir dans cette explication de texte je devais inclure ma visite face à vous, avec vous, et même en vous ce qui ne serait pas inexact.
Sans vous parler des aspects planétaire actuels qui font que votre pouvoir créateur est grandissant à chaque seconde de votre existence, il m’appartient de vous dire à quel point vous êtes des créateurs immenses, immenses, qui s’ignorent.
Certes cela a été évoqué par d’autres guides mais j’insiste encore sur cet évènement important, créateur, qui est votre « chute dans la création » et je parle de chute dans la création parce que vous avez été séparés, séparés de la Source, par la pensée, par vous-même, par une construction égotique qui vous a limité à ce que vous pensiez être au lieu de vous limiter à ce que vous étiez c'est-à-dire vous limiter à quelque chose qui ne l’est pas.
Quand je dis vous limiter à quelque chose qui ne l’est pas c’est pour vous exprimer que même nous, dans notre propre dimension, nous avons ce que vous appelleriez une « personnalité » et donc nous sommes bien ainsi limités puisque moi je m’exprime en tant qu’Archange Métatron, Mickael s’exprimera comme Archange Mickael, St Germain, Sananda, Lady Nada, Sanat kumara, les anges de lumière, les guides d’amour, ces nouveaux guides qui peuplent de plus en plus cette terre, que Sylvain à travers nous appelle les piliers de lumière Tous ceux là sont bien limités pourtant, limités à une forme, limités à une expression et certains d’entre vous se font même une image de qui je peux être à travers ma voix.
Alors, me limiter à une image n’est pas particulièrement quelque chose d’important pour moi ni même pour l’archange Mickael qui s’est présenté sous tellement de formes, à son peuple j’allais dire, c'est-à-dire au peuple de la terre. Mais nous ne sommes pas limités à la forme, et, nous ne sommes pas limités à l’unité, à l’unité séparée j’entends. Nous sommes UN ensemble d’âmes, d’expressions, de lumières et nous sommes tous reliés les uns par rapport aux autres par une énergie, par un synode, par quelque chose de très très fin que vous pourriez appeler un lien télépathique ou quelque chose du genre car en vérité dans votre dimension, le mot « reliance » n’est pas signifiant.
Alors cela nous permet plusieurs choses : Premièrement, quelque part en utilisant le langage commun, cela nous permet de communiquer avec n’importe lequel d’entre nous à n’importe quel instant et dans n’importe quel temps. Oublions cette notion de temps quelques temps mes amis. Je sais bien qu’imaginer qu’on puisse parler à quelqu’un dans le passé ou dans le futur pour vous représente encore une illusion, cependant c’est bien le cas. Chez vous cette capacité à être dans plusieurs endroits à la fois et même dans plusieurs temps s’appelle l’ubiquité mais cette ubiquité nous l’avons, c’est ce qui nous permet à nous guides d’être au côté de chacun d’entre vous en même temps si nous le désirons. Il est des moments d’énergie planétaire où moi, Métatron, j’ai été au côté de chaque être humain incarné sur cette planète, alors que d’autres guides s’occupaient d’autres êtres incarnés sur cette planète, que certains s’occupaient des animaux et que d’autres s’occupaient de la planète toute entière.
C’est faisable pour nous, c’est faisable car nous ne sommes pas limités. Pas limités pourquoi ? Parce que nous savons être UN, parce que nous savons être capable d’être reliés à l’énergie de chacun d’entre vous, parce que nous savons que la Source elle-même nous infuse d’une force et d’une énergie qui nous permet tout tant que cela est sur le plan de l’unité parfaite et qu’un accord majoritaire existe dans l’ensemble de la reliance qui nous compose.
Il en est de même sur votre planète : si un certain pourcentage des êtres de cette planète pensaient la même chose au même moment, vous le savez tous, le monde basculerait et il est sur le point de rebasculer encore vers ce plan de lumière qui est prévu pour vous. Nous sommes puissants aussi, puissants dans le sens humain du terme, parce que vous pensez que nous sommes puissants parce que nous sommes créateurs mais vous l’êtes aussi, nous sommes puissants parce que nous nous savons reliés à la Source parce que nous savons qu’elle nous aime et parce que nous l’aimons. Mais nous l’aimons dans le sens de cette reliance, dans le sens de ce lien, dans le sens de cette énergie et dans le sens du « non jugement ».
Nous acceptons CE QUI EST comme étant l’expérience que le divin nous souhaite. Effectivement si je suis relié à la divinité il n’est rien qui m’arrive qui ne soit pas la volonté pure et parfaite de la Source, RIEN, absolument RIEN. Nous savons à quel point la Source unitaire souhaite le plus grand « bien » pour chacun d’entre nous, pour chacun d’entre vous. Ainsi, lorsque nous, de notre côté, percevons une expérience que vous appelleriez négative alors nous observons le schéma qui se présente à nous comme étant, je dirais, une sorte de devoir et de problématique à résoudre mais nous le faisons avec amour car nous savons que si cela nous est présenté c’est parce que nous avons la capacité d’aller au-delà et nous avons cette capacité par la reliance de plus en plus forte et puissante à qui nous sommes, à l’unité, à la Source. Alors que vous vivez pour beaucoup d’entre vous votre migration, votre contact nous dirions constant, confiant et conscient avec l’unité qui vous compose avec cet être UN, avec cette présence comme l’appellerait Maître St Germain, alors que ce lien s’établit, je vous invite à ne pas juger la création déjà effectuée, je vous invite à la considérer parfaite, parce que plus vous la considérerez parfaite plus vous comprendrez le plan divin, plus vous comprendrez le plan divin, même si pour vous comprendre signifie la finalité, et cela nous ne le sauront jamais, ni vous ni moi mais comprendre que cela fait partie du plan divin le fait de savoir (pour changer de terme) que cela fait partie du plan divin alors cela vous reliera à la Source elle-même qui vous infusera de sa connaissance, qui vous infusera de son savoir qui vous infusera de son pouvoir créateur. La capacité à aimer c’est celle de ne pas juger en fait.
Moins vous jugez, moins vous avez peur. Moins vous avez peur, et plus vous aimez, plus vous aimez dans le sens de la reliance . Quand je juge mon prochain je ne peux pas l’aimer, je ne peux pas l’aimer comme cela devrait être. Quand je cesse de le juger, un espace apparaît entre lui et moi, cet espace et cette liaison s’appellent l’amour et cet amour est votre pouvoir créateur. Rien n’échappe à la Source, aucune de vos expériences, aucunes de vos pensées, aucun de vos stress, aucunes de vos joies. Pas une angoisse qui ne soit le plan parfait divin posé par la Source pour vous-même.
Alors beaucoup se tournent vers moi actuellement et me demandent mais « qu’ai-je donc à savoir », « qu’ai-je donc à savoir » ? Qu’ai-je donc à savoir par exemple de cet épisode de chaleur que subit ton pays ? Qu’as-tu à savoir là-dessus, qu’est ce qui va calmer cette chaleur, qu’est ce qui va calmer l’idée de la chaleur ? La fraîcheur. La fraîcheur elle peut venir par plein de moyens, par beaucoup de mouvements ou par aucun mouvement ce qui représente les parties opposées d’une même facette. Si beaucoup de mouvements vous allez utiliser des machines pour vous apporter (je sens le terme vent, vent, vent… ventilateur, oui voilà) pour vous apporter le vent qui chez nous est encore une énergie naturelle. Savez vous que nous ressentons un phénomène qui est encore assimilable à la chaleur sur notre plan mais qu’il nous suffit de penser au vent pour qu’il vienne nous rafraîchir. Mais nous savons aussi que le calme, le fait de ne pas bouger laissera le vent vous porter sa fraîcheur. Ainsi ce que l’esprit explique souvent par la chaleur c’est l’expérience, l’expérience de la sensation du vent sur vous. Cela signifie : « je n’arrive pas à sortir de cet esprit, de ce mental » et la chaleur est ainsi l’expression du mental et plus un peuple est dans le mental plus il a chaud et plus on vous invitera à lâcher le mental, de lâcher prise et de laisser le vent venir vous rafraîchir. Alors je sais aussi que certains d’entre vous se disent : «mais qu’en est il de ces peuples qui sont dans des déserts, qui meurent de faim et qui meurent de chaud, sont-ce des gens qui ont un mental énorme ? ». Non, ce sont des gens qui ont décidé volontairement de vivre l’expérience du lâcher prise, ils ne peuvent rien faire contre cette chaleur, rien, ou pas grand-chose qu’ils ne connaissent pas. Pour eux l’expérience sera d’accepter les forces supérieures, les forces de la nature comme étant celles qui les dirigent et qui les contraignent. Savez vous que ces peuples que vous dites éloignés, que vous dites arriérés, que vous dites en crainte, sourient tellement plus souvent que vous, sont joyeux tellement plus souvent que vous et que même une vie courte chez certains vaut une vie longue chez d’autres, dans votre environnement. Et ainsi l’expérience de la Source n’est pas la longueur de votre vie mais l’intensité vivante, vibrante en vous. Je pourrai passer un livre entier à vous expliquer des morceaux de ce plan divin, à le décortiquer avec vous, à vous en expliquer chaque phrase, chaque cause et chaque conséquence car une question chez vous, mentalement bien sûr, amène toujours une autre question, puis une autre question, puis une autre question mais, quand vous avez chaud, avez-vous vraiment envie de vous poser des questions ou simplement envie d’être rafraîchis ? Rafraîchissez-vous à la source même de la lumière pure de l’amour de Dieu pour vous, invoquez-le en vous, fermez les yeux, ressentez-le, ressentez sa présence et lorsque vous ressentirez cette présence à vos côtés alors vous ressentirez sur votre peau un espace de fraîcheur se créer.
Ne jugez pas la création, voilà quel était mon message ce soir. Certes, le chapitre de ce livre (note : Habituez-vous à l’incroyable – Sylvain DIDELOT – chapitre 11) vous disait d’aimer pour créer encore plus fort et j’insisterai pour compléter cet enseignement de « pour aimer il ne faut pas juger », plus vous jugerez moins vous aimerez. Moins vous aimerez moins vous serez liés. Moins vous serez liés et plus vous subirez les choses et les évènements, l’entourage.
Ames de lumière et d’amour, ce soir je suis Métatron et je vous invite à embrasser l’expérience de la vie comme étant celle de la divinité que vous êtes, qui cherche à s’exprimer sur un plan de lumière et d’amour qui se constitue actuellement.
Merci de votre écoute et n’ayez crainte des mots prononcés, n’ayez crainte de ne pas avoir compris car la vérité, souvent, est aussi au-delà des mots.

Aucun commentaire: